GBL 82.160 € (-0.89 %)     WDP 28.340 € (-1.60 %)     ONTEX GROUP 8.520 € (-4.70 %)     PROXIMUS 16.200 € (-11.38 %)     SOLVAY 101.100 € (+0.05 %)     COFINIMMO 128.400 € (-1.23 %)     KBC 59.620 € (-4.06 %)     ARGENX SE 277.600 € (-0.43 %)     UCB 82.440 € (-4.14 %)     SIOEN 26.800 € (0.00 %)     TELENET GROUP 33.040 € (-1.78 %)     JENSEN-GROUP 26.500 € (+1.92 %)     ASCENCIO 46.900 € (+0.54 %)     RETAIL ESTATES 63.000 € (-2.33 %)     AB INBEV 47.460 € (-4.89 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 6.860 € (+0.29 %)     LEASINVEST 76.000 € (-0.26 %)     SHURGARD 39.400 € (+3.01 %)     EURONAV 7.350 € (-2.39 %)     SIPEF 46.000 € (-1.60 %)     UNIFIEDPOST GROUP 19.700 € (-1.50 %)     KINEPOLIS GROUP 42.300 € (-4.51 %)     WERELDHAVE BELGIUM 43.300 € (-0.69 %)     OXURION 2.560 € (-2.29 %)     TINC 12.300 € (+0.41 %)     ATENOR 54.800 € (0.00 %)     VGP 143.400 € (+1.13 %)     MITHRA 20.600 € (+0.24 %)     BREDERODE 84.000 € (-1.18 %)     KBC ANCORA 33.120 € (-3.33 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 16.300 € (-1.33 %)     AEDIFICA 103.000 € (-1.90 %)     CARE PROPERTY INV. 25.450 € (-0.78 %)     VAN DE VELDE 22.400 € (-0.88 %)     ELIA GROUP 89.600 € (-2.18 %)     FAGRON 19.770 € (-1.64 %)     BIOCARTIS 4.410 € (-3.50 %)     CIE BOIS SAUVAGE 360.000 € (+1.12 %)     AGEAS 46.460 € (-0.81 %)     DECEUNINCK 2.390 € (-2.05 %)     ACKERMANS V.HAAREN 133.600 € (+2.61 %)     RECTICEL 12.740 € (+3.75 %)     MONTEA C.V.A. 93.200 € (-0.43 %)     D'IETEREN 70.100 € (-1.27 %)     MDXHEALTH 0.984 € (-3.72 %)     ORANGE BELGIUM 22.800 € (-1.94 %)     TER BEKE 105.000 € (-2.78 %)     BEFIMMO 33.650 € (-0.88 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 815.000 € (+0.28 %)     BEKAERT 30.500 € (-1.23 %)     COLRUYT 49.640 € (-1.27 %)     NYXOAH 21.300 € (-0.14 %)     BARCO 20.340 € (-3.60 %)     ECONOCOM GROUP 3.075 € (-1.76 %)     AGFA-GEVAERT 3.720 € (-1.59 %)     IMMOBEL 65.000 € (-0.31 %)     GIMV 48.500 € (-0.61 %)     XIOR 46.050 € (+1.21 %)     INTERVEST OFF-WARE 21.450 € (-1.38 %)     SOFINA 274.500 € (-1.79 %)  
   BNP PARIBAS ACT.A 49.275 € (-2.06 %)     TOTAL 38.375 € (-2.74 %)     HIGH CO 5.400 € (-0.37 %)     GENFIT 4.276 € (-1.02 %)     SAFRAN 113.250 € (-2.66 %)     AXA 20.800 € (-1.65 %)     ARCELORMITTAL SA 19.358 € (-4.14 %)     EUROPCAR MOBILITY 0.276 € (-6.62 %)     GALAPAGOS 68.260 € (-3.31 %)     SOPRA STERIA GROUP 134.700 € (-5.07 %)     SAINT GOBAIN 44.420 € (+3.09 %)     GL EVENTS 10.760 € (-2.71 %)     AIRBUS 95.910 € (-3.05 %)     JUST EAT TAKEAWAY 79.880 € (-1.99 %)     AUREA 6.300 € (-1.56 %)     ASML HOLDING 465.350 € (-2.02 %)     PROSUS 98.060 € (-1.27 %)     LVMH 525.000 € (-1.13 %)     METROPOLE TV 16.560 € (-1.43 %)     SCOR SE 27.480 € (-0.79 %)     KIADIS 5.395 € (-0.09 %)     ACCOR 34.560 € (-0.55 %)     MICROPOLE 1.100 € (-3.51 %)     ING GROEP N.V. 9.039 € (-2.05 %)     PHILIPS KON 44.955 € (-1.43 %)     ASSYSTEM 25.100 € (-1.57 %)     CREDIT AGRICOLE 11.615 € (-1.57 %)     ESSILORLUXOTTICA 135.000 € (+0.07 %)     ADYEN 1 916.000 € (-0.96 %)     SOLUTIONS 30 SE 9.700 € (-1.52 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 122.850 € (-1.64 %)     AHOLD DEL 21.840 € (-1.97 %)     BASIC-FIT 35.250 € (+0.71 %)     VIVENDI 28.570 € (-1.38 %)     KAUFMAN ET BROAD 36.650 € (-0.95 %)     CRCAM SUD R.A.CCI 156.000 € (0.00 %)     VALNEVA 11.080 € (-1.60 %)     DBV TECHNOLOGIES 8.815 € (-1.89 %)     EURONEXT 89.200 € (-1.05 %)     ELIOR GROUP 6.740 € (-5.80 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 16.904 € (-3.32 %)     BE SEMICONDUCTOR 62.380 € (+0.81 %)     ORANGE 9.548 € (-2.51 %)     ICADE 61.200 € (-1.61 %)     ELIS 14.340 € (-1.10 %)     INTERTRUST 13.500 € (+0.60 %)     RELX 19.500 € (-2.08 %)     JC DECAUX SA. 19.610 € (+0.82 %)     AIR FRANCE -KLM 5.578 € (+1.23 %)     BIOPHYTIS 1.406 € (+4.77 %)     VERALLIA 30.450 € (-2.72 %)     FASTNED 68.500 € (-25.95 %)     AIR LIQUIDE 124.700 € (-1.66 %)     VINCI 86.040 € (-2.14 %)     SES IMAGOTAG 38.100 € (-2.31 %)     KERING 524.900 € (-0.46 %)     GROUPE GUILLIN 23.150 € (-2.11 %)     IMCD 101.950 € (-1.35 %)     SBM OFFSHORE 14.685 € (-3.70 %)     NEURONES 25.600 € (-3.76 %)  

