ARGENX SE 219.800 € (-1.43 %)     AB INBEV 46.890 € (-2.98 %)     ONTEX GROUP 10.620 € (-4.50 %)     UMICORE 33.960 € (-2.41 %)     KINEPOLIS GROUP 22.000 € (-2.65 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 5.500 € (-0.72 %)     BARCO 14.420 € (-12.53 %)     BPOST 8.035 € (-2.01 %)     COFINIMMO 123.800 € (-0.16 %)     GREENYARD 4.970 € (-1.39 %)     SOLVAY 75.140 € (-1.96 %)     KBC ANCORA 26.500 € (-1.85 %)     CELYAD ONCOLOGY 7.190 € (-0.96 %)     SHURGARD 37.100 € (-0.27 %)     ELIA GROUP 87.300 € (-0.34 %)     GBL 75.400 € (-1.44 %)     MDXHEALTH 0.808 € (+7.73 %)     CARE PROPERTY INV. 26.300 € (-1.50 %)     BREDERODE 75.200 € (-0.92 %)     EURONAV 6.835 € (-2.70 %)     ACKERMANS V.HAAREN 110.400 € (-2.21 %)     ECONOCOM GROUP 2.390 € (+1.06 %)     SOFINA 234.000 € (-0.85 %)     COLRUYT 53.420 € (-0.04 %)     HAMON 1.370 € (-0.72 %)     TELENET GROUP 33.480 € (+0.66 %)     AEDIFICA 86.800 € (-1.70 %)     AGFA-GEVAERT 3.550 € (+0.57 %)     UNIFIEDPOST GROUP 22.000 € (-0.90 %)     TINC 13.300 € (-0.75 %)     IMMOBEL 64.200 € (-2.13 %)     KBC 44.280 € (-0.67 %)     BIOCARTIS 4.955 € (+0.10 %)     BONE THERAPEUTICS 3.250 € (-2.69 %)     NYXOAH 18.000 € (-2.47 %)     RETAIL ESTATES 54.200 € (+0.37 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 12.740 € (-0.62 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.500 € (+1.81 %)     GIMV 45.450 € (-0.98 %)     HOME INVEST BE. 115.500 € (-0.43 %)     SIEMENS 109.300 € (-1.76 %)     BEFIMMO 36.150 € (-1.63 %)     BEKAERT 20.080 € (-0.79 %)     UCB 89.800 € (-2.60 %)     FLUXYS BELGIUM D 28.500 € (-0.70 %)     FAGRON 20.160 € (-0.98 %)     WDP 29.820 € (-0.47 %)     EXMAR 2.310 € (-1.70 %)     RECTICEL 8.740 € (+1.16 %)     PROXIMUS 15.945 € (-1.85 %)     JENSEN-GROUP 20.500 € (+6.22 %)     XIOR 48.500 € (-0.21 %)     DECEUNINCK 1.485 € (-1.00 %)     D'IETEREN 49.300 € (-1.60 %)     IBA 11.280 € (-1.91 %)     MONTEA C.V.A. 97.200 € (+0.62 %)     ORANGE BELGIUM 14.120 € (-1.12 %)     WERELDHAVE BELGIUM 41.600 € (-1.19 %)     LOTUS BAKERIES 3 370.000 € (-2.88 %)     ACACIA PHARMA 2.120 € (-0.47 %)  
   TESSI 94.000 € (0.00 %)     BE SEMICONDUCTOR 39.310 € (+1.26 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 106.050 € (-1.62 %)     AMUNDI 61.900 € (-1.51 %)     NEXANS 44.140 € (+0.55 %)     OCI 10.730 € (-2.81 %)     CARBIOS 31.800 € (-2.15 %)     PERNOD RICARD 140.950 € (-1.43 %)     NOXXON 0.438 € (+1.04 %)     ORANGE 9.384 € (-0.95 %)     ASML HOLDING 324.500 € (-0.51 %)     EURONEXT 96.050 € (-1.08 %)     TELEPERFORMANCE 266.500 € (-0.97 %)     UNILEVER 51.460 € (-1.42 %)     JACQUET METALS 9.900 € (+2.06 %)     TKH GROUP 28.480 € (-2.60 %)     CABASSE GROUP 4.430 € (+10.74 %)     APERAM 25.340 € (-1.48 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 10.530 € (-1.79 %)     INNATE PHARMA 3.320 € (-1.78 %)     MKB Nedsense 0.119 € (+6.25 %)     SANOFI 83.360 € (-1.49 %)     EURAZEO 42.820 € (-1.61 %)     CYBERGUN 0.038 € (-14.67 %)     FUGRO 3.578 € (+3.77 %)     ALBIOMA 44.100 € (-2.97 %)     NAVYA 2.920 € (-2.99 %)     AHOLD DEL 24.730 € (-0.84 %)     DBT 0.171 € (-2.56 %)     ECA 23.900 € (-1.24 %)     ALTAREA 118.400 € (-2.31 %)     ELIOR GROUP 3.608 € (-2.17 %)     TRIGANO 128.300 € (+1.42 %)     UBISOFT ENTERTAIN 80.480 € (-1.06 %)     ADYEN 1 593.500 € (+0.06 %)     METABOLIC EXPLORER 1.840 € (+6.98 %)     SOLOCAL GROUP 0.022 € (+1.84 %)     INVENTIVA 11.960 € (-2.45 %)     KAUFMAN ET BROAD 33.200 € (+2.15 %)     EUROMEDIS GROUPE 14.600 € (-6.41 %)     GENOMIC VISION 0.672 € (-14.94 %)     FDJ 32.800 € (-3.22 %)     NOVACYT 10.860 € (+3.63 %)     ALFEN 60.500 € (-4.27 %)     WORLDLINE 70.020 € (-1.74 %)     PATRIMOINE ET COMM 13.900 € (+2.21 %)     AIR LIQUIDE 130.700 € (-0.49 %)     AMG 16.310 € (-0.43 %)     CELLECTIS 14.660 € (-2.14 %)     ELIS 10.690 € (-1.47 %)     GALAPAGOS 104.250 € (-6.75 %)     DSM KON 142.250 € (-0.45 %)     AXA 14.940 € (-0.94 %)     MAISONS DU MONDE 14.520 € (+1.75 %)     ABN AMRO BANK N.V. 7.340 € (-0.54 %)     SOMFY SA 135.400 € (+10.62 %)     GL EVENTS 6.870 € (-2.83 %)     ARKEMA 89.720 € (-3.15 %)     TOMTOM 6.030 € (-2.27 %)     HAL TRUST 111.200 € (-0.89 %)  

