RECTICEL 8.130 € (-0.61 %)     ACACIA PHARMA 2.960 € (-2.79 %)     AB INBEV 69.990 € (-1.07 %)     KINEPOLIS GROUP 56.600 € (+0.35 %)     XIOR 53.700 € (-0.56 %)     GBL 95.000 € (-1.19 %)     MDXHEALTH 0.940 € (-0.95 %)     CARE PROPERTY INV. 30.500 € (+2.69 %)     SOLVAY 94.160 € (-0.44 %)     ARGENX SE 135.700 € (-2.93 %)     MONTEA C.V.A. 84.400 € (-0.24 %)     HOME INVEST BE. 113.500 € (0.00 %)     ASCENCIO 56.800 € (-0.35 %)     CELYAD 10.540 € (-4.70 %)     MITHRA 24.780 € (-1.35 %)     BEKAERT 24.500 € (-1.92 %)     SEQUANA MEDICAL 6.360 € (-11.91 %)     COLRUYT 44.880 € (+1.20 %)     TINC 14.050 € (0.00 %)     ONTEX GROUP 15.530 € (-2.45 %)     ACKERMANS V.HAAREN 147.400 € (-0.27 %)     EXMAR 5.250 € (-3.31 %)     KBC 67.940 € (-1.45 %)     TELENET GROUP 40.620 € (-0.78 %)     TUBIZE-FIN 71.600 € (-0.56 %)     RETAIL ESTATES 84.700 € (0.00 %)     TITAN CEMENT 18.760 € (-0.95 %)     PROXIMUS 25.530 € (-0.47 %)     GREENYARD 4.455 € (-5.41 %)     SHURGARD 33.400 € (-4.02 %)     BEFIMMO 53.900 € (-0.19 %)     CFE 101.200 € (-0.78 %)     AGEAS 51.400 € (+0.12 %)     BALTA GROUP 2.320 € (-4.13 %)     KBC ANCORA 45.660 € (-0.35 %)     FLUXYS BELGIUM D 29.100 € (-1.02 %)     LOTUS BAKERIES 2 770.000 € (+4.14 %)     INTERVEST OFF-WARE 26.850 € (-0.56 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 20.950 € (-1.18 %)     DECEUNINCK 1.990 € (0.00 %)     WDP 24.700 € (-0.40 %)     MELEXIS 66.600 € (+0.30 %)     EURONAV 9.905 € (-2.61 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 2 330.000 € (-0.85 %)     AEDIFICA 120.200 € (+0.67 %)     UCB 81.780 € (-0.27 %)     COFINIMMO 138.200 € (-0.29 %)     IBA 10.240 € (+1.99 %)     WERELDHAVE BELGIUM 87.600 € (0.00 %)     ECONOCOM GROUP 2.240 € (+1.73 %)     CIE BOIS SAUVAGE 382.000 € (+0.53 %)     GIMV 56.600 € (+0.53 %)     ORANGE BELGIUM 19.480 € (-0.31 %)     BARCO 227.000 € (+0.22 %)     VGP 89.400 € (-1.76 %)     FAGRON 20.100 € (-1.66 %)     AGFA-GEVAERT 4.572 € (-0.70 %)     SOFINA 213.500 € (+0.95 %)     UMICORE 41.850 € (-1.85 %)     OXURION 3.125 € (-2.34 %)  
   STMICROELECTRONICS 27.000 € (+6.47 %)     CROSSJECT 2.530 € (+16.06 %)     ADOCIA 14.880 € (+14.46 %)     ACCOR 37.730 € (-2.23 %)     IPSOS 31.700 € (0.00 %)     KERING 573.400 € (-3.17 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 25.805 € (-0.50 %)     ADP 171.600 € (-3.05 %)     GALAPAGOS 211.200 € (-1.40 %)     DANONE 73.320 € (+0.58 %)     ING GROEP N.V. 10.254 € (-1.31 %)     BOUYGUES 37.660 € (-1.49 %)     AEGON 3.830 € (-1.26 %)     HERMES INTL 704.200 € (-0.98 %)     GL EVENTS 23.950 € (-0.21 %)     PEUGEOT 19.120 € (-1.57 %)     VIRBAC 217.000 € (0.00 %)     FLOW TRADERS 20.520 € (-2.56 %)     AHOLD DEL 21.995 € (+0.23 %)     RENAULT 36.985 € (-5.06 %)     VERIMATRIX 1.920 € (-1.74 %)     TAKEAWAY 85.750 € (-0.92 %)     PHARMASIMPLE 5.220 € (-5.09 %)     MAISONS DU MONDE 11.000 € (-2.48 %)     ENVEA 107.500 € (-2.27 %)     ESKER 105.400 € (+0.38 %)     ICADE 97.900 € (-0.56 %)     MINT 5.500 € (+6.38 %)     VRANKEN-POMMERY 19.050 € (-2.56 %)     ALTICE EUROPE N.V. 6.176 € (-2.22 %)     BONDUELLE 21.050 € (-1.86 %)     ENGIE 15.500 € (+1.34 %)     VISIOMED GROUP 0.031 € (+14.81 %)     VEOLIA ENVIRON. 26.500 € (+0.57 %)     ATOS 77.600 € (-0.33 %)     CARREFOUR 14.620 € (+1.14 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 131.350 € (+0.50 %)     SOCIETE GENERALE 30.175 € (-0.48 %)     CREDIT AGRICOLE 12.490 € (-1.11 %)     VISIATIV 28.600 € (+0.53 %)     ALTRAN TECHN. 14.485 € (+0.42 %)     VALLOUREC 2.390 € (-2.85 %)     VINCI 101.350 € (+0.45 %)     SAINT GOBAIN 34.655 € (-0.99 %)     LAGARDERE S.C.A. 18.750 € (+0.43 %)     SES 12.750 € (-0.47 %)     CRCAM SUD R.A.CCI 232.850 € (+0.78 %)     TECHNIPFMC 16.645 € (-2.66 %)     CAPGEMINI 118.450 € (+0.64 %)     NEOEN 31.000 € (-2.97 %)     PERSHING 20.150 € (-1.23 %)     ARCELORMITTAL SA 13.984 € (-1.88 %)     PROSUS 67.570 € (-2.03 %)     EURONEXT 78.600 € (-0.44 %)     AUPLATA MINING GR 0.129 € (-9.15 %)     DSM KON 110.650 € (-1.60 %)     ROTHSCHILD & CO 25.850 € (+0.58 %)     NATIXIS 3.873 € (-0.21 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 92.520 € (-0.49 %)     LEGRAND 71.940 € (+0.08 %)  

