ARGENX SE 219.800 € (-1.43 %)     AB INBEV 46.890 € (-2.98 %)     ONTEX GROUP 10.620 € (-4.50 %)     UMICORE 33.960 € (-2.41 %)     KINEPOLIS GROUP 22.000 € (-2.65 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 5.500 € (-0.72 %)     BARCO 14.420 € (-12.53 %)     BPOST 8.035 € (-2.01 %)     COFINIMMO 123.800 € (-0.16 %)     GREENYARD 4.970 € (-1.39 %)     SOLVAY 75.140 € (-1.96 %)     KBC ANCORA 26.500 € (-1.85 %)     CELYAD ONCOLOGY 7.190 € (-0.96 %)     SHURGARD 37.100 € (-0.27 %)     ELIA GROUP 87.300 € (-0.34 %)     GBL 75.400 € (-1.44 %)     MDXHEALTH 0.808 € (+7.73 %)     CARE PROPERTY INV. 26.300 € (-1.50 %)     BREDERODE 75.200 € (-0.92 %)     EURONAV 6.835 € (-2.70 %)     ACKERMANS V.HAAREN 110.400 € (-2.21 %)     ECONOCOM GROUP 2.390 € (+1.06 %)     SOFINA 234.000 € (-0.85 %)     COLRUYT 53.420 € (-0.04 %)     HAMON 1.370 € (-0.72 %)     TELENET GROUP 33.480 € (+0.66 %)     AGFA-GEVAERT 3.550 € (+0.57 %)     UNIFIEDPOST GROUP 22.000 € (-0.90 %)     TINC 13.300 € (-0.75 %)     IMMOBEL 64.200 € (-2.13 %)     AEDIFICA 86.800 € (-1.70 %)     KBC 44.280 € (-0.67 %)     BIOCARTIS 4.955 € (+0.10 %)     BONE THERAPEUTICS 3.250 € (-2.69 %)     NYXOAH 18.000 € (-2.47 %)     RETAIL ESTATES 54.200 € (+0.37 %)     HOME INVEST BE. 115.500 € (-0.43 %)     SIEMENS 109.300 € (-1.76 %)     BEFIMMO 36.150 € (-1.63 %)     BEKAERT 20.080 € (-0.79 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 12.740 € (-0.62 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.500 € (+1.81 %)     GIMV 45.450 € (-0.98 %)     UCB 89.800 € (-2.60 %)     FLUXYS BELGIUM D 28.500 € (-0.70 %)     FAGRON 20.160 € (-0.98 %)     WDP 29.820 € (-0.47 %)     EXMAR 2.310 € (-1.70 %)     RECTICEL 8.740 € (+1.16 %)     PROXIMUS 15.945 € (-1.85 %)     JENSEN-GROUP 20.500 € (+6.22 %)     XIOR 48.500 € (-0.21 %)     DECEUNINCK 1.485 € (-1.00 %)     D'IETEREN 49.300 € (-1.60 %)     IBA 11.280 € (-1.91 %)     ORANGE BELGIUM 14.120 € (-1.12 %)     MONTEA C.V.A. 97.200 € (+0.62 %)     WERELDHAVE BELGIUM 41.600 € (-1.19 %)     LOTUS BAKERIES 3 370.000 € (-2.88 %)     ACACIA PHARMA 2.120 € (-0.47 %)  
   TESSI 94.000 € (0.00 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 106.050 € (-1.62 %)     BE SEMICONDUCTOR 39.310 € (+1.26 %)     AMUNDI 61.900 € (-1.51 %)     NEXANS 44.140 € (+0.55 %)     OCI 10.730 € (-2.81 %)     CARBIOS 31.800 € (-2.15 %)     PERNOD RICARD 140.950 € (-1.43 %)     NOXXON 0.438 € (+1.04 %)     ORANGE 9.384 € (-0.95 %)     ASML HOLDING 324.500 € (-0.51 %)     EURONEXT 96.050 € (-1.08 %)     TELEPERFORMANCE 266.500 € (-0.97 %)     UNILEVER 51.460 € (-1.42 %)     JACQUET METALS 9.900 € (+2.06 %)     TKH GROUP 28.480 € (-2.60 %)     CABASSE GROUP 4.430 € (+10.74 %)     APERAM 25.340 € (-1.48 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 10.530 € (-1.79 %)     INNATE PHARMA 3.320 € (-1.78 %)     MKB Nedsense 0.119 € (+6.25 %)     SANOFI 83.360 € (-1.49 %)     EURAZEO 42.820 € (-1.61 %)     CYBERGUN 0.038 € (-14.67 %)     FUGRO 3.578 € (+3.77 %)     ALBIOMA 44.100 € (-2.97 %)     NAVYA 2.920 € (-2.99 %)     AHOLD DEL 24.730 € (-0.84 %)     DBT 0.171 € (-2.56 %)     ECA 23.900 € (-1.24 %)     ALTAREA 118.400 € (-2.31 %)     ELIOR GROUP 3.608 € (-2.17 %)     ADYEN 1 593.500 € (+0.06 %)     TRIGANO 128.300 € (+1.42 %)     UBISOFT ENTERTAIN 80.480 € (-1.06 %)     METABOLIC EXPLORER 1.840 € (+6.98 %)     SOLOCAL GROUP 0.022 € (+1.84 %)     INVENTIVA 11.960 € (-2.45 %)     KAUFMAN ET BROAD 33.200 € (+2.15 %)     EUROMEDIS GROUPE 14.600 € (-6.41 %)     FDJ 32.800 € (-3.22 %)     GENOMIC VISION 0.672 € (-14.94 %)     WORLDLINE 70.020 € (-1.74 %)     PATRIMOINE ET COMM 13.900 € (+2.21 %)     ALFEN 60.500 € (-4.27 %)     NOVACYT 10.860 € (+3.63 %)     AMG 16.310 € (-0.43 %)     AIR LIQUIDE 130.700 € (-0.49 %)     CELLECTIS 14.660 € (-2.14 %)     ELIS 10.690 € (-1.47 %)     GALAPAGOS 104.250 € (-6.75 %)     DSM KON 142.250 € (-0.45 %)     AXA 14.940 € (-0.94 %)     MAISONS DU MONDE 14.520 € (+1.75 %)     ABN AMRO BANK N.V. 7.340 € (-0.54 %)     SOMFY SA 135.400 € (+10.62 %)     GL EVENTS 6.870 € (-2.83 %)     ARKEMA 89.720 € (-3.15 %)     TOMTOM 6.030 € (-2.27 %)     HAL TRUST 111.200 € (-0.89 %)  

