QRF 12.650 € (+0.40 %)     TELENET GROUP 33.840 € (+1.26 %)     BPOST 9.775 € (+0.05 %)     SOLVAY 94.840 € (+4.50 %)     RECTICEL 9.550 € (+0.53 %)     AGFA-GEVAERT 3.485 € (-0.99 %)     GBL 82.980 € (+1.54 %)     LOTUS BAKERIES 3 650.000 € (+1.11 %)     ONTEX GROUP 10.100 € (+1.51 %)     ELIA GROUP 92.100 € (-1.07 %)     AB INBEV 57.720 € (+3.96 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 775.000 € (+1.43 %)     CARE PROPERTY INV. 27.200 € (-1.98 %)     ARGENX SE 218.800 € (-2.93 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.900 € (-0.22 %)     JENSEN-GROUP 24.700 € (+0.82 %)     COLRUYT 48.410 € (-0.49 %)     TITAN CEMENT 13.260 € (+0.91 %)     KBC 60.620 € (+3.98 %)     BIOCARTIS 4.700 € (-0.84 %)     UNIFIEDPOST GROUP 17.628 € (-3.14 %)     VGP 120.200 € (-3.22 %)     BONE THERAPEUTICS 3.110 € (-5.18 %)     TINC 13.000 € (-0.38 %)     MDXHEALTH 0.895 € (+3.23 %)     FAGRON 19.000 € (-1.40 %)     BEKAERT 26.060 € (+3.17 %)     ATENOR 56.800 € (+0.35 %)     ROULARTA 14.000 € (+6.06 %)     AGEAS 43.000 € (+3.66 %)     VIOHALCO 3.900 € (-2.01 %)     BARCO 19.245 € (+3.05 %)     ECONOCOM GROUP 2.370 € (0.00 %)     XIOR 49.000 € (-2.97 %)     ACACIA PHARMA 2.315 € (-1.91 %)     OXURION 2.615 € (-1.69 %)     TER BEKE 108.500 € (+1.88 %)     LEASINVEST 82.400 € (-0.72 %)     EXMAR 2.550 € (+2.41 %)     COFINIMMO 124.200 € (-1.27 %)     ASCENCIO 46.750 € (+0.32 %)     ORANGE BELGIUM 15.860 € (-0.75 %)     BEFIMMO 38.100 € (+1.87 %)     EURONAV 7.105 € (+2.90 %)     CELYAD ONCOLOGY 7.880 € (+1.55 %)     D'IETEREN 58.600 € (+2.27 %)     WDP 27.780 € (-1.35 %)     BREDERODE 79.100 € (-0.50 %)     SIOEN 22.200 € (-0.45 %)     BALTA GROUP 2.450 € (+10.36 %)     WERELDHAVE BELGIUM 46.200 € (+3.82 %)     SHURGARD 35.000 € (-2.37 %)     CIE BOIS SAUVAGE 321.000 € (+3.55 %)     TESSENDERLO 32.300 € (+2.22 %)     IBA 12.360 € (-1.90 %)     ACKERMANS V.HAAREN 123.200 € (-0.16 %)     NYRSTAR 0.240 € (+19.70 %)     MONTEA C.V.A. 97.900 € (+1.14 %)     MITHRA 19.860 € (+3.76 %)     AEDIFICA 97.000 € (-1.32 %)  
   ADP 114.800 € (+1.77 %)     ABN AMRO BANK N.V. 9.920 € (+6.10 %)     VETOQUINOL 80.000 € (-3.15 %)     TOTAL 38.165 € (+5.66 %)     NACON 7.460 € (-1.06 %)     ARCELORMITTAL SA 15.364 € (+6.99 %)     ING GROEP N.V. 8.600 € (+8.27 %)     AB SCIENCE 9.290 € (-0.11 %)     SPIE 17.480 € (+4.17 %)     CM.COM 25.000 € (+4.17 %)     ALSTOM 42.870 € (+3.78 %)     ICT GROUP 11.300 € (-5.44 %)     ESSILORLUXOTTICA 118.000 € (+1.29 %)     EURAZEO 53.950 € (+3.06 %)     REMY COINTREAU 149.000 € (-1.97 %)     LUMIBIRD 12.620 € (+11.29 %)     AUPLATA MINING GR 0.209 € (+16.24 %)     GLOBAL BIOENERGIES 4.140 € (+7.53 %)     BAM GROEP KON 2.154 € (+22.25 %)     UNILEVER 48.500 € (-0.33 %)     CYBERGUN 0.002 € (+4.76 %)     AIRBUS 93.500 € (+3.73 %)     POSTNL 2.800 € (-0.36 %)     FUGRO 5.040 € (+10.00 %)     LNA SANTE 47.200 € (-1.46 %)     ASR NEDERLAND 32.850 € (+2.91 %)     GETLINK SE 14.660 € (+1.52 %)     JUST EAT TAKEAWAY 86.300 € (-1.66 %)     OCI 14.600 € (+3.55 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 15.608 € (+5.82 %)     ROYAL DUTCH SHELLB 14.890 € (+5.71 %)     WENDEL 95.250 € (+1.06 %)     AMSTERDAM COMMOD. 20.600 € (-0.24 %)     VIVENDI 25.240 € (-0.20 %)     SBM OFFSHORE 16.655 € (+2.81 %)     RUBIS 37.560 € (+4.68 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 62.560 € (+6.32 %)     VALLOUREC 29.250 € (+23.13 %)     DBV TECHNOLOGIES 4.160 € (+6.39 %)     SANOFI 84.210 € (+0.14 %)     VERALLIA 28.100 € (+0.36 %)     ROTHSCHILD & CO 27.050 € (+2.08 %)     ORDINA 2.830 € (-0.35 %)     FIGEAC AERO 4.560 € (+17.53 %)     BOLLORE 3.348 € (-1.59 %)     PUBLICIS GROUPE SA 39.360 € (+3.47 %)     EUROGERM 33.200 € (-1.19 %)     NATIXIS 2.703 € (+5.30 %)     GTT 83.500 € (+0.78 %)     DBT 0.165 € (-0.90 %)     ABEO 7.700 € (+3.22 %)     SOPRA STERIA GROUP 122.500 € (+1.16 %)     THALES 80.860 € (+1.58 %)     CARREFOUR 13.565 € (+0.37 %)     SODEXO 71.800 € (+2.95 %)     RENAULT 34.380 € (+6.87 %)     INVENTIVA 11.200 € (-1.75 %)     LEGRAND 70.800 € (-1.20 %)     AXA 19.690 € (+3.82 %)     PRODWAYS 1.800 € (-1.37 %)  

