DECEUNINCK 1.330 € (+0.38 %)     UCB 107.150 € (-0.70 %)     ONTEX GROUP 11.780 € (-3.05 %)     COLRUYT 49.380 € (+1.81 %)     ORANGE BELGIUM 14.440 € (+0.14 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 16.400 € (+0.37 %)     AB INBEV 47.180 € (+4.23 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.450 € (-1.32 %)     XIOR 50.000 € (0.00 %)     SMARTPHOTO GROUP 17.800 € (-0.56 %)     ELIA GROUP 95.600 € (-0.62 %)     FAGRON 19.090 € (+0.05 %)     SHURGARD 33.900 € (+0.89 %)     IMMOBEL 60.600 € (0.00 %)     SIPEF 43.000 € (+1.42 %)     LOTUS BAKERIES 2 990.000 € (+1.70 %)     WDP 25.395 € (+0.77 %)     CELYAD 8.370 € (-4.01 %)     TELENET GROUP 36.800 € (+1.94 %)     MITHRA 18.500 € (-1.91 %)     PROXIMUS 18.055 € (+1.12 %)     AEDIFICA 98.000 € (+1.45 %)     RECTICEL 8.680 € (+3.33 %)     LEASINVEST 90.600 € (+1.57 %)     KBC 52.140 € (+2.76 %)     ACACIA PHARMA 2.835 € (-0.87 %)     ASCENCIO 47.250 € (+0.53 %)     CFE 56.900 € (0.00 %)     MONTEA C.V.A. 95.700 € (+1.70 %)     SOFINA 241.000 € (-1.23 %)     BIOCARTIS 4.615 € (+1.10 %)     KINEPOLIS GROUP 39.800 € (-0.75 %)     VGP 114.200 € (0.00 %)     GBL 75.340 € (+1.24 %)     UMICORE 43.380 € (+0.42 %)     EURONAV 7.950 € (+6.64 %)     TUBIZE-FIN 84.200 € (+0.24 %)     HYLORIS 10.700 € (+0.38 %)     COFINIMMO 124.000 € (+1.31 %)     GREENYARD 5.320 € (-0.19 %)     BARCO 22.000 € (-1.35 %)     D'IETEREN 50.100 € (+1.52 %)     TITAN CEMENT 11.180 € (+3.33 %)     MELEXIS 69.950 € (+0.21 %)     ECONOCOM GROUP 1.740 € (+3.33 %)     IBA 7.550 € (-1.31 %)     GIMV 48.450 € (-1.12 %)     TESSENDERLO 26.300 € (-0.57 %)     TINC 13.100 € (-1.50 %)     WERELDHAVE BELGIUM 53.800 € (+0.75 %)     SOLVAY 70.840 € (+1.43 %)     SIOEN 16.950 € (+1.50 %)     BEKAERT 17.160 € (+0.47 %)     ARGENX SE 222.600 € (-0.54 %)     AGFA-GEVAERT 3.640 € (-1.49 %)     CIE BOIS SAUVAGE 315.000 € (-0.63 %)     ACKERMANS V.HAAREN 113.200 € (+0.35 %)     FLUXYS BELGIUM D 27.600 € (-0.72 %)     BPOST 5.885 € (+0.86 %)     AGEAS 33.820 € (+1.53 %)  
   GALAPAGOS 171.600 € (-3.51 %)     STMICROELECTRONICS 25.360 € (+5.14 %)     SUEZ 10.655 € (+2.30 %)     KAUFMAN ET BROAD 34.900 € (+10.09 %)     INVENTIVA 12.620 € (-6.52 %)     VALNEVA 4.225 € (-6.63 %)     ORANGE 10.495 € (+0.86 %)     WORLDLINE 77.480 € (+1.15 %)     ING GROEP N.V. 6.347 € (+4.62 %)     NN GROUP 31.990 € (+1.78 %)     AHOLD DEL 24.480 € (+1.53 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 96.860 € (+1.00 %)     AIR LIQUIDE 135.000 € (+2.12 %)     RENAULT 22.415 € (+3.77 %)     PIXIUM VISION 0.521 € (+1.17 %)     ABN AMRO BANK N.V. 8.082 € (+3.64 %)     ABC ARBITRAGE 7.020 € (+1.30 %)     INGENICO GROUP 142.500 € (+0.49 %)     EUROPCAR MOBILITY 2.014 € (-3.17 %)     PEUGEOT 14.040 € (+2.37 %)     BOUYGUES 31.890 € (+0.31 %)     NEURONES 22.500 € (+4.65 %)     LVMH 400.700 € (-0.06 %)     NOVACYT 3.005 € (+4.16 %)     KERING 499.750 € (+0.27 %)     CAPGEMINI 104.250 € (0.00 %)     ARCELORMITTAL SA 9.900 € (+3.21 %)     SWORD GROUP 27.950 € (+1.64 %)     SYNERGIE 22.350 € (0.00 %)     ILIAD 175.950 € (-1.23 %)     SCOR SE 23.840 € (+1.27 %)     KORIAN 31.600 € (-1.80 %)     VIVENDI 23.180 € (+0.30 %)     TOTAL 33.320 € (+0.48 %)     CARREFOUR 13.470 € (+1.74 %)     CREDIT AGRICOLE 8.852 € (+3.46 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 51.360 € (+2.47 %)     TELEPERFORMANCE 225.300 € (+0.81 %)     PERNOD RICARD 141.300 € (+0.57 %)     MICHELIN 93.360 € (+2.37 %)     THALES 71.300 € (+0.79 %)     ACCOR 24.130 € (+1.30 %)     PUBLICIS GROUPE SA 26.810 € (-0.33 %)     ENGIE 10.930 € (+1.20 %)     VERGNET 0.330 € (+12.24 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 14.134 € (+1.38 %)     DANONE 60.640 € (+1.47 %)     VERALLIA 27.250 € (-1.62 %)     CHARGEURS 13.500 € (-1.03 %)     GROUPE CRIT 50.000 € (+2.15 %)     ALSTOM 44.040 € (+4.36 %)     JUST EAT TAKEAWAY 94.080 € (-0.55 %)     SOLUTIONS 30 SE 13.020 € (-0.53 %)     HEXAOM 31.200 € (+1.30 %)     VIRBAC 197.200 € (-1.65 %)     ALD 8.610 € (+0.82 %)     AKZO NOBEL 80.820 € (-1.37 %)     BIC 45.000 € (+1.99 %)     FAURECIA 34.550 € (+2.95 %)     UBISOFT ENTERTAIN 77.500 € (-1.70 %)  

