WERELDHAVE BELGIUM 53.000 € (+1.15 %)     AB INBEV 40.125 € (-0.12 %)     SOLVAY 65.700 € (-1.56 %)     FAGRON 16.910 € (-1.34 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 12.280 € (-0.97 %)     KBC 42.740 € (-3.22 %)     GBL 67.620 € (-0.35 %)     UMICORE 32.000 € (-1.90 %)     MELEXIS 45.720 € (-1.38 %)     KBC ANCORA 25.300 € (-1.94 %)     BARCO 132.800 € (-0.23 %)     WDP 24.275 € (-1.32 %)     TINC 12.500 € (+1.21 %)     SOFINA 188.800 € (-1.97 %)     UCB 80.320 € (+1.95 %)     ECONOCOM GROUP 1.584 € (+1.15 %)     LEASINVEST 84.000 € (-0.71 %)     ONTEX GROUP 15.270 € (-2.12 %)     TELENET GROUP 29.600 € (+1.86 %)     TESSENDERLO 25.800 € (+0.78 %)     AGEAS 34.910 € (-6.63 %)     ARGENX SE 121.300 € (-0.49 %)     BPOST 6.260 € (+1.62 %)     ACACIA PHARMA 2.280 € (+1.33 %)     MONTEA C.V.A. 83.300 € (-0.48 %)     FNG NV 5.450 € (0.00 %)     COFINIMMO 116.400 € (-0.51 %)     EURONAV 8.750 € (+0.92 %)     ORANGE BELGIUM 15.800 € (0.00 %)     PROXIMUS 20.400 € (-2.35 %)     BIOCARTIS 3.490 € (-1.83 %)     ACCENTIS 0.049 € (+2.11 %)     VGP 94.400 € (-0.21 %)     CELYAD 6.770 € (+1.04 %)     MDXHEALTH 0.604 € (-1.47 %)     COLRUYT 51.060 € (+1.83 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.000 € (-1.35 %)     KEYWARE TECH. 0.650 € (+6.56 %)     ELIA GROUP 91.200 € (-2.04 %)     ACKERMANS V.HAAREN 116.000 € (0.00 %)     VOLKSWAGEN 116.300 € (-3.88 %)     AEDIFICA 92.000 € (-0.33 %)     SHURGARD 28.000 € (+0.18 %)     ASCENCIO 38.550 € (-0.90 %)     KINEPOLIS GROUP 32.000 € (-1.69 %)     TUBIZE-FIN 64.700 € (+1.89 %)     RETAIL ESTATES 45.000 € (-0.66 %)     BEFIMMO 40.450 € (-1.34 %)     CFE 63.300 € (+0.32 %)     GLOBAL GRAPHICS 2.460 € (-8.21 %)     CRESCENT 0.025 € (+5.86 %)     D'IETEREN 42.400 € (+0.24 %)     IBA 7.850 € (-1.75 %)     GREENYARD 3.740 € (+1.08 %)     HOME INVEST BE. 107.000 € (-1.38 %)     BALTA GROUP 0.800 € (-1.23 %)     NYRSTAR 0.139 € (+1.17 %)     VASTNED RETAIL BEL 27.700 € (+0.73 %)     SMARTPHOTO GROUP 14.700 € (-2.00 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 945.000 € (+0.52 %)  
   ROYAL DUTCH SHELLA 17.594 € (-1.33 %)     ASR NEDERLAND 20.840 € (-8.40 %)     PROSUS 60.200 € (-2.75 %)     ASML HOLDING 226.000 € (-1.55 %)     AEGON 2.048 € (-10.33 %)     SCOR SE 19.350 € (-3.83 %)     PEUGEOT 11.845 € (-0.13 %)     ENGIE 8.646 € (-2.79 %)     UNILEVER 44.620 € (+0.25 %)     AKZO NOBEL 58.200 € (+0.69 %)     BIOSYNEX 15.400 € (-3.14 %)     CGG 1.038 € (+2.88 %)     L'OREAL 238.200 € (+0.08 %)     VOPAK 46.580 € (+2.78 %)     VISIOMED GROUP 1.030 € (+0.68 %)     IMERYS 21.960 € (+1.29 %)     PERNOD RICARD 125.850 € (-1.60 %)     AMOEBA 1.388 € (+8.44 %)     ELIS 8.460 € (-0.76 %)     AXA 13.814 € (-5.60 %)     SAFRAN 66.300 € (-3.35 %)     CNP ASSURANCES 8.245 € (-7.57 %)     TOTAL 35.045 € (-3.40 %)     PUBLICIS GROUPE SA 27.320 € (+4.83 %)     AIRBUS 50.380 € (+0.22 %)     HEINEKEN 71.580 € (-1.43 %)     ESSILORLUXOTTICA 94.900 € (-1.49 %)     VALNEVA 2.645 € (+0.38 %)     LVMH 323.850 € (-0.46 %)     SUEZ 8.922 € (-3.11 %)     VINCI 65.180 € (+0.12 %)     BELIER 28.700 € (0.00 %)     DANONE 55.960 € (-1.48 %)     CREDIT AGRICOLE 6.052 € (-3.26 %)     ING GROEP N.V. 4.709 € (-2.20 %)     BNP PARIBAS ACT.A 25.020 € (-3.94 %)     JUST EAT TAKEAWAY 70.860 € (+1.03 %)     ADYEN 730.600 € (-1.30 %)     UV GERMI 12.000 € (-0.83 %)     PHILIPS KON 36.215 € (+0.65 %)     HEIJMANS 5.610 € (-2.60 %)     GALAPAGOS 173.300 € (-0.69 %)     SES 5.118 € (-2.18 %)     EUROBIO-SCIENTIFIC 12.100 € (+7.08 %)     ARCELORMITTAL SA 7.880 € (-2.39 %)     CARREFOUR 14.390 € (+1.16 %)     CAPGEMINI 69.960 € (-0.48 %)     PHARMING GROUP 0.934 € (-1.64 %)     VEOLIA ENVIRON. 17.560 € (-5.54 %)     GETLINK SE 10.700 € (-2.73 %)     DASSAULT SYSTEMES 122.500 € (-2.55 %)     AKKA TECHNOLOGIES 24.300 € (+1.04 %)     BOUYGUES 25.340 € (-0.04 %)     HAL TRUST 110.400 € (-1.25 %)     ATOS 60.320 € (+1.17 %)     AIR LIQUIDE 114.500 € (+1.06 %)     NIBC HOLDING 6.800 € (-2.02 %)     1000MERCIS 15.100 € (+0.67 %)     SANOFI 80.710 € (+1.55 %)     UBISOFT ENTERTAIN 69.560 € (+1.25 %)  

