EURONAV 7.808 € (+1.64 %)     D'IETEREN GROUP 135.700 € (-2.58 %)     LOTUS BAKERIES 5 650.000 € (-4.40 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 19.700 € (-0.61 %)     FAGRON 16.880 € (-1.63 %)     CARE PROPERTY INV. 27.800 € (-0.36 %)     UMICORE 49.900 € (-0.44 %)     ONTEX GROUP 9.175 € (-0.11 %)     GREENYARD 8.800 € (-0.90 %)     AB INBEV 49.555 € (-0.88 %)     VAN DE VELDE 30.400 € (+2.36 %)     OXURION 1.830 € (-0.54 %)     BPOST 7.715 € (-1.03 %)     TER BEKE 116.000 € (0.00 %)     GBL 96.240 € (-1.37 %)     KBC 72.940 € (+1.08 %)     TITAN CEMENT 15.000 € (-1.96 %)     TUBIZE-FIN 88.000 € (-0.68 %)     ASCENCIO 49.600 € (-0.80 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 690.000 € (-0.59 %)     AGFA-GEVAERT 4.145 € (+0.36 %)     VGP 202.500 € (-3.11 %)     INTERVEST OFF-WARE 24.800 € (-1.20 %)     AGEAS 39.950 € (+0.25 %)     CIE BOIS SAUVAGE 358.000 € (-2.45 %)     AEDIFICA 114.300 € (-1.38 %)     UNIFIEDPOST GROUP 18.840 € (0.00 %)     XIOR 51.300 € (-2.10 %)     SOLVAY 106.550 € (+0.05 %)     SHURGARD 48.100 € (-0.93 %)     KINEPOLIS GROUP 55.950 € (0.00 %)     TESSENDERLO 32.250 € (-2.27 %)     IBA 19.400 € (-2.02 %)     TINC 13.360 € (-0.30 %)     WDP 37.480 € (-2.65 %)     WERELDHAVE BELGIUM 45.600 € (-0.33 %)     MELEXIS 99.650 € (-0.94 %)     HYLORIS 13.750 € (-0.72 %)     CFE 87.600 € (+0.34 %)     JENSEN-GROUP 28.600 € (-1.38 %)     KBC ANCORA 41.300 € (+0.73 %)     VASTNED BELGIUM 30.000 € (+2.39 %)     ASIT 0.330 € (+7.14 %)     BEKAERT 36.700 € (-0.49 %)     TELENET GROUP 32.440 € (+0.06 %)     VIOHALCO 4.555 € (+5.81 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 7.760 € (-1.52 %)     MITHRA 17.800 € (-3.78 %)     RESILUX 183.000 € (-0.27 %)     EKOPAK 17.240 € (+2.38 %)     EXMAR 3.890 € (+0.78 %)     BONE THERAPEUTICS 1.504 € (-0.92 %)     SEQUANA MEDICAL 6.300 € (+0.32 %)     ACACIA PHARMA 2.270 € (-0.22 %)     ORANGE BELGIUM 19.860 € (+2.90 %)     HOME INVEST BE. 120.000 € (-0.83 %)     ATENOR 60.200 € (-0.33 %)     DECEUNINCK 3.620 € (-3.21 %)     IMMOBEL 76.000 € (-2.19 %)     GIMV 55.700 € (-1.76 %)  
   AIR LIQUIDE 144.200 € (-0.65 %)     BNP PARIBAS ACT.A 54.800 € (+0.81 %)     CASINO GUICHARD 23.950 € (+2.61 %)     AIRBUS 115.400 € (-1.10 %)     TOUAX 8.360 € (-0.48 %)     ASML HOLDING 739.400 € (-1.91 %)     CYBERGUN 0.922 € (+19.35 %)     QUADIENT 23.720 € (+0.08 %)     ADYEN 2 671.000 € (-2.75 %)     ARCELORMITTAL SA 25.830 € (-0.79 %)     TOTALENERGIES 39.695 € (+0.16 %)     CHARGEURS 26.880 € (-0.22 %)     TFF GROUP 25.700 € (-2.65 %)     JUST EAT TAKEAWAY 65.900 € (-4.08 %)     AKKA TECHNOLOGIES 47.300 € (-0.04 %)     AIR FRANCE -KLM 4.472 € (+3.09 %)     PEUGEOT INVEST 125.000 € (-0.32 %)     ELIOR GROUP 6.740 € (+3.77 %)     SARTORIUS STED BIO 517.800 € (-3.03 %)     IT LINK 28.600 € (+6.72 %)     BRILL KON 21.200 € (-7.02 %)     GUILLEMOT 12.620 € (+4.99 %)     ICADE 72.100 € (-1.17 %)     CARMAT 29.850 € (-0.83 %)     ORANGE 9.330 € (+0.02 %)     ATOS 44.740 € (-0.22 %)     ASM INTERNATIONAL 350.200 € (-3.26 %)     HERMES INTL 1 288.000 € (-2.24 %)     KERING 633.800 € (-2.98 %)     ENGIE 11.700 € (-0.49 %)     VEOLIA ENVIRON. 27.120 € (-2.13 %)     STELLANTIS NV 16.786 € (+0.23 %)     ALSTOM 32.090 € (+0.50 %)     ARTEA 16.000 € (+16.79 %)     MERCIALYS 9.495 € (-1.04 %)     ING GROEP N.V. 11.916 € (+0.39 %)     SOLOCAL GROUP 1.795 € (+6.17 %)     VINCI 89.260 € (-0.10 %)     AURES TECHNOLOGIES 28.700 € (+2.14 %)     FONCIERE INEA 42.000 € (-1.41 %)     OENEO 13.320 € (+0.76 %)     CARREFOUR 15.540 € (+1.17 %)     CGG 0.636 € (+0.99 %)     GTT 64.500 € (-0.69 %)     BIOPHYTIS 0.672 € (-3.34 %)     UNILEVER 46.620 € (-0.16 %)     ADP 108.100 € (+2.81 %)     GASCOGNE 4.200 € (0.00 %)     SOLUTIONS 30 SE 9.000 € (+3.75 %)     L'OREAL 378.350 € (-2.30 %)     UMG 23.445 € (+0.84 %)     LVMH 642.900 € (-1.71 %)     JDE PEET'S 26.880 € (-1.18 %)     DSM KON 181.500 € (-2.60 %)     POULAILLON 4.360 € (+3.56 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 149.860 € (-1.41 %)     DANONE 59.410 € (-0.49 %)     SANOFI 82.020 € (-1.01 %)     PHILIPS KON 38.860 € (-2.28 %)     ARKEMA 114.800 € (+0.35 %)  

