QRF 12.650 € (+0.40 %)     TELENET GROUP 33.840 € (+1.26 %)     BPOST 9.775 € (+0.05 %)     SOLVAY 94.840 € (+4.50 %)     RECTICEL 9.550 € (+0.53 %)     AGFA-GEVAERT 3.485 € (-0.99 %)     GBL 82.980 € (+1.54 %)     LOTUS BAKERIES 3 650.000 € (+1.11 %)     ONTEX GROUP 10.100 € (+1.51 %)     ELIA GROUP 92.100 € (-1.07 %)     AB INBEV 57.720 € (+3.96 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 775.000 € (+1.43 %)     CARE PROPERTY INV. 27.200 € (-1.98 %)     ARGENX SE 218.800 € (-2.93 %)     TITAN CEMENT 13.260 € (+0.91 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.900 € (-0.22 %)     JENSEN-GROUP 24.700 € (+0.82 %)     COLRUYT 48.410 € (-0.49 %)     KBC 60.620 € (+3.98 %)     BIOCARTIS 4.700 € (-0.84 %)     UNIFIEDPOST GROUP 17.628 € (-3.14 %)     VGP 120.200 € (-3.22 %)     MDXHEALTH 0.895 € (+3.23 %)     BONE THERAPEUTICS 3.110 € (-5.18 %)     TINC 13.000 € (-0.38 %)     BEKAERT 26.060 € (+3.17 %)     FAGRON 19.000 € (-1.40 %)     ROULARTA 14.000 € (+6.06 %)     ATENOR 56.800 € (+0.35 %)     AGEAS 43.000 € (+3.66 %)     VIOHALCO 3.900 € (-2.01 %)     ECONOCOM GROUP 2.370 € (0.00 %)     BARCO 19.245 € (+3.05 %)     XIOR 49.000 € (-2.97 %)     ACACIA PHARMA 2.315 € (-1.91 %)     OXURION 2.615 € (-1.69 %)     TER BEKE 108.500 € (+1.88 %)     LEASINVEST 82.400 € (-0.72 %)     BEFIMMO 38.100 € (+1.87 %)     EURONAV 7.105 € (+2.90 %)     EXMAR 2.550 € (+2.41 %)     COFINIMMO 124.200 € (-1.27 %)     ASCENCIO 46.750 € (+0.32 %)     ORANGE BELGIUM 15.860 € (-0.75 %)     CELYAD ONCOLOGY 7.880 € (+1.55 %)     D'IETEREN 58.600 € (+2.27 %)     WDP 27.780 € (-1.35 %)     BREDERODE 79.100 € (-0.50 %)     SIOEN 22.200 € (-0.45 %)     BALTA GROUP 2.450 € (+10.36 %)     WERELDHAVE BELGIUM 46.200 € (+3.82 %)     SHURGARD 35.000 € (-2.37 %)     TESSENDERLO 32.300 € (+2.22 %)     IBA 12.360 € (-1.90 %)     CIE BOIS SAUVAGE 321.000 € (+3.55 %)     NYRSTAR 0.240 € (+19.70 %)     ACKERMANS V.HAAREN 123.200 € (-0.16 %)     MONTEA C.V.A. 97.900 € (+1.14 %)     MITHRA 19.860 € (+3.76 %)     AEDIFICA 97.000 € (-1.32 %)  
   ADP 114.800 € (+1.77 %)     VETOQUINOL 80.000 € (-3.15 %)     ABN AMRO BANK N.V. 9.920 € (+6.10 %)     NACON 7.460 € (-1.06 %)     TOTAL 38.165 € (+5.66 %)     ARCELORMITTAL SA 15.364 € (+6.99 %)     ING GROEP N.V. 8.600 € (+8.27 %)     AB SCIENCE 9.290 € (-0.11 %)     SPIE 17.480 € (+4.17 %)     CM.COM 25.000 € (+4.17 %)     ALSTOM 42.870 € (+3.78 %)     ICT GROUP 11.300 € (-5.44 %)     ESSILORLUXOTTICA 118.000 € (+1.29 %)     EURAZEO 53.950 € (+3.06 %)     LUMIBIRD 12.620 € (+11.29 %)     REMY COINTREAU 149.000 € (-1.97 %)     AUPLATA MINING GR 0.209 € (+16.24 %)     GLOBAL BIOENERGIES 4.140 € (+7.53 %)     BAM GROEP KON 2.154 € (+22.25 %)     UNILEVER 48.500 € (-0.33 %)     CYBERGUN 0.002 € (+4.76 %)     AIRBUS 93.500 € (+3.73 %)     POSTNL 2.800 € (-0.36 %)     FUGRO 5.040 € (+10.00 %)     LNA SANTE 47.200 € (-1.46 %)     ASR NEDERLAND 32.850 € (+2.91 %)     GETLINK SE 14.660 € (+1.52 %)     JUST EAT TAKEAWAY 86.300 € (-1.66 %)     OCI 14.600 € (+3.55 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 15.608 € (+5.82 %)     ROYAL DUTCH SHELLB 14.890 € (+5.71 %)     AMSTERDAM COMMOD. 20.600 € (-0.24 %)     WENDEL 95.250 € (+1.06 %)     VIVENDI 25.240 € (-0.20 %)     RUBIS 37.560 € (+4.68 %)     SBM OFFSHORE 16.655 € (+2.81 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 62.560 € (+6.32 %)     DBV TECHNOLOGIES 4.160 € (+6.39 %)     VALLOUREC 29.250 € (+23.13 %)     SANOFI 84.210 € (+0.14 %)     VERALLIA 28.100 € (+0.36 %)     ROTHSCHILD & CO 27.050 € (+2.08 %)     ORDINA 2.830 € (-0.35 %)     FIGEAC AERO 4.560 € (+17.53 %)     PUBLICIS GROUPE SA 39.360 € (+3.47 %)     BOLLORE 3.348 € (-1.59 %)     EUROGERM 33.200 € (-1.19 %)     NATIXIS 2.703 € (+5.30 %)     GTT 83.500 € (+0.78 %)     DBT 0.165 € (-0.90 %)     ABEO 7.700 € (+3.22 %)     THALES 80.860 € (+1.58 %)     SOPRA STERIA GROUP 122.500 € (+1.16 %)     CARREFOUR 13.565 € (+0.37 %)     SODEXO 71.800 € (+2.95 %)     RENAULT 34.380 € (+6.87 %)     INVENTIVA 11.200 € (-1.75 %)     LEGRAND 70.800 € (-1.20 %)     PRODWAYS 1.800 € (-1.37 %)     AXA 19.690 € (+3.82 %)  

