CARE PROPERTY INV. 27.300 € (-0.73 %)     BEKAERT 26.100 € (+0.38 %)     EURONAV 6.820 € (-0.37 %)     AB INBEV 57.250 € (+0.32 %)     ELIA GROUP 95.500 € (+2.03 %)     GBL 82.920 € (+0.93 %)     ONTEX GROUP 10.370 € (-1.80 %)     IBA 12.200 € (-2.56 %)     GREENYARD 6.110 € (+1.83 %)     COLRUYT 49.180 € (+0.68 %)     BREDERODE 80.000 € (+0.63 %)     TESSENDERLO 31.900 € (-0.31 %)     CRESCENT 0.036 € (-0.28 %)     NYRSTAR 0.551 € (-8.01 %)     FAGRON 19.570 € (+0.62 %)     SOFINA 263.000 € (+0.19 %)     CELYAD ONCOLOGY 8.170 € (+2.25 %)     RECTICEL 9.690 € (+2.76 %)     ACKERMANS V.HAAREN 124.600 € (+1.80 %)     UMICORE 38.310 € (+1.22 %)     KINEPOLIS GROUP 37.400 € (-6.50 %)     PROXIMUS 17.995 € (+2.36 %)     TELENET GROUP 35.060 € (+0.69 %)     COFINIMMO 124.800 € (-0.16 %)     KBC 59.680 € (+1.02 %)     UNIFIEDPOST GROUP 19.880 € (+4.08 %)     SOLVAY 96.500 € (+1.34 %)     DECEUNINCK 1.745 € (+0.58 %)     SIPEF 48.800 € (+1.14 %)     CIE BOIS SAUVAGE 321.000 € (+1.26 %)     D'IETEREN 59.600 € (+1.71 %)     XIOR 50.500 € (+0.40 %)     TUBIZE-FIN 79.800 € (-0.25 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 15.100 € (+3.99 %)     ROULARTA 15.150 € (+8.21 %)     IMMOBEL 62.600 € (+0.64 %)     CFE 76.200 € (+5.83 %)     LEASINVEST 80.400 € (-0.25 %)     MITHRA 22.500 € (+10.29 %)     TINC 13.000 € (0.00 %)     MONTEA C.V.A. 96.900 € (+0.52 %)     NYXOAH 16.600 € (0.00 %)     BPOST 10.450 € (+1.06 %)     BARCO 18.685 € (-0.43 %)     WDP 28.180 € (+1.66 %)     ORANGE BELGIUM 16.340 € (+0.86 %)     ARGENX SE 235.000 € (+2.35 %)     ACACIA PHARMA 2.500 € (+4.17 %)     KBC ANCORA 35.240 € (+0.06 %)     OXURION 2.980 € (+2.76 %)     SMARTPHOTO GROUP 24.200 € (+0.83 %)     SIOEN 22.100 € (0.00 %)     AGFA-GEVAERT 3.475 € (-0.71 %)     LOTUS BAKERIES 3 560.000 € (+0.28 %)     WERELDHAVE BELGIUM 47.100 € (-1.26 %)     RETAIL ESTATES 60.000 € (-0.17 %)     VAN DE VELDE 22.900 € (+1.78 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 795.000 € (-0.55 %)     GIMV 49.750 € (-0.30 %)     ASCENCIO 47.150 € (-0.53 %)  
   DSM KON 137.000 € (+1.48 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 15.120 € (-0.15 %)     HAL TRUST 120.800 € (0.00 %)     LINEDATA SERVICES 26.300 € (+2.73 %)     UNILEVER 50.260 € (-1.37 %)     IPSOS 27.650 € (+3.95 %)     SOCIETE GENERALE 17.328 € (+0.80 %)     OCI 14.800 € (+0.95 %)     SAFRAN 123.000 € (+0.82 %)     AHOLD DEL 23.810 € (+0.98 %)     AIR LIQUIDE 138.100 € (+0.36 %)     LVMH 496.000 € (+0.05 %)     L'OREAL 309.300 € (+1.14 %)     CNP ASSURANCES 13.480 € (-0.44 %)     ING GROEP N.V. 8.416 € (+1.15 %)     AMG 23.360 € (+2.14 %)     VERGNET 0.774 € (+3.34 %)     ENGIE EPS 12.350 € (+3.35 %)     NEXANS 54.150 € (+3.54 %)     ALSTOM 45.190 € (+4.08 %)     S.E.B. 149.500 € (+2.33 %)     SPINEWAY 0.001 € (0.00 %)     CARBIOS 40.950 € (+5.41 %)     ABN AMRO BANK N.V. 9.498 € (0.00 %)     ADVINI 21.800 € (+0.93 %)     ADYEN 1 616.000 € (+2.60 %)     AVENIR TELECOM 0.611 € (-0.68 %)     MERCIALYS 7.070 € (-0.70 %)     ASML HOLDING 366.350 € (+2.49 %)     MUNIC 3.300 € (+37.50 %)     JACQUET METALS 12.200 € (+0.66 %)     MBWS 1.500 € (+4.17 %)     PERNOD RICARD 159.700 € (+2.34 %)     NEXITY 33.800 € (-1.63 %)     NICOX 5.880 € (+5.76 %)     WERELDHAVE 11.610 € (-2.44 %)     VIVENDI 25.390 € (-0.24 %)     CARREFOUR 13.750 € (+0.92 %)     AXA 19.732 € (-0.28 %)     CREDIT AGRICOLE 9.864 € (+0.37 %)     ORANGE 10.690 € (+1.47 %)     NAVYA 4.345 € (+0.35 %)     VOLTALIA 19.660 € (+1.97 %)     INTEGRAGEN 2.030 € (+1.50 %)     METROPOLE TV 12.820 € (+1.42 %)     EUROPCAR MOBILITY 1.000 € (-14.60 %)     ACHETER-LOUER.FR 0.057 € (-10.32 %)     APERAM 32.790 € (-1.47 %)     AEGON 3.058 € (-1.55 %)     PHARMING GROUP 1.139 € (-4.12 %)     ARCELORMITTAL SA 15.294 € (+0.05 %)     EGIDE 0.942 € (-0.84 %)     ERAMET 39.090 € (+3.88 %)     PISCINES DESJOYAUX 17.600 € (+1.15 %)     CAPGEMINI 119.750 € (+2.00 %)     CHARGEURS 17.720 € (-0.11 %)     KAUFMAN ET BROAD 36.550 € (-1.08 %)     TELEPERFORMANCE 275.000 € (+1.07 %)     ACCELL GROUP 26.500 € (-1.30 %)     PERSHING 32.400 € (+3.51 %)  

