KBC 42.990 € (-2.65 %)     FAGRON 16.870 € (-1.58 %)     KBC ANCORA 25.380 € (-1.63 %)     AEDIFICA 91.800 € (-0.54 %)     BPOST 6.290 € (+2.11 %)     BEFIMMO 40.200 € (-1.95 %)     BARCO 131.900 € (-0.90 %)     ACKERMANS V.HAAREN 116.000 € (0.00 %)     UMICORE 31.740 € (-2.70 %)     AB INBEV 39.850 € (-0.81 %)     D'IETEREN 42.600 € (+0.71 %)     SOFINA 188.800 € (-1.97 %)     MONTEA C.V.A. 84.900 € (+1.43 %)     UCB 80.280 € (+1.90 %)     AGEAS 34.820 € (-6.87 %)     GBL 67.380 € (-0.71 %)     MITHRA 21.600 € (-0.46 %)     XIOR 38.400 € (0.00 %)     GREENYARD 3.750 € (+1.35 %)     TELENET GROUP 29.700 € (+2.20 %)     PROXIMUS 20.430 € (-2.20 %)     COLRUYT 51.340 € (+2.39 %)     ARGENX SE 121.100 € (-0.66 %)     EURONAV 8.735 € (+0.75 %)     BEKAERT 15.530 € (-0.83 %)     ELIA GROUP 91.100 € (-2.15 %)     WDP 24.260 € (-1.38 %)     CFE 63.400 € (+0.48 %)     GLOBAL GRAPHICS 2.460 € (-8.21 %)     KINEPOLIS GROUP 32.450 € (-0.31 %)     VIOHALCO 1.590 € (-15.78 %)     LOTUS BAKERIES 2 750.000 € (-3.51 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 12.380 € (-0.16 %)     COFINIMMO 116.200 € (-0.68 %)     ECONOCOM GROUP 1.586 € (+1.28 %)     BALTA GROUP 0.800 € (-1.23 %)     SIPEF 44.000 € (0.00 %)     BREDERODE 69.600 € (-0.29 %)     SOLVAY 65.600 € (-1.71 %)     TINC 12.350 € (0.00 %)     TITAN CEMENT 10.220 € (+2.20 %)     TESSENDERLO 25.900 € (+1.17 %)     BIOCARTIS 3.440 € (-3.23 %)     ORANGE BELGIUM 15.880 € (+0.51 %)     SIOEN 17.050 € (-0.58 %)     RECTICEL 4.520 € (-1.20 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.050 € (-1.12 %)     ONTEX GROUP 15.240 € (-2.31 %)     RETAIL ESTATES 45.000 € (-0.66 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 4.600 € (+2.91 %)     ASCENCIO 38.200 € (-1.80 %)     MELEXIS 46.460 € (+0.22 %)     IMMOBEL 63.000 € (-0.32 %)     SHURGARD 28.000 € (+0.18 %)     ACACIA PHARMA 2.280 € (+1.33 %)     MDXHEALTH 0.600 € (-2.12 %)     CRESCENT 0.025 € (+4.60 %)     BANCO BILBAO VIZC. 2.910 € (-4.64 %)     HOME INVEST BE. 107.500 € (-0.92 %)     SEQUANA MEDICAL 4.900 € (-3.92 %)  
   AKZO NOBEL 58.560 € (+1.31 %)     PROSUS 61.120 € (-1.26 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 17.678 € (-0.86 %)     AHOLD DEL 21.630 € (+0.09 %)     AALBERTS NV 21.530 € (-0.55 %)     NN GROUP 22.030 € (-9.60 %)     WOLTERS KLUWER 59.920 € (-1.02 %)     PHILIPS KON 36.055 € (+0.21 %)     UNILEVER 44.630 € (+0.27 %)     ARCELORMITTAL SA 7.978 € (-1.18 %)     FUGRO 3.932 € (+1.87 %)     AEGON 2.074 € (-9.19 %)     PUBLICIS GROUPE SA 27.470 € (+5.41 %)     CGG 1.050 € (+4.12 %)     FDJ 21.000 € (-2.33 %)     PERNOD RICARD 126.950 € (-0.74 %)     TOMTOM 7.125 € (-1.25 %)     RENAULT 16.260 € (-0.32 %)     FNAC DARTY 22.780 € (+1.88 %)     ELIS 8.605 € (+0.94 %)     AXA 14.014 € (-4.24 %)     GENOMIC VISION 0.403 € (+15.31 %)     ING GROEP N.V. 4.749 € (-1.37 %)     BNP PARIBAS ACT.A 25.300 € (-2.86 %)     CURETIS 0.590 € (-16.90 %)     AIRBUS 51.230 € (+1.91 %)     VALLOUREC 1.187 € (+1.41 %)     SOLOCAL GROUP 0.205 € (+1.28 %)     INTRASENSE 0.826 € (+23.28 %)     ABIVAX 17.740 € (+3.62 %)     COVIVIO 60.750 € (+6.02 %)     JUST EAT TAKEAWAY 71.160 € (+1.45 %)     APERAM 19.425 € (+0.21 %)     VINCI 65.840 € (+1.14 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 48.590 € (-2.27 %)     NOVACYT 2.190 € (+13.59 %)     ASML HOLDING 228.400 € (-0.50 %)     TOTAL 35.115 € (-3.21 %)     AMOEBA 1.410 € (+10.16 %)     SIGNIFY NV 17.540 € (+0.06 %)     DSM KON 102.300 € (+0.39 %)     ALBIOMA 27.550 € (+1.10 %)     NEXITY 25.960 € (-0.15 %)     STMICROELECTRONICS 18.535 € (+0.24 %)     ADYEN 737.600 € (-0.35 %)     HEINEKEN 71.920 € (-0.96 %)     SANOFI 80.670 € (+1.50 %)     NATIXIS 2.170 € (-4.41 %)     BIOSYNEX 14.900 € (-6.29 %)     KORIAN 27.220 € (+0.74 %)     PEUGEOT 12.080 € (+1.85 %)     CREDIT AGRICOLE 6.118 € (-2.21 %)     SCHLUMBERGER 13.150 € (+1.54 %)     ABN AMRO BANK N.V. 7.246 € (-1.92 %)     VALEO 14.185 € (-1.87 %)     SAFRAN 67.200 € (-2.04 %)     HEIJMANS 5.630 € (-2.26 %)     GALAPAGOS 173.450 € (-0.60 %)     GENSIGHT BIOLOGICS 2.040 € (+10.99 %)     FLOW TRADERS 28.740 € (+2.86 %)  