Covid-19: le Royaume-Uni va consacrer 3 milliards de livres supplémentaires à son système de santé

22/11/2020 11:11
Le ministre britannique des Finances Rishi Sunak a annoncé débloquer un financement supplémentaire de 3 milliards de livres (3,36 milliards d'euros) pour aider le service public de santé (NHS) à surmonter l'impact de la pandémie de Covid-19, prévenant tout de même du "choc économique" qu'encourt le Royaume-Uni.
"Le Chancelier de l'Échiquier annoncera la semaine prochaine, lors de l'examen des dépenses, un financement de plus de 3 milliards de livres" sur un an "pour aider le NHS à lutter contre l'impact du coronavirus", a indiqué samedi soir le ministère des Finances dans un communiqué.
"Cet important financement supplémentaire aidera les gens à recevoir les soins médicaux dont ils ont besoin dès que possible", s'est félicité Rishi Sunak. Un tiers de la somme servira en effet à résorber les retards dans les examens et opérations non liées au virus.
Selon le ministère, le nombre de personnes attendant un traitement depuis plus d'un an est passé de 1.500 en février à 140.000 en septembre.
Des centaines de millions de livres seront par ailleurs consacrées à la santé mentale, pour "financer des nouveaux services pour les jeunes, résorber le retard dans la prise en charge des adultes et accélérer l'accès à un soutien psychologique pour des pathologies comme la dépression et l'anxiété", précise le communiqué.
Rishi Sunak doit présenter la semaine prochaine un vaste plan de dépenses pour redresser les finances nationales après la crise du Covid-19, comprenant ce soutien au NHS et un investissement de 100 milliards de livres dans les infrastructures.
Il a cependant prévenu dimanche, dans un entretien au Sunday Times, que le Royaume-Uni connaissait un véritable "choc économique" et que les sommes injectées se payeraient d'une façon ou d'une autre, avertissant que le pays ne "pouvait pas continuer indéfiniment à emprunter à ce niveau".
"L'économie subit un stress important, c'est un tableau très difficile, beaucoup de gens ont perdu leur travail", a-t-il ajouté sur la BBC. Le ministre a néanmoins jugé qu'emprunter "une somme énorme cette année" était "la bonne chose à faire maintenant pour la santé de notre économie et de nos finances publiques sur le long terme".
L'aide à l'économie est coûteuse: le déficit public pourrait s'approcher des 400 milliards de livres lors de l'exercice budgétaire 2020-2021 (achevé en mars), tandis que la dette publique a dépassé pour la première fois les 2.000 milliards.

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info