Les marchés européens se tendent avant une prise de parole de Powell

23/02/2021 12:22
Les Bourses européennes reculaient à la mi-séance mardi après une ouverture globalement en hausse, sous pression face à une nouvelle tension sur le marché obligataire avant une prise de parole du patron de la Banque centrale américaine Jerome Powell.
Vers 12H45 (11H45 GMT), la Bourse de Paris perdait 0,17%, Francfort 1,13%, Londres 0,31%, et Milan 0,96%. Les contrats à terme à Wall Street laissaient présager une ouverture en baisse de 0,22% sur le Dow Jones, de 1,55% sur le Nasdaq et de 0,64% sur le S&P 500.
En Asie, la Bourse de Tokyo est restée fermée mardi en raison d'un jour férié mais Shanghai a clôturé en baisse de 0,17% et Hong Kong a progressé de 1,03%.
Objet d'une attention très particulière des investisseurs depuis plusieurs séances, le marché obligataire se tendait un peu: le taux allemand à dix ans se rapprochait de ses plus hauts depuis la mi-2020 à -0,29% et le taux français cotait -0,05%, au plus haut depuis juin dernier.
Le taux américain évoluait lui à 1,37%, proche de son pic depuis février dernier. Ce taux a fortement augmenté ces derniers jours, et a ensuite influencé les taux européens, en raison des craintes inflationnistes aux Etats-Unis.
La Banque centrale américaine "a fait de gros efforts pour réduire les attentes d'une hausse de taux d'intérêt à court terme, donnant l'impression qu'elle ignorerait les pics d'inflation", analyse Michael Hewson, analyste en chef pour CMC Markets UK.
"Avec un taux américain à dix ans de 1,4% certains craignent que la Fed soit devenue un peu trop blasée concernant les risques de hausse des prix", et redoutent qu'elle ne soit plus tard contrainte de remonter ses taux d'intérêt avec précipitation, ajoute l'expert.
L'intervention du président de l'institution mardi face à des sénateurs, puis le lendemain face à des élus de la Chambre des Représentants, est donc très attendue.
Côté européen, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, a calmé le jeu lundi en assurant que l'institution de Francfort suivait "de près l'évolution des rendements des obligations nominales à long terme".
Du côté des indicateurs, le taux de chômage au Royaume-Uni est monté à 5,1% lors des trois mois achevés fin décembre contre 5,0% fin novembre à cause du virus.
Le tourisme soutenu par les Britanniques
Le plan britannique de déconfinement annoncé lundi par le Premier ministre, Boris Johnson, soutenait les valeurs du voyage.
IAG gagnait 1,63% à 181,00 pence, et Easyjet prenait 4,51% à 932,00 pence après avoir annoncé un bond dans ses réservations grâce au plan de déconfinement.
Ce vent d'optimisme profitait aux valeurs européennes du secteur: l'allemande Lufthansa prenait 1,23% à 11,56 euros, l'opérateur de l'aéroport de Francfort, Fraport, gagnait 7,63% à 50,65 euros, et Airbus avançait de 3,01% à 98,66 euros.
Recentrage asiatique pour HSBC
Le géant bancaire (-2,84% à 419,40 pence) s'est engagé mardi à accélérer son recentrage asiatique en dépit des tensions entre la Chine et les pays occidentaux, en faisant état d'un plongeon de 35% de son bénéfice annuel, sonné par la pandémie.
Médicament approuvé pour Sanofi
Le groupe pharmaceutique (+0,37% à 76,58 euros) a annoncé que l'agence américaine du médicament (FDA) avait approuvé son médicament Libtayo pour le traitement d'un cancer du poumon à un stade avancé.
Le bitcoin chahuté
Vers 12H45 (11H45 GMT), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril montait de 0,62% à Londres par rapport à la clôture de lundi, à 64,76 dollars, et le baril américain de WTI pour le mois de mars gagnait 1,00% à 62,32 dollars.
L'euro reculait de 0,03% face au billet vert, à 1,2153 dollar pour un euro. La livre britannique poursuit de son côté une hausse effrénée face au dollar depuis deux mois, valant mardi 1,4095 dollar.
Le bitcoin plongeait de son côté de 16%, valant autour de 45.983 dollars après avoir enchaîné les records au-dessus de 58.000 dollars ces derniers jours.
La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen a dit lundi tout le mal qu'elle pensait du bitcoin, "extrêmement inefficace" pour mener des transactions, et souvent utilisé "pour la finance illicite".
alb/gde/abx

(© 2021 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info