Covid-19: Danone et Nestlé garantissent emplois et salaires dans le monde pour 3 mois

26/03/2020 12:18
Le groupe agroalimentaire français Danone a annoncé jeudi "garantir" les emplois et salaires de tous ses salariés dans le monde pour trois mois face à l'épidémie de coronavirus, et le suisse Nestlé a pris des mesures similaires.
"Tous les contrats de travail chez Danone, tous les salaires, mondialement, sont garantis pour les trois prochains mois", a annoncé Emmanuel Faber, PDG du groupe français qui emploie plus de 100.000 personnes dans le monde, dont 9.000 en France, lors d'un entretien à la radio RTL.
"Les salaires, les emplois seront maintenus intégralement dans les trois mois qui viennent, parce que ça va être trois mois très difficiles, pour l'ensemble de nos sociétés, de nos pays, et nous devons tranquilliser, autant qu'il est possible de le faire, les salariés qui vont assumer la charge de répondre aux besoins de la population", a déclaré M. Faber.
"Il n'y aura aucune rupture de contrat de travail dans les trois mois qui viennent en raison du coronavirus", a-t-il insisté.
En France, le PDG de Danone s'est engagé, en cas de recours à des mesures de chômage partiel pour rupture d'approvisionnement dans une usine ou incapacité de personnes à se déplacer, à couvrir "la totalité du revenu jusqu'au salaire": "c'est Danone qui compensera et fera en sorte que les salariés ne perdent rien".
Emmanuel Faber s'est également engagé à verser à tous les salariés sur le terrain, "une prime d'urgence alimentaire à l'échelle mondiale, qui en France prendra la forme de la prime de continuité de production d'approvisionnement pour un montant de 1.000 euros".
Cette prime concernera "tous les salariés qui ne sont pas en télétravail", a précisé M. Faber.
Le géant suisse de l'alimentation Nestlé, propriétaire entre autres des dosettes de café Nespresso et des bouillons Maggi, a lui aussi assuré jeudi garantir l'emploi et le salaire de ses employés à travers le globe.
Tous les salariés touchés par des arrêts temporaires de production, qu'ils soient en salaire horaire ou mensuel, "seront payés entièrement pour un minimum de douze semaines", a indiqué Nestlé dans un communiqué. La mesure sera conditionnée au droit du travail local, a-t-il précisé.
Le groupe affirme par ailleurs proposer "en cas de besoin" des repas et transports gratuits à ses employés pour réduire le risque qu'ils tombent malades et mettre en place des dispositions "généreuses" pour la couverture maladie des salariés qui contracteraient le virus.
Nestlé n'a pas livré d'indication sur l'impact de la pandémie sur son activité.
Pour sa part, Danone a également dévoilé jeudi un plan d'aide aux 15.000 entreprises qui "gravitent" autour du groupe, prestataires de services, distributeurs indépendants, mais également agriculteurs.
Le groupe met en place "un dispositif de soutien (...) de 250 millions d'euros pour leur permettre de passer les trois mois qui viennent en termes de trésorerie, que nous prenons nous-mêmes sur nos fonds propres", a indiqué M. Faber. Il n'a pas chiffré le coût global des mesures annoncées.
ngu-jug/tq/spi

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info