TELENET GROUP 45.300 € (+0.58 %)     ACKERMANS V.HAAREN 133.000 € (+1.29 %)     ONTEX GROUP 13.710 € (+0.37 %)     AB INBEV 85.700 € (+1.42 %)     BARCO 188.200 € (-0.84 %)     ARGENX SE 131.300 € (-1.43 %)     ACACIA PHARMA 1.860 € (-4.12 %)     VAN DE VELDE 26.000 € (+0.39 %)     BREDERODE 61.800 € (-0.64 %)     MONTEA C.V.A. 79.800 € (+0.38 %)     UCB 75.500 € (+1.34 %)     JENSEN-GROUP 34.000 € (-0.29 %)     ASCENCIO 57.000 € (+1.42 %)     EXMAR 5.680 € (-0.18 %)     DECEUNINCK 1.980 € (+0.76 %)     TESSENDERLO 28.900 € (-0.86 %)     RESILUX 147.500 € (+1.03 %)     CRESCENT 0.028 € (-0.71 %)     D'IETEREN 42.450 € (+0.24 %)     PICANOL 65.000 € (0.00 %)     VGP 76.800 € (-0.26 %)     SIPEF 40.500 € (-0.61 %)     COFINIMMO 119.400 € (0.00 %)     KINEPOLIS GROUP 50.400 € (+0.20 %)     FNG NV 17.000 € (+0.59 %)     XIOR 46.300 € (+0.43 %)     ELIA 69.600 € (+0.14 %)     GIMV 54.200 € (+0.56 %)     SOFINA 175.000 € (+3.06 %)     KBC ANCORA 39.780 € (+0.96 %)     FAGRON 15.080 € (-0.72 %)     SEQUANA MEDICAL 6.400 € (-1.23 %)     ORANGE BELGIUM 20.200 € (-0.49 %)     AGFA-GEVAERT 3.670 € (-0.97 %)     KBC 59.400 € (+2.45 %)     BPOST 8.528 € (+2.72 %)     BONE THERAPEUTICS 3.820 € (+0.53 %)     CIE BOIS SAUVAGE 370.000 € (0.00 %)     GBL 86.040 € (+1.37 %)     CFE 80.500 € (+1.39 %)     WERELDHAVE BELGIUM 80.200 € (0.00 %)     MELEXIS 64.650 € (+3.44 %)     IBA 16.150 € (+5.76 %)     RECTICEL 7.400 € (+1.09 %)     LEASINVEST 110.000 € (+1.85 %)     RETAIL ESTATES 81.900 € (+0.12 %)     WDP 158.200 € (-0.25 %)     EURONAV 8.025 € (+0.31 %)     SIOEN 26.000 € (-0.95 %)     VIOHALCO 4.100 € (+1.11 %)     OXURION 6.300 € (+6.96 %)     BEFIMMO 51.000 € (-0.20 %)     ECONOCOM GROUP 3.092 € (+0.91 %)     ASIT 1.130 € (+0.53 %)     INTERVEST OFF-WARE 25.700 € (-0.19 %)     GREENYARD 3.330 € (+3.26 %)     AEDIFICA 95.000 € (+0.64 %)     MITHRA 26.780 € (-0.30 %)     BEKAERT 25.240 € (+2.02 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 21.500 € (-1.83 %)  
   ASML HOLDING 205.900 € (+1.83 %)     EUTELSAT COMMUNIC. 17.215 € (+0.73 %)     ARCADIS 18.140 € (+2.78 %)     INNATE PHARMA 5.800 € (+1.31 %)     ALTICE EUROPE N.V. 3.178 € (+0.86 %)     AKWEL 17.500 € (+5.55 %)     APERAM 24.600 € (+4.90 %)     SOLOCAL GROUP 0.767 € (+1.25 %)     OSMOZIS 10.400 € (0.00 %)     ID LOGISTICS GROUP 172.800 € (+3.35 %)     S.E.B. 162.700 € (-1.03 %)     COVIVIO 93.100 € (-0.37 %)     BE Semiconductor 26.680 € (+1.41 %)     DEVOTEAM 106.200 € (0.00 %)     ERAMET 55.360 € (+1.65 %)     JACQUET METAL SCE 16.920 € (+3.30 %)     NANOBIOTIX 9.305 € (-1.12 %)     GECINA NOM. 135.700 € (+0.44 %)     TKH GROUP 54.400 € (+1.59 %)     VEOLIA ENVIRON. 22.770 € (-0.78 %)     BNP PARIBAS ACT.A 42.925 € (+2.21 %)     ALSTOM 37.340 € (-0.11 %)     VIVENDI 24.680 € (-0.84 %)     RENAULT 52.590 € (+2.53 %)     BOUYGUES 32.850 € (+0.58 %)     PEUGEOT 22.720 € (+3.70 %)     EDF 10.955 € (-0.41 %)     LVMH 383.300 € (-0.39 %)     SAFRAN 136.450 € (+2.40 %)     CARREFOUR 17.850 € (+0.62 %)     AXA 23.675 € (+0.64 %)     TOTAL 48.860 € (+1.38 %)     TECHNIPFMC 23.240 € (+1.84 %)     SAINT GOBAIN 34.635 € (+1.38 %)     SARTORIUS STED BIO 149.200 € (+0.54 %)     AIR FRANCE -KLM 8.974 € (-0.75 %)     MGI DIGITAL GRAPHI 48.900 € (+0.10 %)     FLOW TRADERS 25.460 € (+2.58 %)     XILAM ANIMATION 38.800 € (-0.51 %)     EKINOPS 3.720 € (-0.80 %)     NOKIA 4.605 € (+0.51 %)     PHILIPS KON 42.185 € (+2.47 %)     PLASTIC OMNIUM 24.300 € (+8.29 %)     GTT 89.200 € (-0.11 %)     QUANTUM GENOMICS 5.330 € (+0.19 %)     BAM GROEP KON 3.040 € (-0.26 %)     AKKA TECHNOLOGIES 69.800 € (-0.99 %)     GL EVENTS 23.000 € (+0.22 %)     UBISOFT ENTERTAIN 74.800 € (-1.58 %)     SOCIETE GENERALE 23.030 € (+3.13 %)     REXEL 10.850 € (+3.04 %)     ORPEA 108.600 € (+0.65 %)     HEIJMANS 8.620 € (+1.29 %)     INGENICO GROUP 77.440 € (-2.47 %)     FUGRO 6.480 € (+4.35 %)     AHOLD DEL 20.490 € (-0.34 %)     KPN KON 2.579 € (-0.58 %)     SANOFI 75.860 € (+0.60 %)     IMERYS 45.520 € (+4.02 %)     TELEPERFORMANCE 182.200 € (+1.00 %)  

