ACACIA PHARMA 2.030 € (+2.84 %)     AB INBEV 63.610 € (-0.44 %)     BPOST 10.270 € (-0.10 %)     GBL 94.220 € (+0.21 %)     UMICORE 49.230 € (-0.10 %)     ARGENX SE 263.800 € (-1.20 %)     UNIFIEDPOST GROUP 13.040 € (-2.98 %)     UCB 84.200 € (-0.38 %)     CENERGY 2.645 € (-0.56 %)     D'IETEREN GROUP 101.000 € (-0.20 %)     AGEAS 48.320 € (+0.44 %)     MELEXIS 86.150 € (-0.46 %)     SOLVAY 108.500 € (-0.41 %)     BARCO 22.820 € (-0.52 %)     ELIA GROUP 88.550 € (-1.61 %)     BEKAERT 36.260 € (-0.60 %)     KBC 63.300 € (+0.51 %)     MDXHEALTH 1.335 € (-1.48 %)     MITHRA 23.800 € (-0.63 %)     COLRUYT 47.130 € (+0.38 %)     SOFINA 362.000 € (-0.60 %)     KINEPOLIS GROUP 48.940 € (+1.58 %)     ABO GROUP 6.100 € (0.00 %)     XIOR 50.800 € (-0.20 %)     PROXIMUS 16.905 € (-0.70 %)     ACKERMANS V.HAAREN 141.600 € (+0.14 %)     ECONOCOM GROUP 3.285 € (-1.50 %)     WDP 32.620 € (-0.31 %)     TESSENDERLO 34.850 € (+0.29 %)     BONE THERAPEUTICS 2.550 € (-1.54 %)     VGP 171.000 € (+0.47 %)     EXMAR 3.900 € (+1.04 %)     AEDIFICA 113.400 € (-0.35 %)     ATENOR 61.200 € (-1.61 %)     EKOPAK 17.050 € (-0.58 %)     TELENET GROUP 31.600 € (-0.13 %)     ONTEX GROUP 10.560 € (-2.22 %)     GIMV 54.600 € (-0.73 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 17.340 € (+0.23 %)     FAGRON 19.700 € (-0.51 %)     BREDERODE 107.800 € (-0.37 %)     EURONAV 7.674 € (+0.39 %)     HOME INVEST BE. 120.000 € (-1.23 %)     SHURGARD 41.450 € (-0.36 %)     CARE PROPERTY INV. 27.150 € (0.00 %)     KBC ANCORA 36.000 € (-0.55 %)     RETAIL ESTATES 70.300 € (-0.42 %)     INTERVEST OFF-WARE 23.250 € (-0.21 %)     BEFIMMO 35.000 € (+0.14 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 775.000 € (-1.11 %)     NYRSTAR 0.402 € (-0.86 %)     RECTICEL 14.160 € (-1.80 %)     QRF 12.000 € (-0.83 %)     MONTEA 102.000 € (-0.20 %)     WERELDHAVE BELGIUM 47.950 € (-0.42 %)     ASIT 0.330 € (-2.65 %)     COFINIMMO 131.400 € (0.00 %)     CRESCENT 0.028 € (0.00 %)     CELYAD ONCOLOGY 4.470 € (+0.11 %)     CFE 90.900 € (-0.66 %)  
   ING GROEP N.V. 11.174 € (-0.11 %)     ASR NEDERLAND 33.250 € (-0.45 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 17.532 € (+2.38 %)     DSM KON 156.950 € (+0.67 %)     TOMTOM 7.095 € (-1.73 %)     RELX 22.850 € (+0.48 %)     PROSUS 82.980 € (+1.32 %)     ADYEN 1 917.200 € (-1.55 %)     PHARMING GROUP 0.937 € (+0.82 %)     JUST EAT TAKEAWAY 75.520 € (-0.11 %)     ASML HOLDING 572.900 € (-0.45 %)     ARCELORMITTAL SA 24.770 € (+1.50 %)     NN GROUP 40.120 € (+0.07 %)     AEGON 3.500 € (-0.85 %)     KPN KON 2.634 € (-1.24 %)     BAM GROEP KON 2.288 € (-1.04 %)     SBM OFFSHORE 12.995 € (+0.58 %)     ARCADIS 35.820 € (-0.50 %)     SHOWROOMPRIVE 3.305 € (-0.75 %)     BNP PARIBAS ACT.A 53.710 € (-0.50 %)     TRIGANO 173.500 € (-0.23 %)     BE SEMICONDUCTOR 68.500 € (-1.21 %)     GENSIGHT BIOLOGICS 8.605 € (-1.43 %)     VIVENDI 28.180 € (-0.49 %)     PHARNEXT 1.382 € (-4.03 %)     GROUPE LDLC 59.600 € (-1.65 %)     UNILEVER 50.450 € (+0.14 %)     ACCOR 32.560 € (-3.21 %)     EUROPCAR MOBILITY 0.417 € (+6.21 %)     SES 6.274 € (-1.38 %)     GUILLEMOT 11.920 € (-3.40 %)     ROYAL DUTCH SHELLB 16.740 € (+2.45 %)     EUROFINS SCIENT. 93.630 € (+0.03 %)     S.E.B. 153.300 € (-0.78 %)     SOCIETE GENERALE 24.685 € (+0.47 %)     KERING 737.100 € (-3.26 %)     NATIXIS 4.001 € (0.00 %)     DANONE 57.000 € (0.00 %)     TELEPERFORMANCE 341.100 € (+2.96 %)     ATARI 0.508 € (-3.61 %)     HERMES INTL 1 201.500 € (-1.76 %)     RENAULT 35.175 € (+0.34 %)     PHILIPS KON 42.295 € (-0.42 %)     ASM INTERNATIONAL 260.900 € (-0.80 %)     SOPRA STERIA GROUP 158.000 € (0.00 %)     NEOEN 35.000 € (-1.41 %)     ARAMIS PROMESSES 22.050 € (+2.56 %)     SIGNIFY NV 52.360 € (-1.36 %)     IMCD 135.850 € (+0.15 %)     UBISOFT ENTERTAIN 58.400 € (+0.07 %)     CGG 0.845 € (-0.33 %)     HOFFMANN 27.700 € (+0.73 %)     STMICROELECTRONICS 30.345 € (-0.62 %)     WOLTERS KLUWER 84.260 € (+0.50 %)     PERNOD RICARD 183.500 € (+1.97 %)     BIOSYNEX 21.040 € (-2.77 %)     VALNEVA 10.700 € (-1.83 %)     AHOLD DEL 24.985 € (+0.42 %)     SODEXO 77.760 € (-0.97 %)     NACON 5.800 € (-3.01 %)  