Gary Gensler (SEC) veut mettre de l'ordre dans le "Far West" des cryptomonnaies

14/09/2021 17:55
Le gendarme de la Bourse américaine, la SEC, veut mettre de l'ordre dans le "Far West" des cryptomonnaies, dans les pratiques des courtiers en ligne et renforcer la transparence des entreprises chinoises cotées aux Etats-Unis, a indiqué son président mardi.
Lors d'une audition devant une commission du Sénat, le président de la SEC Gary Gensler, nommé il y a cinq mois, a brossé un vaste tableau des préoccupations du gendarme de la Bourse, plaidant au passage pour davantage de fonds et de moyens pour son institution.
"On pourrait disposer de plus de fonds (....), de davantage de personnel", a affirmé M. Gensler qui préside une agence de 4.400 employés travaillant sur "6.600 projets".
Sur le front des cryptomonnaies, M. Gensler a souligné que "de larges pans" de ce nouveau secteur exerçaient "en dehors du système réglementaire qui protège investisseurs et consommateurs".
"Franchement, aujourd'hui c'est le Far West (...). Ce type de d'actifs regorge de fraudes et d'escroqueries. On peut faire mieux", a-t-il lancé, assurant toutefois être "technologiquement neutre" et considérer la technologie "comme un catalyseur de changement".
Il a aussi plaidé pour davantage de coopération avec les régulateurs bancaires sur les projets de "stablecoin", ces futurs jetons numériques indexés sur le dollar, comme le diem que Facebook veut mettre en place.
Le patron de la SEC a également pointé du doigt les pratiques de "ludification" ou "gamification" des courtiers en ligne qui consistent à utiliser des méthodes similaires à celles de l'univers des pour inciter les internautes à utiliser un service.
Nourries par les données recueillies sur le comportement de leurs clients, les plateformes proposent notamment des transactions différentes selon les clients.
Dans ce domaine, la SEC va publier "sous peu" son rapport sur l'épisode GameStop, lorsqu'au début de l'année la frénésie des petits investisseurs en ligne sur ce type de titres, intervenant notamment via l'application RobinHood, avait provoqué une forte volatilité à Wall Street.
"La question est de savoir si l'analyse des données", recueillies sur les utilisateurs par les plateformes, "maximise les revenus de ces plateformes au détriment des retours sur investissement" réalisés par ces utilisateurs, a indiqué M. Gensler.
Sur les entreprises chinoises cotées à Wall Street, le patron de la SEC a averti que "l'horloge tournait" et qu'elles devraient bien concéder, d'ici 2024, un accès à des procédures d'audit américaines.
Dans le cas contraire, "leurs titres seront interdits de la cote" sur les marchés boursiers américains, a encore averti M. Gensler dans un éditorial au Wall Street Journal mardi.
Quelque 270 compagnies chinoises représentant entre 1.500 et 2.000 milliards de dollars de valorisation sont cotées à Wall Street, a-t-il précisé.
vmt/tu/LyS

(© 2021 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info