Vente d'armes à Taïwan: la Chine va sanctionner les entreprises américaines impliquées

12/07/2019 11:57
La Chine a annoncé vendredi qu'elle allait imposer des "sanctions" contre les entreprises américaines impliquées dans une vente d'armes de 2,2 milliards de dollars à Taïwan -- une île dont Pékin revendique la souveraineté.
"Les ventes d'armes à Taïwan par les États-Unis constituent une grave violation des normes fondamentales du droit international et des relations internationales", a indiqué Geng Shuang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.
"Afin de protéger les intérêts nationaux, la Chine imposera des sanctions aux entreprises américaines impliquées dans cette vente d'armes à Taïwan", a-t-il souligné dans un communiqué.
Il n'a pas précisé la nature des mesures de représailles envisagées.
La Chine considère Taïwan comme une de ses provinces. L'île est dirigée par un régime rival qui s'y était réfugié après la prise du pouvoir des communistes sur le continent en 1949, à l'issue de la guerre civile chinoise.
Le territoire insulaire est peuplé d'environ 23 millions de personnes, en très grande majorité d'ethnie chinoise Han comme sur le continent.
Taïwan n'est pas reconnu comme un Etat indépendant par l'ONU. Et Pékin menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle d'indépendance à Taipei ou d'intervention extérieure -- notamment de Washington.
Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis autorisent une vente d'armes à l'île. La Chine s'y oppose à chaque fois fermement, mais l'annonce de sanctions contre des entreprises américaines est inhabituelle.
La vente incriminée, annoncée lundi par le département d'Etat américain, comprend notamment 108 chars de combat et 250 lance-missiles sol-air. Le Congrès américain a 30 jours pour s'y opposer, une hypothèse qui semble peu probable.
La Chine avait réagi dès le lendemain de l'annonce, appelant les Etats-Unis à "annuler immédiatement" l'opération afin "d'éviter de porter encore davantage atteinte aux relations sino-américaines".
Les liens bilatéraux sont déjà sérieusement détériorés par la guerre commerciale que se livrent Pékin et Washington depuis l'an dernier.
Les Etats-Unis, qui ont rompu en 1979 leurs relations diplomatiques avec Taipei afin de reconnaître le gouvernement communiste basé à Pékin comme le seul représentant de la Chine, reste toutefois l'allié le plus puissant du territoire insulaire et son principal fournisseur d'armes.

(© 2019 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière