AB INBEV 51.190 € (-5.81 %)     RETAIL ESTATES 70.200 € (-2.36 %)     D'IETEREN GROUP 157.800 € (-3.96 %)     FAGRON 13.390 € (-0.67 %)     MDXHEALTH 0.858 € (-6.13 %)     SOFINA 398.200 € (-0.55 %)     ORANGE BELGIUM 19.520 € (-0.10 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 21.300 € (-3.18 %)     CFE 91.300 € (-4.70 %)     PROXIMUS 16.265 € (-3.07 %)     TINC 13.480 € (-0.88 %)     AGEAS 46.370 € (-2.77 %)     BARCO 17.730 € (-4.27 %)     BEFIMMO 32.550 € (-3.41 %)     INCLUSIO SA/NV 19.000 € (+0.42 %)     ONTEX GROUP 7.690 € (-4.11 %)     BEKAERT 35.400 € (-2.32 %)     BALTA GROUP 2.510 € (-1.18 %)     MELEXIS 101.200 € (-2.97 %)     ACKERMANS V.HAAREN 145.400 € (-2.94 %)     EKOPAK 17.100 € (+0.94 %)     LOTUS BAKERIES 5 350.000 € (0.00 %)     SHURGARD 55.100 € (-3.50 %)     GBL 95.760 € (-3.08 %)     WERELDHAVE BELGIUM 48.050 € (-0.31 %)     HYLORIS 15.250 € (-1.93 %)     MONTEA 129.000 € (+1.10 %)     ELIA GROUP 109.200 € (+2.92 %)     BIOCARTIS 3.750 € (-0.66 %)     VGP 239.500 € (+1.05 %)     ARGENX SE 246.400 € (-0.28 %)     TELENET GROUP 31.140 € (-0.51 %)     AZELIS GROUP 24.905 € (-0.46 %)     DECEUNINCK 3.470 € (-2.80 %)     AEDIFICA 118.100 € (+1.55 %)     KBC ANCORA 40.140 € (-4.84 %)     ASCENCIO 50.300 € (+0.20 %)     MITHRA 18.420 € (-2.13 %)     HOME INVEST BE. 120.000 € (+0.42 %)     CIE BOIS SAUVAGE 336.000 € (+4.02 %)     BREDERODE 124.400 € (-2.81 %)     ATENOR 56.000 € (-1.41 %)     SEQUANA MEDICAL 7.000 € (-3.58 %)     LEASINVEST 71.500 € (-4.28 %)     GIMV 53.200 € (-2.21 %)     AGFA-GEVAERT 3.535 € (-2.62 %)     UNIFIEDPOST GROUP 15.620 € (-2.13 %)     ACCENTIS 0.066 € (0.00 %)     INTERVEST OFF-WARE 27.150 € (-4.23 %)     COLRUYT 41.510 € (+0.19 %)     GREENYARD 8.880 € (-3.48 %)     IMMOBEL 70.700 € (-4.20 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 7.620 € (-2.06 %)     QRF 10.600 € (-0.47 %)     KINEPOLIS GROUP 46.780 € (-8.45 %)     IBA 14.520 € (-3.71 %)     COFINIMMO 140.300 € (-1.20 %)     CARE PROPERTY INV. 25.450 € (-0.97 %)     PICANOL 66.600 € (+1.22 %)     BPOST 7.365 € (+0.61 %)  
   DANONE 54.330 € (-3.14 %)     HERMES INTL 1 604.000 € (-3.17 %)     BUREAU VERITAS 28.250 € (-2.01 %)     RENAULT 29.610 € (-7.80 %)     ERAMET 68.200 € (-11.26 %)     ING GROEP N.V. 12.096 € (-7.28 %)     ARAMIS GROUP 17.600 € (-3.51 %)     VOYAGEURS DU MONDE 78.400 € (-9.26 %)     ARCELORMITTAL SA 24.245 € (-7.02 %)     TOTALENERGIES 40.530 € (-5.93 %)     WAVESTONE 49.400 € (-1.98 %)     EDENRED 40.420 € (-4.76 %)     L'OREAL 402.300 € (-3.18 %)     NEXITY 38.220 € (-3.92 %)     PHARMING GROUP 0.736 € (-2.82 %)     PHILIPS KON 32.825 € (-3.58 %)     BNP PARIBAS ACT.A 55.290 € (-5.86 %)     ASSYSTEM 34.200 € (-2.01 %)     ABN AMRO BANK N.V. 12.434 € (-5.76 %)     STELLANTIS NV 15.568 € (-6.85 %)     RUBIS 25.000 € (-4.03 %)     CRCAM LANGUED CCI 54.170 € (-6.62 %)     VIVENDI SE 11.175 € (-2.32 %)     ORAPI 7.000 € (+12.90 %)     FLOW TRADERS 31.060 € (+2.85 %)     THE BLOCKCHAIN GP 1.330 € (-8.28 %)     BIOMERIEUX 130.450 € (+4.82 %)     V LANSCHOT KEMPEN 20.700 € (-4.83 %)     VALNEVA 26.000 € (+8.97 %)     STMICROELECTRONICS 41.935 € (-3.63 %)     NEOVACS 0.001 € (0.00 %)     BASTIDE LE CONFORT 41.500 € (-1.31 %)     ALSTOM 32.310 € (-4.35 %)     INNATE PHARMA 4.294 € (-2.19 %)     CRCAM NORD CCI 20.660 € (-6.94 %)     UMANIS 14.200 € (-0.70 %)     SMCP 7.390 € (-8.77 %)     EUTELSAT COMMUNIC. 11.310 € (-3.37 %)     SBM OFFSHORE 12.560 € (-3.42 %)     VERGNET 0.231 € (-10.81 %)     EUROMEDIS GROUPE 11.980 € (+11.96 %)     FDJ 41.750 € (-1.79 %)     AIRBUS 99.360 € (-11.49 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 18.362 € (-6.34 %)     COFACE 11.640 € (-4.51 %)     BIO-UV GROUP 5.450 € (+1.49 %)     CROSSJECT 2.580 € (-3.37 %)     ASM INTERNATIONAL 387.500 € (-2.64 %)     INTERTRUST 20.650 € (-1.20 %)     EDF 12.170 € (-4.66 %)     BETER BED 4.980 € (-2.73 %)     NOVACYT 5.084 € (+28.71 %)     SOLUTIONS 30 SE 6.515 € (-4.19 %)     SODEXO 73.720 € (-8.19 %)     THALES 74.460 € (-5.19 %)     BOLLORE 4.714 € (-3.60 %)     WOLTERS KLUWER 99.660 € (-0.02 %)     ACCELL GROUP 37.650 € (-0.40 %)     BAINS MER MONACO 66.200 € (-3.22 %)     AIR FRANCE -KLM 3.765 € (-9.67 %)  

