AB INBEV 67.480 € (-1.06 %)     ELIA GROUP 99.500 € (-0.20 %)     MONTEA C.V.A. 96.800 € (-1.22 %)     XIOR 60.200 € (-1.79 %)     COFINIMMO 157.800 € (-0.75 %)     CIE BOIS SAUVAGE 384.000 € (-1.54 %)     UMICORE 44.570 € (+2.11 %)     KBC 70.140 € (-1.35 %)     TESSENDERLO 31.200 € (-0.32 %)     ARGENX SE 149.500 € (-1.52 %)     SHURGARD 35.300 € (+0.86 %)     CFE 101.800 € (+0.79 %)     AGFA-GEVAERT 4.450 € (-1.55 %)     EURONAV 9.055 € (-0.39 %)     GBL 93.660 € (-1.06 %)     SOFINA 221.500 € (-0.45 %)     BEKAERT 22.640 € (+1.52 %)     TELENET GROUP 39.600 € (-1.83 %)     RECTICEL 7.710 € (+0.39 %)     LOTUS BAKERIES 3 000.000 € (+0.33 %)     TEXAF 39.000 € (-0.51 %)     IMMOBEL 80.800 € (+2.02 %)     ACKERMANS V.HAAREN 146.400 € (-0.81 %)     GIMV 59.100 € (+0.85 %)     SIPEF 54.400 € (+1.30 %)     CRESCENT 0.027 € (-1.49 %)     ECONOCOM GROUP 2.770 € (-1.21 %)     GLOBAL GRAPHICS 3.430 € (-0.58 %)     KBC ANCORA 46.220 € (-1.66 %)     ATENOR 74.000 € (+0.27 %)     CELYAD 9.940 € (-1.58 %)     KINEPOLIS GROUP 62.000 € (+9.35 %)     PROXIMUS 26.160 € (-3.40 %)     COLRUYT 46.130 € (-0.58 %)     MELEXIS 71.700 € (+0.14 %)     GREENYARD 4.435 € (+0.80 %)     BALTA GROUP 2.420 € (+0.62 %)     DECEUNINCK 1.905 € (-3.05 %)     ONTEX GROUP 15.450 € (-0.64 %)     EXMAR 5.480 € (+2.43 %)     NYRSTAR 0.165 € (+0.61 %)     AEDIFICA 133.400 € (-1.04 %)     TITAN CEMENT 17.800 € (0.00 %)     INTERVEST OFF-WARE 28.600 € (-1.89 %)     SOLVAY 95.660 € (+0.95 %)     MITHRA 25.780 € (-2.42 %)     VAN DE VELDE 25.950 € (+0.19 %)     BREDERODE 84.000 € (-0.47 %)     UCB 92.280 € (+3.11 %)     BIOCARTIS 5.840 € (+0.69 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 2 330.000 € (0.00 %)     FAGRON 20.700 € (-0.48 %)     QRF 16.100 € (-0.92 %)     RETAIL ESTATES 82.900 € (+0.12 %)     VASTNED RETAIL BEL 44.500 € (-0.22 %)     WDP 28.600 € (-0.33 %)     MDXHEALTH 0.850 € (-2.30 %)     ASCENCIO 53.200 € (-0.75 %)     BPOST 8.694 € (+0.07 %)     TUBIZE-FIN 75.800 € (+3.84 %)  
   ABN AMRO BANK N.V. 15.000 € (-0.73 %)     NOVACYT 0.699 € (-50.91 %)     HEIJMANS 8.440 € (+7.52 %)     CYBERGUN 0.001 € (-8.33 %)     AIR FRANCE -KLM 9.390 € (-3.49 %)     DANONE 71.460 € (-0.20 %)     ADYEN 869.800 € (-2.69 %)     ARCADIS 23.880 € (-1.49 %)     JUST EAT TAKEAWAY 89.850 € (-1.80 %)     SOPRA STERIA GROUP 144.000 € (-1.30 %)     DASSAULT SYSTEMES 155.750 € (-1.11 %)     AIR LIQUIDE 138.500 € (-1.28 %)     HERMES INTL 699.800 € (-1.82 %)     ICADE 104.000 € (-0.48 %)     TELEPERFORMANCE 241.000 € (-1.31 %)     AKZO NOBEL 85.500 € (-1.65 %)     KORIAN 44.900 € (-1.32 %)     AMOEBA 1.202 € (-23.44 %)     KAUFMAN ET BROAD 40.900 € (+1.69 %)     KLEPIERRE 31.090 € (-0.80 %)     ENGIE 16.480 € (-0.99 %)     LVMH 409.800 € (-2.21 %)     EDF 13.405 € (-0.45 %)     CHRISTIAN DIOR 434.800 € (-2.42 %)     NATIXIS 4.333 € (-0.02 %)     CREDIT AGRICOLE 13.155 € (-1.35 %)     ING GROEP N.V. 10.052 € (+0.26 %)     SPIE 19.470 € (+0.88 %)     AXA 24.485 € (-3.47 %)     SANOFI 93.500 € (-0.53 %)     GALAPAGOS 242.700 € (-1.86 %)     S.E.B. 117.200 € (-1.51 %)     PERNOD RICARD 165.350 € (-2.19 %)     HYBRIGENICS 0.085 € (-5.24 %)     BNP PARIBAS ACT.A 53.260 € (-0.91 %)     FUGRO 10.965 € (+7.50 %)     EUROPCAR MOBILITY 4.094 € (-0.39 %)     PROSUS 71.470 € (-1.33 %)     REMY COINTREAU 103.100 € (-0.39 %)     AALBERTS NV 42.000 € (-1.43 %)     RANDSTAD NV 54.820 € (+0.48 %)     SODEXO 101.450 € (+0.90 %)     SOCIETE GENERALE 31.220 € (-1.81 %)     CROSSJECT 2.600 € (+4.00 %)     ASM INTERNATIONAL 116.950 € (-1.68 %)     WORLDLINE 75.450 € (-2.65 %)     VISIATIV 25.700 € (+0.19 %)     EIFFAGE 110.050 € (-0.86 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 23.175 € (-0.54 %)     SES 10.700 € (-3.30 %)     ARKEMA 86.500 € (+2.13 %)     VERALLIA 34.400 € (-1.63 %)     SII 26.900 € (+0.75 %)     CAPGEMINI 113.350 € (-1.69 %)     CELLECTIS 17.290 € (+3.53 %)     GTT 95.900 € (-0.72 %)     AMG 22.570 € (-1.87 %)     EOS IMAGING 2.115 € (+7.03 %)     ACCELL GROUP 29.050 € (-0.85 %)     ORPEA 125.800 € (-2.10 %)  

