PROXIMUS 18.080 € (+2.84 %)     CFE 76.500 € (+6.25 %)     SOLVAY 97.180 € (+2.06 %)     UMICORE 38.490 € (+1.69 %)     AGEAS 41.730 € (-0.55 %)     SHURGARD 34.000 € (-2.44 %)     TELENET GROUP 35.760 € (+2.70 %)     AB INBEV 57.400 € (+0.58 %)     ARGENX SE 234.000 € (+1.92 %)     UCB 90.460 € (-0.42 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 5.980 € (+0.34 %)     WDP 28.120 € (+1.44 %)     ONTEX GROUP 10.410 € (-1.42 %)     MELEXIS 79.050 € (+2.46 %)     KINEPOLIS GROUP 37.550 € (-6.13 %)     CELYAD ONCOLOGY 8.140 € (+1.88 %)     ACKERMANS V.HAAREN 124.600 € (+1.80 %)     NYRSTAR 0.648 € (+8.18 %)     KBC 59.940 € (+1.46 %)     ECONOCOM GROUP 2.420 € (-0.62 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 800.000 € (-0.28 %)     BREDERODE 79.900 € (+0.50 %)     XIOR 50.700 € (+0.80 %)     BPOST 10.500 € (+1.55 %)     COLRUYT 49.200 € (+0.72 %)     AEDIFICA 97.000 € (-0.10 %)     EURONAV 6.845 € (0.00 %)     KBC ANCORA 35.480 € (+0.74 %)     BEKAERT 26.020 € (+0.08 %)     BIOCARTIS 4.890 € (+2.62 %)     MITHRA 22.450 € (+10.05 %)     FAGRON 19.570 € (+0.62 %)     COFINIMMO 124.800 € (-0.16 %)     BARCO 18.680 € (-0.45 %)     OXURION 2.950 € (+1.72 %)     GBL 82.580 € (+0.51 %)     RETAIL ESTATES 60.500 € (+0.67 %)     TER BEKE 115.000 € (-0.86 %)     CARE PROPERTY INV. 27.200 € (-1.09 %)     AGFA-GEVAERT 3.470 € (-0.86 %)     VASTNED RETAIL BEL 25.100 € (-3.09 %)     TESSENDERLO 32.000 € (0.00 %)     VAN DE VELDE 22.750 € (+1.11 %)     ACACIA PHARMA 2.455 € (+2.29 %)     RECTICEL 9.660 € (+2.44 %)     WERELDHAVE BELGIUM 46.600 € (-2.31 %)     BEFIMMO 38.150 € (-2.43 %)     ELIA GROUP 95.000 € (+1.50 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 15.020 € (+3.44 %)     SOLVAC NOM(RETAIL) 115.000 € (+3.60 %)     D'IETEREN 59.800 € (+2.05 %)     EXMAR 2.540 € (+1.40 %)     NYXOAH 16.600 € (0.00 %)     FLUXYS BELGIUM D 28.900 € (+0.35 %)     TITAN CEMENT 13.540 € (+0.30 %)     BALTA GROUP 1.950 € (-5.80 %)     SOFINA 262.500 € (0.00 %)     IBA 12.120 € (-3.19 %)     TUBIZE-FIN 79.400 € (-0.75 %)     UNIFIEDPOST GROUP 19.850 € (+3.93 %)  
   ABN AMRO BANK N.V. 9.564 € (+0.69 %)     AMG 23.620 € (+3.28 %)     ING GROEP N.V. 8.462 € (+1.71 %)     PHILIPS KON 43.315 € (+1.19 %)     PROSUS 93.960 € (+0.11 %)     CM.COM 23.600 € (-0.84 %)     ASML HOLDING 364.100 € (+1.86 %)     WOLTERS KLUWER 69.880 € (-0.06 %)     RANDSTAD NV 51.500 € (+2.47 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 15.132 € (-0.07 %)     ARCELORMITTAL SA 15.470 € (+1.20 %)     AEGON 3.099 € (-0.23 %)     UNILEVER 51.020 € (+0.12 %)     ASR NEDERLAND 31.770 € (-0.38 %)     JUST EAT TAKEAWAY 88.020 € (+0.39 %)     FASTNED 26.000 € (+13.79 %)     AKZO NOBEL 89.140 € (+3.29 %)     APERAM 32.980 € (-0.90 %)     BE SEMICONDUCTOR 43.690 € (+2.82 %)     IMCD 103.700 € (+1.52 %)     ADYEN 1 618.000 € (+2.73 %)     TETRAGON FIN GRP 9.460 € (-1.25 %)     ASM INTERNATIONAL 146.750 € (+2.26 %)     HEINEKEN 89.420 € (+1.09 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 63.140 € (-0.06 %)     NN GROUP 34.520 € (+0.06 %)     EUROPCAR MOBILITY 0.987 € (-15.71 %)     CARMILA 12.360 € (+0.32 %)     PHARMAGEST INTER. 