Brexit: Londres dit vouloir un accord mais renvoie la balle à Bruxelles

18/10/2020 10:39
Le gouvernement britannique a déclaré dimanche toujours vouloir conclure un accord commercial post-Brexit avec l'Union européenne, malgré des négociations dans l'impasse, tout en estimant que la balle était "dans le camp" des Européens.
"J'espère toujours que nous aurons un accord", a déclaré le ministre d'Etat Michael Gove sur la chaîne Sky News.
"Je veux un accord, j'ai très envie d'y parvenir mais pour cela, il faut que les deux parties fassent des compromis. Ce n'est pas ce que l'UE fait en ce moment", a-t-il ajouté, estimant que les Européens ne semblaient pas "sérieux" dans leur volonté d'aboutir.
Déjà poussives, les négociations commerciales se sont envenimées jeudi quand les 27 réunis en conseil ont exigé des concessions de Londres, tout en disant vouloir poursuivre les pourparlers pour arriver à un accord de libre-échange avant l'année prochaine, quand les règles européennes cesseront de s'appliquer au Royaume-Uni.
Mais Londres a refusé net, conditionnant la poursuite des discussions à "un changement fondamental d'approche" de la part des Européens. Un porte-parole du Premier ministre Boris Johnson avait souligné que pour les Britanniques, les négociations commerciales étaient "finies".
Le négociateur en chef européen Michel Barnier et son homologue britannique David Frost doivent s'entretenir lundi au sujet du "format" des pourparlers, selon la Commission européenne.
"La balle est dans son camp", a insisté Michael Gove à propos du négociateur européen. Sur la BBC, il a répété que la porte des négociations restait "entrouverte" si l'UE modifiait effectivement "sa position".
A défaut d'accord permettant au Royaume-Uni de retrouver sa pleine souveraineté, a souligné M. Gove, son pays n'hésiterait pas à opter pour un "no deal" au 1er janvier, potentiellement dévastateur pour des économies déjà fragilisées par la pandémie, avec le rétablissement de quotas et droits de douanes entre les 27 et Londres.
Les discussions butent toujours sur trois sujets: l'accès pour les Européens aux poissonneuses eaux britanniques, les garanties réclamées à Londres en matière de concurrence -- malgré de récents progrès -- et la manière de régler les différends dans le futur accord.

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info