AGEAS 54.020 € (-0.44 %)     UCB 71.740 € (-0.08 %)     MELEXIS 67.900 € (-0.37 %)     AB INBEV 70.210 € (+0.16 %)     SOLVAY 104.700 € (+1.45 %)     TINC 13.350 € (-1.11 %)     CFE 91.000 € (+3.41 %)     ORANGE BELGIUM 19.600 € (-0.31 %)     D'IETEREN 59.400 € (-0.17 %)     ONTEX GROUP 16.400 € (+0.55 %)     TUBIZE-FIN 62.400 € (-0.32 %)     CARE PROPERTY INV. 29.000 € (-0.68 %)     OXURION 2.650 € (-3.28 %)     KINEPOLIS GROUP 58.600 € (+2.63 %)     BEKAERT 26.120 € (+0.62 %)     ECONOCOM GROUP 2.290 € (+0.62 %)     ARGENX SE 142.300 € (+2.15 %)     CELYAD 9.530 € (-4.60 %)     VGP 88.200 € (-0.23 %)     TESSENDERLO 31.600 € (+0.16 %)     WDP 152.000 € (-0.52 %)     PROXIMUS 25.900 € (-0.04 %)     FAGRON 18.790 € (-0.21 %)     ACACIA PHARMA 1.780 € (+0.56 %)     RECTICEL 8.250 € (+0.61 %)     AGFA-GEVAERT 4.746 € (+0.98 %)     PICANOL 62.400 € (0.00 %)     RETAIL ESTATES 81.700 € (+0.99 %)     IMMOBEL 67.000 € (-0.30 %)     SOFINA 195.200 € (-0.31 %)     CIE BOIS SAUVAGE 373.000 € (+0.54 %)     GREENYARD 4.645 € (0.00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 142.800 € (-0.14 %)     JENSEN-GROUP 31.400 € (0.00 %)     LOTUS BAKERIES 2 540.000 € (+1.20 %)     TITAN CEMENT 18.620 € (+2.31 %)     WERELDHAVE BELGIUM 83.400 € (-0.71 %)     NYRSTAR 0.183 € (-0.71 %)     SIOEN 21.250 € (+1.19 %)     GIMV 55.000 € (0.00 %)     EURONAV 10.100 € (0.00 %)     BEFIMMO 53.800 € (-0.74 %)     BIOCARTIS 5.720 € (-1.38 %)     SHURGARD 34.000 € (+1.80 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 20.600 € (+0.49 %)     SIPEF 53.100 € (-0.19 %)     EXMAR 5.110 € (-0.58 %)     MONTEA C.V.A. 76.700 € (-0.78 %)     BARCO 214.000 € (+1.66 %)     BPOST 10.575 € (-2.13 %)     IBA 13.330 € (+0.60 %)     XIOR 52.700 € (+2.93 %)     ASCENCIO 55.400 € (-0.36 %)     GBL 93.240 € (-0.55 %)     BREDERODE 77.000 € (0.00 %)     INTERVEST OFF-WARE 25.550 € (-1.92 %)     AEDIFICA 109.000 € (+1.49 %)     KBC 66.640 € (-0.51 %)     COLRUYT 47.300 € (+2.18 %)     LEASINVEST 113.000 € (0.00 %)  
   ROYAL DUTCH SHELLA 25.910 € (-0.13 %)     MND 0.377 € (+4.43 %)     GAUSSIN 0.185 € (-0.22 %)     SPINEGUARD 0.256 € (+6.67 %)     BUDGET TELECOM 4.175 € (+2.33 %)     DEINOVE 0.699 € (+9.22 %)     GENOWAY 1.220 € (+1.67 %)     METABOLIC EXPLORER 1.544 € (0.00 %)     CYBERGUN 0.007 € (-20.00 %)     MBWS 1.812 € (-0.44 %)     AUPLATA MINING GR 0.300 € (-0.96 %)     CROSSJECT 2.050 € (+0.49 %)     NANOBIOTIX 7.720 € (-2.65 %)     CARMAT 19.600 € (0.00 %)     AXA 24.780 € (+0.08 %)     NEXANS 42.330 € (+0.83 %)     AB SCIENCE 5.040 € (-2.14 %)     HYBRIGENICS 0.109 € (-0.73 %)     SANOFI 89.150 € (+0.72 %)     ARCHOS 0.115 € (+54.01 %)     THERADIAG 1.080 € (-2.26 %)     NICOX 3.955 € (0.00 %)     BNP PARIBAS ACT.A 52.050 € (+0.77 %)     NETGEM 0.886 € (-0.45 %)     SOLOCAL GROUP 0.527 € (+0.19 %)     EUROPCAR MOBILITY 4.158 € (+4.95 %)     GALAPAGOS 188.050 € (-2.18 %)     ASML HOLDING 259.850 € (+1.72 %)     IMCD 78.950 € (-0.19 %)     AKZO NOBEL 90.450 € (+1.08 %)     APERAM 28.020 € (+0.07 %)     MICHELIN 111.150 € (+0.45 %)     VOPAK 47.330 € (-0.50 %)     POSTNL 2.005 € (-0.50 %)     SPIE 18.440 € (+0.82 %)     NRJ GROUP 5.980 € (-0.33 %)     VIRBAC 224.500 € (0.00 %)     SOPRA STERIA GROUP 139.700 € (+0.65 %)     MAUREL ET PROM 2.660 € (-0.56 %)     SENSORION 0.806 € (-3.47 %)     FUGRO 9.500 € (-0.75 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 138.000 € (-0.47 %)     LAGARDERE S.C.A. 20.040 € (+0.75 %)     ING GROEP N.V. 10.700 € (+0.53 %)     VALLOUREC 2.647 € (+1.38 %)     L'OREAL 256.300 € (0.00 %)     COIL 13.400 € (+3.88 %)     RENAULT 42.460 € (+0.40 %)     PEUGEOT 21.890 € (+2.24 %)     ORANGE 13.275 € (-0.78 %)     VEOLIA ENVIRON. 23.310 € (+1.22 %)     TOTAL 47.820 € (+0.41 %)     ALSTOM 41.380 € (-0.67 %)     THALES 86.260 € (+0.09 %)     SAINT GOBAIN 38.070 € (+0.33 %)     LVMH 403.800 € (+1.41 %)     AIR FRANCE -KLM 10.580 € (+1.20 %)     SII 26.700 € (0.00 %)     ASR NEDERLAND 33.680 € (+0.33 %)     PUBLICIS GROUPE SA 40.060 € (+1.16 %)  