Libra: le gendarme suisse des marchés liste ses exigences

11/09/2019 13:48
Le processus réglementaire pour encadrer la Libra, la nouvelle cryptomonnaie que Facebook veut lancer en 2020 s'amorce, la Finma, l'autorité de surveillance des marchés en Suisse ayant listé ses exigences.
"Nous avons engagé un dialogue constructif avec la Finma", a indiqué dans un communiqué l'association Libra, qui entend trouver une "voie" pour que le système de paiement se conforme aux exigences réglementaires.
Basée à Genève, cette association regroupe les partenaires de Facebook dans ce projet, parmi lesquels figurent les services de paiements Mastercard, Visa et Paypal, les géants des services en ligne eBay, Spotify et Uber, plusieurs sociétés de capital-risque ainsi que deux opérateurs de télécoms, dont le français Iliad.
Le gendarme des marchés financiers a confirmé avoir reçu une demande pour évaluer ce projet au regard du droit suisse et a détaillé mercredi dans un document les règles auxquelles la Libra devra se soumettre pour obtenir son feu vert.
"En Suisse, un tel projet ne pourrait être mis en oeuvre qu'avec une autorisation conforme au droit des marchés financiers", a expliqué la Finma dans un communiqué.
Comme tout système de paiement, la nouvelle crypto-monnaie devra respecter les normes internationales les plus strictes concernant la lutte contre le blanchiment d'argent, a-t-elle ajouté.
"Les services envisagés par le projet Libra dépassent clairement ceux d'un pur système de paiement", a également souligné la Finma, insistant sur le fait que des exigences supplémentaires devraient s'appliquer aux services auxiliaires qui tendent à augmenter les risques.
Ces exigences devraient porter entre autres sur les fonds propres, la répartition des liquidités ou encore la gestion des réserves.
De nombreuses voix se sont élevées pour demander à ce que la crypto-monnaie que veut lancer Facebook soit encadrée par des règles strictes.
De passage en Suisse mardi, Sigal Mandelker, la sous-secrétaire du Trésor en charge de la lutte contre le financement du terrorisme et le blanchiment d'argent, a averti que le projet devra se soumettre aux règles les plus strictes concernant la lutte contre les activités illicites, à l'occasion d'une visite de travail pour rencontrer les autorités suisses, dont la Finma.
Avec la création annoncée mi-juin d'une monnaie numérique offrant un mode de paiement alternatif aux circuits bancaires traditionnels, Facebook veut bouleverser le système financier mondial. Inspirée de crypto-actifs comme le bitcoin, elle doit toutefois être gérée par un consortium à but non-lucratif.
Le projet suscite néanmoins de vives inquiétudes tant de la part des banquiers centraux, des politiques que des autorités de régulation, au regard notamment des risques pour la stabilité financière.
"La portée internationale prévue de ce projet rend indispensable une bonne coordination à l'échelle internationale", a insisté la Finma.
Si la Finma sera appelée à se prononcer sur les aspects du droit suisse des marchés lorsque l'association Libra soumettra une demande concrète d'autorisation, elle ne sera en revanche pas compétente pour les questions concernant la protection des données, la fiscalité ou le droit de la concurrence.
noo/apo/pcm

(© 2019 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info