CELYAD 9.300 € (-2.41 %)     SHURGARD 33.850 € (-0.44 %)     TESSENDERLO 31.600 € (0.00 %)     AB INBEV 71.010 € (+1.14 %)     MONTEA C.V.A. 77.600 € (+1.17 %)     PROXIMUS 26.100 € (+0.77 %)     UMICORE 42.980 € (+0.94 %)     KBC 66.980 € (+0.51 %)     XIOR 52.700 € (0.00 %)     EURONAV 10.270 € (+1.68 %)     ECONOCOM GROUP 2.292 € (+0.09 %)     SOLVAY 104.650 € (-0.05 %)     D'IETEREN 59.200 € (-0.34 %)     BREDERODE 77.000 € (0.00 %)     UCB 72.840 € (+1.53 %)     AGEAS 54.300 € (+0.52 %)     KBC ANCORA 45.220 € (+0.09 %)     COLRUYT 47.270 € (-0.06 %)     BEKAERT 26.300 € (+0.69 %)     CARE PROPERTY INV. 29.100 € (+0.34 %)     AGFA-GEVAERT 4.740 € (-0.13 %)     OXURION 2.625 € (-0.94 %)     BPOST 10.620 € (+0.43 %)     ACKERMANS V.HAAREN 142.400 € (-0.28 %)     SOFINA 195.200 € (0.00 %)     ELIA 78.000 € (+1.30 %)     TINC 13.350 € (0.00 %)     GBL 93.580 € (+0.36 %)     ARGENX SE 144.700 € (+1.69 %)     FAGRON 18.890 € (+0.53 %)     CRESCENT 0.029 € (+4.36 %)     MELEXIS 67.950 € (+0.07 %)     TELENET GROUP 39.220 € (+0.87 %)     BARCO 212.500 € (-0.70 %)     RECTICEL 8.270 € (+0.24 %)     IBA 13.310 € (-0.15 %)     JENSEN-GROUP 31.400 € (0.00 %)     CFE 93.700 € (+2.97 %)     GREENYARD 4.615 € (-0.65 %)     BIOCARTIS 5.800 € (+1.40 %)     AEDIFICA 109.200 € (+0.18 %)     MITHRA 26.820 € (+1.59 %)     GIMV 54.900 € (-0.18 %)     INTERVEST OFF-WARE 25.550 € (0.00 %)     BEFIMMO 53.900 € (+0.19 %)     ONTEX GROUP 16.490 € (+0.55 %)     VAN DE VELDE 27.950 € (+1.45 %)     SOLVAC NOM(RETAIL) 125.000 € (+1.63 %)     HOME INVEST BE. 116.500 € (+0.43 %)     WDP 154.400 € (+1.58 %)     ORANGE BELGIUM 20.300 € (+3.57 %)     SIOEN 21.300 € (+0.24 %)     VGP 88.600 € (+0.45 %)     SEQUANA MEDICAL 6.240 € (+0.65 %)     LOTUS BAKERIES 2 560.000 € (+0.79 %)     RETAIL ESTATES 82.100 € (+0.49 %)     EXMAR 5.130 € (+0.39 %)     CIE BOIS SAUVAGE 370.000 € (-0.80 %)     TELEFONICA 6.764 € (+0.28 %)     ATENOR 71.800 € (0.00 %)  
   UNILEVER 54.710 € (+0.98 %)     GALAPAGOS 188.500 € (+0.24 %)     AEGON 4.188 € (+0.82 %)     NN GROUP 34.390 € (+0.12 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 26.170 € (+1.00 %)     AKZO NOBEL 91.300 € (+0.94 %)     LVMH 408.550 € (+1.18 %)     PEUGEOT 22.010 € (+0.55 %)     ORANGE 13.350 € (+0.56 %)     ARCELORMITTAL SA 16.600 € (+1.99 %)     BIOPHYTIS 0.249 € (+8.03 %)     MAISONS DU MONDE 12.240 € (+1.07 %)     OCI 18.840 € (+0.96 %)     LEGRAND 73.460 € (+1.35 %)     SAFRAN 143.100 € (-1.14 %)     AXA 24.830 € (+0.20 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 139.300 € (+0.94 %)     UBISOFT ENTERTAIN 61.000 € (+0.56 %)     BNP PARIBAS ACT.A 52.580 € (+1.02 %)     METABOLIC EXPLORER 1.570 € (+1.68 %)     CREDIT AGRICOLE 13.095 € (+0.31 %)     PHARMING GROUP 1.567 € (+1.23 %)     ASR NEDERLAND 33.770 € (+0.27 %)     ST DUPONT 0.112 € (-1.75 %)     ARCHOS 0.146 € (+27.08 %)     STMICROELECTRONICS 24.380 € (-0.61 %)     ERAMET 41.910 € (+0.22 %)     BALYO 0.990 € (0.00 %)     THALES 88.580 € (+2.69 %)     CAPGEMINI 107.600 € (+2.53 %)     AIRBUS 127.400 € (+1.19 %)     ATEME 11.400 € (+0.53 %)     ABN AMRO BANK N.V. 16.130 € (+0.09 %)     DANONE 73.820 € (+0.60 %)     ACCOR 41.110 € (+0.78 %)     DBV TECHNOLOGIES 15.320 € (+1.46 %)     ING GROEP N.V. 10.766 € (+0.62 %)     BASIC-FIT 32.050 € (+0.16 %)     L'OREAL 259.500 € (+1.25 %)     TOTAL 48.050 € (+0.48 %)     CROSSJECT 2.020 € (-1.46 %)     KERING 568.300 € (+1.12 %)     SAINT GOBAIN 38.555 € (+1.27 %)     ASML HOLDING 260.850 € (+0.38 %)     WOLTERS KLUWER 64.380 € (+1.96 %)     AUPLATA MINING GR 0.293 € (-2.30 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 93.580 € (+1.17 %)     FIGEAC AERO 11.080 € (+0.36 %)     MAUNA KEA TECH 1.354 € (+22.64 %)     LAFARGEHOLCIM LTD 48.340 € (+1.09 %)     PERNOD RICARD 161.800 € (+0.50 %)     SCOR SE 37.960 € (-0.68 %)     PRODWARE 7.200 € (+10.26 %)     ALTICE EUROPE N.V. 5.560 € (+1.28 %)     SARTORIUS STED BIO 141.300 € (+1.00 %)     CATANA GROUP 3.925 € (+0.77 %)     GENFIT 15.330 € (+0.86 %)     KALRAY 16.650 € (+24.25 %)     VEOLIA ENVIRON. 23.460 € (+0.64 %)     RANDSTAD NV 54.980 € (+0.77 %)  

