SHURGARD 34.150 € (-2.01 %)     BEKAERT 26.000 € (0.00 %)     MELEXIS 79.250 € (+2.72 %)     GBL 82.600 € (+0.54 %)     AGEAS 41.680 € (-0.67 %)     BARCO 18.690 € (-0.40 %)     GIMV 49.750 € (-0.30 %)     COLRUYT 49.190 € (+0.70 %)     COFINIMMO 124.800 € (-0.16 %)     AB INBEV 57.360 € (+0.51 %)     RETAIL ESTATES 60.400 € (+0.50 %)     KBC ANCORA 35.440 € (+0.62 %)     ACKERMANS V.HAAREN 124.700 € (+1.88 %)     KBC 59.820 € (+1.25 %)     PROXIMUS 18.040 € (+2.62 %)     FAGRON 19.580 € (+0.67 %)     BPOST 10.480 € (+1.35 %)     ARGENX SE 234.600 € (+2.18 %)     ROULARTA 15.050 € (+7.50 %)     AEDIFICA 97.000 € (-0.10 %)     ONTEX GROUP 10.380 € (-1.70 %)     MITHRA 22.400 € (+9.80 %)     RECTICEL 9.650 € (+2.33 %)     ELIA GROUP 95.300 € (+1.82 %)     ACACIA PHARMA 2.450 € (+2.08 %)     SOLVAY 96.940 € (+1.81 %)     BREDERODE 80.000 € (+0.63 %)     TELENET GROUP 35.600 € (+2.24 %)     UMICORE 38.530 € (+1.80 %)     XIOR 50.700 € (+0.80 %)     VASTNED RETAIL BEL 25.000 € (-3.47 %)     IMMOBEL 62.800 € (+0.96 %)     KINEPOLIS GROUP 37.600 € (-6.00 %)     EURONAV 6.835 € (-0.15 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.650 € (-0.66 %)     SOLVAC NOM(RETAIL) 113.500 € (+2.25 %)     WERELDHAVE BELGIUM 46.900 € (-1.68 %)     CELYAD ONCOLOGY 8.150 € (+2.00 %)     ECONOCOM GROUP 2.430 € (-0.21 %)     NYXOAH 16.694 € (+0.57 %)     UCB 90.380 € (-0.51 %)     BIOCARTIS 4.880 € (+2.41 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 15.020 € (+3.44 %)     IBA 12.140 € (-3.04 %)     MDXHEALTH 0.901 € (+0.78 %)     WDP 28.180 € (+1.66 %)     NYRSTAR 0.649 € (+8.35 %)     GREENYARD 6.100 € (+1.67 %)     VAN DE VELDE 22.850 € (+1.56 %)     AGFA-GEVAERT 3.480 € (-0.57 %)     BEFIMMO 38.000 € (-2.81 %)     EXMAR 2.540 € (+1.40 %)     TESSENDERLO 32.050 € (+0.16 %)     CFE 76.500 € (+6.25 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 5.980 € (+0.34 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 800.000 € (-0.28 %)     OXURION 2.950 € (+1.72 %)     CARE PROPERTY INV. 27.200 € (-1.09 %)     TER BEKE 115.000 € (-0.86 %)     D'IETEREN 59.800 € (+2.05 %)  
   ACCOR 30.300 € (-0.23 %)     AKZO NOBEL 89.280 € (+3.45 %)     KENDRION 17.040 € (+1.19 %)     ADYEN 1 622.500 € (+3.02 %)     UNILEVER 50.660 € (-0.59 %)     ING GROEP N.V. 8.446 € (+1.51 %)     PROSUS 93.960 € (+0.11 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 15.134 € (-0.05 %)     PHARMING GROUP 1.145 € (-3.66 %)     BASIC-FIT 29.950 € (+2.04 %)     ABN AMRO BANK N.V. 9.548 € (+0.53 %)     SIGNIFY NV 36.190 € (+2.03 %)     FDJ 35.150 € (-0.34 %)     BE SEMICONDUCTOR 43.810 € (+3.11 %)     SOLUTIONS 30 SE 16.840 € (+0.84 %)     ACCELL GROUP 26.600 € (-0.93 %)     SAINT GOBAIN 40.240 € (+1.36 %)     PEUGEOT 20.140 € (+1.90 %)     RENAULT 34.170 € (+1.53 %)     ASM INTERNATIONAL 147.000 € (+2.44 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 63.080 € (-0.16 %)     SOMFY SA 132.400 € (+2.00 %)     SOITEC 146.400 € (+2.66 %)     TOTAL 37.595 € (+0.62 %)     AJAX 16.240 € (-0.49 %)     CASINO GUICHARD 24.410 € (-0.29 %)     DASSAULT AVIATION 893.500 € (0.00 %)     ALBIOMA 42.350 € (+2.42 %)     AKKA TECHNOLOGIES 26.650 € (+1.14 %)     STMICROELECTRONICS 33.230 € (+2.15 %)     CREDIT AGRICOLE 9.872 € (+0.45 %)     KERING 609.400 € (+1.11 %)     ARCELORMITTAL SA 15.404 € (+0.77 %)     NACON 7.500 € (-0.40 %)     AIR FRANCE -KLM 5.496 € (+6.76 %)     AIRBUS 90.660 € (+0.96 %)     OCI 14.870 € (+1.43 %)     SOCIETE GENERALE 17.438 € (+1.44 %)     THALES 80.000 € (+0.38 %)     GALAPAGOS 105.000 € (-0.38 %)     PHILIPS KON 43.315 € (+1.19 %)     INNATE PHARMA 4.630 € (+6.44 %)     DBV TECHNOLOGIES 4.392 € (+3.73 %)     EUTELSAT COMMUNIC. 9.566 € (-0.13 %)     ASML HOLDING 364.900 € (+2.08 %)     ILIAD 174.600 € (+1.45 %)     ABIVAX 23.450 € (+6.59 %)     SARTORIUS STED BIO 291.600 € (+1.82 %)     AHOLD DEL 23.880 € (+1.27 %)     UBISOFT ENTERTAIN 78.760 € (+0.97 %)     ESSILORLUXOTTICA 120.500 € (-0.08 %)     SPIE 17.610 € (+1.50 %)     SANOFI 85.830 € (+0.54 %)     ERYTECH PHARMA 7.810 € (+6.40 %)     BNP PARIBAS ACT.A 43.785 € (+0.97 %)     FAURECIA 42.800 € (+1.23 %)     GAUSSIN 7.431 € (+1.10 %)     EO2 4.850 € (+12.27 %)     SAFRAN 122.950 € (+0.78 %)     AXA 19.792 € (+0.02 %)  