Numérique: Paris déplore des menaces américaines "inacceptables", espère une riposte "forte" de l'UE

03/12/2019 08:07
Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a qualifié mardi d' "inacceptables" les menaces de représailles américaines contre la taxe française sur le numérique et espéré que l'Union européenne réplique "avec force" si elles devaient se concrétiser.
"Le simple projet, qui pourrait s'appliquer d'ici 30 jours, de nouvelles sanctions contre la France, c'est inacceptable", a affirmé M. Le Maire sur Radio Classique.
"Ce n'est pas le comportement que l'on attend des Etats-Unis vis-à-vis de l'un de ses principaux alliés, la France, et d'une manière générale l'Europe", a-t-il ajouté.
Le ministre a précisé que les autorités françaises avaient pris contact lundi avec la nouvelle Commission européenne pour parler de la réaction de Bruxelles face aux menaces de l'administration Trump et "nous assurer que s'il devait y avoir de nouvelles sanctions américaines, il y aurait bien une riposte européenne, une riposte forte", a-t-il dit.
M. Le Maire a toutefois appelé à "éviter de rentrer dans cette logique de sanctions et de riposte entre les Etats-Unis et l'Europe. Cela n'intéresse personne. Ce n'est pas dans l'intérêt du commerce, pas dans l'intérêt de la croissance, de la stabilité politique".
Le ministre a plaidé à nouveau pour un accord mondial sur la fiscalité du numérique, sous l'égide de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), après avoir soupçonné la veille les Etats-Unis de ne plus être disposé à poursuivre les négociations en cours.
"Nous attendons maintenant la réponse américaine", a-t-il affirmé. "Est-ce que les Américains oui ou non acceptent la proposition de taxation internationale des activités digitales qui est sur la table à l'OCDE ?"
"S'ils disent oui, il n'y a pas de difficulté, tous les problèmes sont réglés", a-t-il promis.
"S'ils disent non, cela veut dire qu'ils ne respectent pas l'engagement qu'ils ont pris fin août entre le président de la République et le président Trump (au sommet du G7 de Biarritz), entre la France et les Etats-Unis, de trouver de bonne foi une solution internationale".
Washington a menacé d'imposer des droits de douane additionnels, pouvant aller jusqu'à 100%, sur l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français emblématiques, allant du vin pétillant au fromage en passant par des sacs à main.
La taxe française impose les géants du numérique à hauteur de 3% du chiffre d'affaires réalisé en France.

(© 2019 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info