Vente d'armes à Taïwan: la Chine va sanctionner les entreprises américaines impliquées

12/07/2019 11:57
La Chine a annoncé vendredi qu'elle allait imposer des "sanctions" contre les entreprises américaines impliquées dans une vente d'armes de 2,2 milliards de dollars à Taïwan -- une île dont Pékin revendique la souveraineté.
"Les ventes d'armes à Taïwan par les États-Unis constituent une grave violation des normes fondamentales du droit international et des relations internationales", a indiqué Geng Shuang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.
"Afin de protéger les intérêts nationaux, la Chine imposera des sanctions aux entreprises américaines impliquées dans cette vente d'armes à Taïwan", a-t-il souligné dans un communiqué.
Il n'a pas précisé la nature des mesures de représailles envisagées.
La Chine considère Taïwan comme une de ses provinces. L'île est dirigée par un régime rival qui s'y était réfugié après la prise du pouvoir des communistes sur le continent en 1949, à l'issue de la guerre civile chinoise.
Le territoire insulaire est peuplé d'environ 23 millions de personnes, en très grande majorité d'ethnie chinoise Han comme sur le continent.
Taïwan n'est pas reconnu comme un Etat indépendant par l'ONU. Et Pékin menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle d'indépendance à Taipei ou d'intervention extérieure -- notamment de Washington.
Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis autorisent une vente d'armes à l'île. La Chine s'y oppose à chaque fois fermement, mais l'annonce de sanctions contre des entreprises américaines est inhabituelle.
La vente incriminée, annoncée lundi par le département d'Etat américain, comprend notamment 108 chars de combat et 250 lance-missiles sol-air. Le Congrès américain a 30 jours pour s'y opposer, une hypothèse qui semble peu probable.
La Chine avait réagi dès le lendemain de l'annonce, appelant les Etats-Unis à "annuler immédiatement" l'opération afin "d'éviter de porter encore davantage atteinte aux relations sino-américaines".
Les liens bilatéraux sont déjà sérieusement détériorés par la guerre commerciale que se livrent Pékin et Washington depuis l'an dernier.
Les Etats-Unis, qui ont rompu en 1979 leurs relations diplomatiques avec Taipei afin de reconnaître le gouvernement communiste basé à Pékin comme le seul représentant de la Chine, reste toutefois l'allié le plus puissant du territoire insulaire et son principal fournisseur d'armes.

(© 2019 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info