Crise du Covid: l'Italie mobilise 39 milliards d'euros supplémentaires

18/10/2020 09:19
Le gouvernement italien a adopté dimanche en conseil des ministres un projet rectificatif de loi de finances d'un montant de 39 milliards d'euros en réponse à l'impact de la crise du Covid-19 sur la troisième économie de la zone euro.
Cette loi de finances sera financée par du déficit supplémentaire et par 18 milliards d'euros de plan européen de relance adopté en juillet à Bruxelles.
Le ministre de l'Economie Roberto Gualtieri a estimé qu'il n'y avait "jamais eu une loi de finances aussi expansionniste dans l'histoire du pays", rappelant que les investissements passeront de 2,3% du PIB en 2019 à 4% en 2021.
Le conseil des ministres a également adopté la "synthèse de la loi de finances" qui sera envoyée à la Commission européenne.
Des tensions sont apparues entre les membres de la majorité, composée du Parti démocrate (centre-gauche) et du Mouvement 5 Etoiles (anti-système), sur les nouvelles taxes imposées sur le sucre et le plastique, qui ont finalement été renvoyées à juillet 2021.
Parmi les principales mesures adoptées figurent notamment 1,4 milliard d'euros pour la prolongation des CDD de 30.000 médecins et infirmiers, 400 millions pour l'achat de vaccins, et 1,2 milliard pour embaucher 25.000 enseignants.
Au total 4 milliards d'euros sont destinés au secteur de la santé. "C'est la direction à suivre. Nous tournons définitivement la page des coupes budgétaires et nous recommençons à investir sur la chose plus précieuse que nous ayons", a salué le ministre de la Santé Roberto Speranza.
La suspension du paiement de certains impôts et taxes a également été décidée.
Le blocage des licenciements ne sera pas prolongé au-delà du 1er janvier, mais l'interdiction de licencier restera en vigueur pour les entreprises bénéficiant du chômage technique, qui court jusqu'en mars.
L'Italie, premier pays touché par l'épidémie de coronavirus en Europe en février, table sur une hausse de son déficit public à 10,8% du PIB en 2020 ramené à 7% en 2021.
La péninsule, où la pandémie a fait près de 36.000 morts, prévoit grâce à un vaste programme de relance européen une croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 6% en 2021.
Avec 208,6 milliards d'euros de subventions et prêts, la péninsule est le principal bénéficiaire d'un plan de relance européen de 750 milliards d'euros adopté en juillet par les dirigeants de l'UE pour faire face à la pandémie.

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info