Décision du Tribunal de commerce de Paris attendue lundi pour Kidiliz (mode enfantine)

22/11/2020 07:00
Le Tribunal de commerce de Paris devrait se prononcer lundi sur le sort du groupe français spécialisé dans la mode enfantine Kidiliz (dix marques dont Beckaro, Z, Chipie, Catimini, Kenzo Kids), mais les syndicats ont déjà averti que le coût social serait élevé.
Début novembre, l'intersyndicale CFDT-CFE-CGC-CGT-CFTC des salariés français avait évoqué dans un communiqué "une situation catastrophique, avec plus de 900 licenciements économiques à venir dans l'Hexagone d'ici la fin de l'année".
La direction du groupe, propriété du chinois Semir depuis deux ans et qui affichait un chiffre d'affaires de 388 millions d'euros sur 2019, avait évoqué à cette date plus de 2.000 emplois supprimés en Europe. Quelque 150 salariés sur 600 devraient être repris en Italie et 315 sur près de 1.500 en France (dont 1.250 CDI), précisait-on de même source.
"Kidiliz a souffert à la fois d'une organisation qui s'est construite au gré d'opérations de croissance externe, donc pas forcément dans une optimisation organisationnelle, et qui a souffert d'une succession de crises conjoncturelles, +gilets jaunes+, mobilisations sociales sur les retraites, aléas climatiques...", a expliqué vendredi à l'AFP l'avocate du groupe Delphine Caramalli, associée au cabinet Clifford & Chance.
Au sortir du premier confinement, Patrick Puy, arrivé à la tête du groupe à l'été, "a pris les dispositions qui s'imposaient en plaçant l'ensemble des entités françaises du groupe en redressement judiciaire, ainsi que les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et l'Italie", a-t-elle détaillé.
"On a vu beaucoup d'appétence du marché, mais une semaine avant l'audience" d'examen des offres, "ça a été la douche froide avec l'annonce du reconfinement qui a découragé certains candidats et en a poussé d'autres à réduire la voilure", explique-t-elle, évoquant "un timing vraiment malchanceux".
La principale offre de reprise émane d'ID Kids, qui veut poursuivre l'exploitation des marques Catimini et Absorba, ne propose plus que de reprendre 226 postes en France, contre 615 auparavant. La proposition de Children Worlwide Fashion (CWF), intéressé par l'exploitation de plusieurs marques sous licence, est, elle, passée de 200 à 86 personnes.
Début novembre, Hervé Reynaud, le maire LR de Saint-Chamond (Loire) où est né le groupe Zannier en 1962, avait dénoncé l'attitude de "fossoyeur du groupe chinois qui l'a racheté voici deux ans", ajoutant à l'intention des candidats à la reprise que "le confinement ne doit pas être un alibi pour récupérer a minima les marques et se débarrasser des emplois".

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info