Les marchés financiers plutôt sereins après l'inflation américaine et la BCE

10/06/2021 17:14
Les Bourses européennes ont accueilli avec pondération jeudi une réunion sans surprise de la Banque centrale européenne (BCE) tandis que la sérénité dominait à Wall Street en dépit d'une accélération plus forte que prévu de l'inflation en mai aux Etats-Unis.
Face à un élan d'optimisme de la BCE vis-à-vis de la croissance en zone euro et au maintien de ses soutiens monétaires, les indices européens ont réagi diversement: Paris (-0,26%) et Milan (-0,40%). Francfort (-0,06%) et Londres (+0,10%) ont conclu proches de l'équilibre.
La Bourse de New York se maintenait dans le vert en dépit d'une hausse de l'inflation plus forte que prévu aux États-Unis en mai, mais moins forte qu'en avril: le Dow Jones prenait 0,36%, le Nasdaq +0,53% et l'indice S&P 500 +0,45% vers 16H30 GMT.
Signe d'une économie qui redémarre, les prix à la consommation aux États-Unis ont augmenté plus que prévu en mai (+0,6%) après une hausse de 0,8% en avril.
Hors alimentation et énergie, la hausse des prix à la consommation s'est élevée à 3,8% en mai sur un an, soit la plus forte hausse depuis juin 1992.
Cette publication était très attendue par les marchés qui craignent qu'une accélération de l'inflation n'aboutisse à un resserrement monétaire prématuré. Mais jusqu'ici, la Réserve fédérale américaine (Fed) assure vouloir maintenir les taux à un bas niveau tant que le plein emploi ne sera pas rétabli.
Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux États-Unis ont continué de reculer, avec 376.000 nouvelles inscriptions, mais moins que ne l'espéraient les analystes, suggérant qu'un retour à la normale du marché du travail n'est pas imminent.
"Si la Fed se préoccupe davantage du marché du travail et moins de l'inflation, l'accélération de la hausse des prix pourrait néanmoins devenir de moins en moins confortable pour elle", préviennent les experts d'Aurel BGC.
En zone euro, pour ne pas mettre en péril l'amorce de reprise, le conseil des gouverneurs de la BCE a maintenu jeudi son cap monétaire accommodant, fait de taux d'intérêt à leur plus bas historique et d'achats massifs de dette.
"Mais la discussion sur l'ampleur du soutien monétaire nécessaire va s'intensifier dans les semaines à venir", estime Ulrike Kastens, économiste à DWS, pour qui le "début de la sortie des politiques monétaires ultra-accommodantes devrait commencer à l'automne".
La BCE a relevé ses prévisions de hausse des prix à la consommation à 1,9% cette année et 1,5% l'année prochaine, tout en répétant qu'elle ne croyait pas à un dérapage durable des prix, de quoi rassurer les marchés.
"Les marchés acceptent l'inflation si les banques centrales gardent le calme dont Mme Lagarde (la présidente de la BCE, NDLR) a fait preuve aujourd'hui", commente Jochen Stanzl, analyste de CMC Markets.
Le marché de la dette souveraine restait serein après ces annonces. Les rendements sur les bons du Trésor à dix ans, qui avaient d'abord fait preuve de nervosité en s'inscrivant en hausse à 1,51% avant la publication de l'indice des prix, reculaient à 1,48%.
L'automobile en panne
Après Renault (-0,42% à 34,47 euros) et Volkswagen (-0,41% à 230,05 euros), Peugeot et Citroën ont également été mis en examen en France dans l'enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel. Leur maison mère Stellantis a perdu 1,31% à 17 euros.
A Francfort, le reste du secteur auto peinait face à l'actuelle pénurie mondiale de puces électroniques qui plombe le secteur: BMW (-1,85% à 92,85 euros), Daimler (-0,27% à 78,17 euros) et Continental (-0,49% à 128,74 euros).
Altice investit dans BT
BT a pris 6,55% à 195,15 pence après que le milliardaire Patrick Drahi, patron du groupe de télécoms et de médias Altice, a annoncé avoir acquis 12,1% du capital de l'opérateur britannique, devenant son premier actionnaire.
Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin
Les cours du pétrole refluaient après avoir touché de nouveaux plus hauts jeudi à la suite de la publication par l'Opep d'un rapport mensuel optimiste.
Vers 16H50 GMT (16H50 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 72,02 dollars à Londres, en repli de 0,29% par rapport à la clôture de la veille.
A New York, le baril de WTI pour le mois de juillet cédait de 0,20%, à 69,82 dollars.
L'euro se stabilisait (-0,03%) face au billet vert, à 1,2176 dollar.
Le bitcoin montait de 1,07%, s'échangeant autour de 36.798 dollars.
bur-pan/kd/LyS

(© 2021 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info