Foot: le Paris SG signe avec Fanatics pour stimuler son commerce en ligne

30/06/2020 12:14
Le Paris SG a annoncé mardi un partenariat sur dix ans avec l'entreprise américaine Fanatics, spécialiste du merchandising sportif et des produits dérivés sous licence, avec l'objectif de multiplier par trois son chiffre d'affaires dans le commerce en ligne d'ici 2023.
L'accord porte sur plusieurs millions de dollars par an, selon une source proche du club champion de France en titre.
"Cet accord marque un nouveau chapitre dans l'histoire de la croissance ambitieuse du Paris SG. En enrichissant notre offre de produits et en étendant la présence du club sur de nouveaux marchés, cette collaboration constituera l'un des piliers de notre stratégie commerciale", a réagi le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, dans une déclaration transmise à l'AFP.
Ce partenariat doit permettre au PSG d'augmenter ses ressources logistiques dans le commerce en ligne, ainsi que son catalogue de produits dérivés, via de nouvelles licences.
Fanatics, qui avait déjà un accord avec le PSG limité au commerce en ligne, obtient le droit d'octroyer des sous-licences et de créer des produits, de les fabriquer et de les distribuer, en accord avec le PSG qui garde la main sur la stratégie de développement de sa marque.
Le club espère augmenter tripler en trois ans son chiffre d'affaires dans le commerce en ligne, aujourd'hui estimé entre 10 et 12 M EUR par an, pour attendre 50 M EUR annuels à terme.
Il espère aussi doubler le nombre de licences.
Fanatics travaille déjà avec les principales ligues américaines de sports collectifs (NBA, MLB, NFL, NHL), ainsi que le Tour de France cycliste, ou les clubs de Manchester United et Chelsea.
"Cet accord avec le Paris Saint-Germain est passionnant car nous avons maintenant l'opportunité de nous associer à l'un des clubs les plus progressistes du monde qui, comme nous, réfléchit constamment à de nouvelles façons créatives de développer sa marque et de transformer l'expérience directe du consommateur", a déclaré Michael Rubin, le fondateur et président exécutif de l'entreprise basée en Floride.
La pandémie de Covid-19 a provoqué un manque à gagner estimé à 200 millions d'euros pour le PSG, mais le club propriété du fonds d'investissement qatarien QSI a bouclé ses principaux partenariats avant la crise, avec l'équipementier Nike, et ALL, une marque du groupe hôtelier Accor, évalués au total à environ 150 M EUR annuels.
Selon une étude du cabinet Deloitte publiée en janvier, le PSG est le cinquième club le plus riche du monde. Avec un chiffre d'affaires estimé à 635,9 M EUR lors de la saison 2018-2019, il reste encore loin derrière le FC Barcelone et ses 840,8 M EUR de revenus.
Outre l'objectif de rattraper ses rivaux, le PSG doit augmenter ses revenus pour continuer à satisfaire aux exigences du fair-play financier (FPF), très vigilant à son encontre depuis les dépenses fastueuses de l'été 2017 estimées à 400 M EUR pour recruter Neymar et Kylian Mbappé, et s'assurer l'appui financier d'institutions directement liées à son actionnaire.
Le PSG a remporté en mars dernier une victoire juridique sur le FPF, qui interdit aux clubs de dépenser plus d'argent qu'ils n'en génèrent par leurs moyens propres, lorsque le Tribunal arbitral du sport (TAS) a estimé que le dossier du club, que l'UEFA voulait rouvrir, était "clôturé".
ah/jed/av

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info