Le promoteur chinois Kaisa fait son retour en Bourse

25/11/2021 10:04
Les actions du chinois Kaisa ont bondi jeudi pour son retour à la Bourse de Hong Kong après trois semaines de suspension, après l'annonce par le groupe endetté d'une proposition pour ses créanciers.
Kaisa n'est que le 27e promoteur chinois en termes de chiffre d'affaires mais il est l'un des groupes immobiliers les plus endettés du pays.
Sa mauvaise santé n'est qu'un des symptômes d'un secteur immobilier grippé par les déboires du géant Evergrande, étranglé par une dette abyssale d'environ 260 milliards d'euros.
Ces dernières semaines, Kaisa a été dans l'incapacité d'honorer des remboursements. Et début novembre, la firme avait brutalement interrompu sa cotation à la Bourse de Hong Kong.
Kaisa a finalement annoncé jeudi qu'il reprenait sa cotation avec effet immédiat.
L'annonce suit une proposition du groupe à ses créanciers d'échanger leurs obligations contre de nouveaux titres à échéance prolongée.
La mesure doit permettre à Kaisa d'améliorer sa situation financière et in fine de se maintenir à flot.
L'action Kaisa a gagné jeudi près de 14%.
Le groupe doit notamment s'acquitter en décembre de 400 millions de dollars dus sur des intérêts d'emprunt.
Début novembre, il n'avait pu honorer deux remboursements d'intérêts totalisant 88,4 millions de dollars (78,8 millions d'euros).
Il dispose toutefois d'un délai de grâce de 30 jours pour se mettre en conformité.
Kaisa, qui compte 17.000 salariés, avait été en 2015 le premier groupe immobilier chinois à faire l'objet d'un défaut de paiement sur des obligations en dollars.
Le retour en Bourse de Kaisa intervient au dernier jour du délai de grâce d'un autre promoteur national, Modern Land, qui devait s'acquitter ce jeudi d'un remboursement de 250 millions de dollars (223 millions d'euros).
Dans un contexte morose pour les promoteurs, la métropole de Chengdu (sud-ouest) a annoncé mercredi une série de mesures pour alléger la pression dans ce secteur.
Parmi elles : des procédures d'approbation pour la vente de biens immobiliers plus rapides et un assouplissement des restrictions pour le financement des promoteurs.
La ville de 20 millions d'habitants est la première à prendre une telle initiative alors qu'une crise de liquidités menace les mastodontes de l'immobilier.
sbr/bar/bt

(© 2021 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info