Moteur de l'avion de combat du futur: accord trouvé entre le français Safran et l'allemand MTU

03/12/2019 15:57
Un accord a été trouvé entre les motoristes français Safran et allemand MTU sur la répartition industrielle des travaux de développement du moteur du futur avion de combat européen NGF (new generation fighter), a-t-on appris mardi auprès des deux industriels.
"Le programme Scaf (Système de Combat Aérien du Futur) a franchi aujourd'hui une étape majeure: Safran Aircraft Engines et MTU Aero Engines ont convergé sur les détails de leur partenariat d'égal à égal pour développer le moteur du futur avion de combat européen NGF", ont-ils indiqué dans un communiqué.
Paris, Berlin et Madrid ont signé le 17 juin lors du salon du Bourget un accord-cadre structurant les trois pays autour du Scaf.
Au coeur de ce système se trouve le futur chasseur NGF destiné à remplacer les actuels Rafale et Eurofighter à l'horizon 2040.
La répartition industrielle constituait un point de tension entre Français et Allemands.
"Cet accord industriel s'appuie sur les principes définis par la lettre d'intention (LOI) signée entre les deux sociétés en février 2019, qui spécifie que Safran aura la responsabilité d'ensemble de la conception et de l'intégration du moteur et que MTU Aero Engines sera leader pour les services", selon le communiqué.
"Dans le cadre du schéma contractuel défini par la France et l'Allemagne, Safran Aircraft Engines sera le primo-contractant du projet et MTU Aero Engines le principal partenaire pour la première phase de Recherche & Technologie", selon la même source.
Les deux sociétés sont également convenues "de la création d'une société commune 50-50, qui sera créée d'ici fin 2021 afin d'assurer les activités de développement, de production et de support après-vente du nouveau moteur qui propulsera l'avion".
Le dossier patinait depuis plusieurs mois, conduisant la chancelière Angela Merkel et le président Emmanuel Macron à annoncer en octobre que les premiers contrats d'études attendus par les industriels seraient notifiés en janvier 2020, sans attendre un accord entre les motoristes, si le blocage perdurait.
Depuis la répartition des tâches fixée en février entre Safran et MTU, plusieurs acteurs côté allemand, dont des membres du Bundestag, cherchaient à revenir sur cet accord et à établir une cotraitance au sujet du développement du futur moteur, au grand dam des Français.
Le Délégué général à l'armement (DGA), Joël Barre, avait fermement rejeté cette option, lors d'une audition devant les sénateurs le 2 octobre.
"Nous voulons que les responsabilités soient clairement affichées, contrairement à ce qui avait été fait pour le moteur de l'Airbus A400M", l'avion de transport développé par un consortium européen qui a multiplié retards et surcoûts, avait-il affirmé.
Le SCAF associe avion de combat, drones, futurs missiles de croisière et drones évoluant en essaim. Les contrats d'études doivent permettre à un premier démonstrateur de voler en 2026 pour évaluer la faisabilité du concept.
Cette étape est très attendue par les industriels, au premier rang desquels Dassault Aviation et Airbus.
"Cet accord est un pas en avant majeur, qui reflète la volonté de Safran Aircraft Engines et de MTU Aero Engines d'assurer une gestion solide et efficace du programme, reposant sur un partenariat équilibré et des responsabilités claires", ont déclaré Olivier Andriès, président de Safran Aircraft Engines, et Michael Schreyögg, directeur des programmes à MTU Aero Engines, cités dans le communiqué.
mra-sw/tq/LyS

(© 2019 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info