Covid-19: Danone garantit emplois et salaires dans le monde pour 3 mois

26/03/2020 08:45
Le groupe agroalimentaire français Danone a annoncé jeudi "garantir" les emplois et les salaires de tous ses salariés dans le monde pour les trois prochains mois, pour faire face à l'épidémie de coronavirus.
"Tous les contrats de travail chez Danone, tous les salaires, mondialement, sont garantis pour les trois prochains mois", a annoncé Emmanuel Faber, PDG du groupe qui emploie plus de 100.000 personnes dans le monde, dont 9.000 en France, lors d'un entretien à la radio RTL.
"Les salaires, les emplois seront maintenus intégralement dans les trois mois qui viennent, parce que ça va être trois mois très difficiles, pour l'ensemble de nos sociétés, de nos pays, et nous devons tranquilliser, autant qu'il est possible de le faire, les salariés qui vont assumer la charge de répondre aux besoins de la population", a déclaré M. Faber.
"Il n'y aura aucune rupture de contrat de travail dans les trois mois qui viennnent en raison du coronavirus", a-t-il insisté.
En France, le PDG de Danone s'est engagé, en cas de recours à des mesures de chômage partiel pour rupture d'approvisionnement dans une usine ou incapacité de personnes à se déplacer, à couvrir "la totalité du revenu jusqu'au salaire": "c'est Danone qui compensera et fera en sorte que les salariés ne perdent rien".
Emmanuel Faber s'est également engagé à verser à tous les salariés sur le terrain, "une prime d'urgence alimentaire à l'échelle mondiale, qui en France prendra la forme de la prime de continuité de production d'approvisionnement pour un montant de 1.000 euros".
Cette prime concernera "tous les salariés qui ne sont pas en télétravail", a précisé M. Faber.
Concernant les 15.000 entreprises qui "gravitent" autour du groupe, prestataires de services, distributeurs indépendants, mais également agriculteurs, Danone met en place "un dispositif de soutien (...) de 250 millions d'euros, pour leur permettre de passer les trois mois qui viennent en termes de trésorerie, que nous prenons nous-mêmes sur nos fonds propres", a indiqué M. Faber.
Il n'a en revanche pas chiffré le coût global des mesures annoncées.
Concernant l'impact de la crise sanitaire sur les achats des consommateurs et l'activité du groupe, Emmanuel Faber a estimé "très difficile de lire ce qui se passe".
Lors de la présentation de ses résultats annuels, le 26 février dernier, le groupe avait déjà revu à la baisse ses objectifs pour 2020, prévoyant un impact de 100 millions d'euros de l'épidémie sur ses ventes au premier trimestre, alors que l'épidémie battait son plein en Chine, son deuxième marché.
ngu/jld/spi

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info