Les éditions de Ouest-France perturbées par un virus informatique

21/11/2020 19:05
Ouest-France, premier quotidien français par sa diffusion, ne publiera qu'une seule édition de son journal dominical, contre dix habituellement, après avoir été victime d'un virus informatique "assez redoutable" dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-on appris auprès de la direction.
Le virus a touché le système informatique du quotidien régional basé à Rennes, samedi peu après 3H30 du matin, alors que la dernière édition papier venait d'être imprimée.
"Ce virus malfaisant n'a pas impacté le journal de samedi ni notre site internet", a précisé à l'AFP François-Xavier Lefranc, rédacteur en chef de Ouest France.
Cependant, le groupe a dû arrêter ses serveurs informatiques et doit s'assurer qu'ils ont bien été désinfectés avant de les relancer.
"Pour garantir la sortie du journal, nous avons limité le nombre d'éditions. Le journal sera diffusé partout mais en une seule édition", a expliqué M. Lefranc.
Le journal dominical, baptisé Dimanche Ouest-France (DOF), qui s'est vendu à près de 400.000 exemplaires dimanche dernier, ne sera publié qu'en une seule édition cette semaine. D'habitude, une édition départementale est diffusée dans chaque département breton et dans les Pays de la Loire ainsi qu'une édition régionale pour la Normandie.
M. Lefranc a décrit un "virus puissant, assez redoutable et qui se répand très vite" mais n'a pas donné de précision sur son origine. "Le diagnostic est en cours", a-t-il dit, précisant qu'il n'était "pas question de rançon".
"On espère pouvoir sortir normalement lundi", a ajouté le rédacteur en chef.
Le quotidien Paris-Normandie a été victime mercredi d'une cyberattaque qui l'a empêché d'actualiser son site internet et a perturbé ses éditions papier jeudi. Deux journalistes du quotidien ayant requis l'anonymat ont affirmé qu'il y avait eu une demande de rançon.
Les rançongiciels permettent à des cybercriminels de chiffrer les fichiers de leurs entreprises, réussissant à paralyser tout ou partie de leur activité. Les pirates demandent ensuite une rançon pour déchiffrer les fichiers.
Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à être victimes de ce fléau, mais rarement les médias. En France, M6 a déjà été touchée par une attaque au rançongiciel qui a sévèrement perturbé ses activités pendant quelques jours, à la mi-octobre 2019.

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info