Flybe: accord de sauvetage entre le gouvernement britannique et les propriétaires

14/01/2020 19:03
Le gouvernement britannique a annoncé mardi qu'il avait trouvé un accord de sauvetage avec les propriétaires de la compagnie régionale Flybe, à l'issue de plusieurs jours de discussions marathon pour lui éviter de faire faillite.
La compagnie régionale emploie plus de 2.000 salariés et transporte environ 8 millions de passagers par an vers 170 destinations européennes.
Elle s'est retrouvée au bord de la faillite ces derniers jours, un an après y avoir déjà échappé grâce à son rachat par le consortium d'investisseurs Connect Airways, qui comprend la compagnie Virgin Atlantic et les fonds Stobart et Cyrus.
"Je suis ravie que nous ayons trouvé un accord avec les actionnaires de Flybe pour que la société continue à fonctionner, et pour s'assurer que les régions britanniques restent connectées" a twitté Andrea Leadsom, ministre britannique des entreprises.
L'annonce des difficultés de Flybe avait ému la classe politique britannique ces derniers jours, beaucoup de parlementaires enjoignant au gouvernement de Boris Johnson d'intervenir.
Ils assuraient que cette compagnie était capitale pour assurer le transit dans beaucoup de régions du pays où il n'existe pas de train à grande vitesse et qui se seraient retrouvées plus isolées si Flybe avait cessé brutalement de fonctionner.
Une faillite de Flybe aurait en outre été la deuxième majeure dans le secteur aérien après la banqueroute retentissante en septembre du voyagiste Thomas Cook, qui employait 9.000 personnes dont la plupart ont perdu leur emploi.
Mme Leadsom n'a pas donné de détail sur l'accord trouvé et aucun porte-parole n'était joignable dans l'immédiat. Mais la presse locale a affirmé mardi que le gouvernement envisageait un report du paiement de la taxe britannique sur les billets d'avion jusqu'à 2023, soit un coup de pouce fiscal de 100 millions de livres (116,5 millions d'euros).
En échange, les propriétaires de Flybe devront s'engager à injecter des dizaines de millions de livres dans la compagnie, qui accumule les pertes.
Le Premier ministre avait déclaré sur la BBC mardi matin que "ce n'est pas au gouvernement d'intervenir et de sauver des entreprises qui sont en difficulté" tout en soulignant que "nous sommes conscients de l'importance de Flybe", en particulier pour assurer les liaisons dans l'ensemble du Royaume-Uni.
Selon la BBC, le gouvernement pourrait même décider de réduire cette taxe sur les billets d'avion pour tout le secteur aérien, afin de respecter les règles européennes sur les aides d'État et ne pas donner l'impression de voler au secours d'une compagnie en particulier, ce qu'il a refusé de faire ces dernières années.
ved/cj

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info