96.900 € (-0.31 %)     SIGNIFY NV 36.270 € (+2.26 %)     WERELDHAVE 11.600 € (-2.52 %)     FDJ 35.150 € (-0.34 %)     DSM KON 136.950 € (+1.44 %)     ACCSYS 1.220 € (-1.61 %)     DRONE VOLT 0.338 € (+10.10 %)     AMOEBA 3.810 € (+12.06 %)     HEINEKEN HOLDING 78.150 € (+0.58 %)     SARTORIUS STED BIO 291.000 € (+1.61 %)     SES 7.890 € (-0.73 %)     CABASSE GROUP 3.969 € (+0.25 %)     PUBLICIS GROUPE SA 38.350 € (-0.57 %)     RUBIS 37.280 € (+1.69 %)     DBT 0.164 € (-0.91 %)     WORLDLINE 77.640 € (+1.30 %)     SOLUTIONS 30 SE 16.820 € (+0.72 %)     ESSILORLUXOTTICA 120.500 € (-0.08 %)     ARKEMA 97.320 € (+1.44 %)     LVMH 496.200 € (+0.09 %)     NEOEN 47.800 € (+1.38 %)     CAPGEMINI 119.650 € (+1.92 %)     BNP PARIBAS ACT.A 43.860 € (+1.14 %)     REXEL 11.455 € (+1.87 %)     EDF 12.890 € (+10.17 %)     VIVENDI 25.510 € (+0.24 %)     SANOFI 85.800 € (+0.50 %)     COFACE 8.800 € (-0.79 %)     BUREAU VERITAS 21.560 € (+0.28 %)     ATOS 76.000 € (+1.60 %)     AXA 19.842 € (+0.27 %)     RENAULT 34.205 € (+1.63 %)  

Reconfinement: "chienlit" pour des députés LR, manque de "discernement" selon Hidalgo

21/11/2020 17:01
Une vingtaine de députés LR conduits par Julien Aubert ont dénoncé samedi un reconfinement qui s'apparente à leurs yeux à une "chienlit", la maire socialiste de Paris y voyant pour sa part un manque de "discernement".
"La société française bourdonne de colère, d'incompréhension et même d'humiliation face à un exécutif qui se retranche derrière le risque sanitaire pour imposer des règles d'interdiction bien souvent incompréhensibles et incohérentes", dénoncent ces députés Les Républicains dans un texte publié sur le site d'Atlantico.
"L'année 2020, +année de Gaulle+, se sera terminée boueusement et honteusement en +année de la chienlit+", affirment les élus pour qui le reconfinement est "incompris car il s'exonère de toute logique et donc de toute justice".
Ils estiment que "la priorité" du gouvernement est "d'éviter (...) toute poursuite pénale", et demandent "de rendre publiques les études sanitaires qui justifient la fermeture des petits commerces". Ils réclament aussi la mise en place d'"une stratégie différenciée" et "de parler en lieu et place des experts médicaux, qui assombrissent un tableau déjà sinistre".
La maire socialiste de Paris Anne Hidalgo a estimé de son côté sur BFMTV que "ce qui avait manqué dans ce deuxième confinement c'était parfois du discernement", en réaffirmant que la fermeture des librairies n'était "pas justifiée" parce que "ce n'était pas là que le virus circulait le plus".
Elle a aussi pointé du doigt un "excès de centralisme". "Les questions sanitaires doivent être portées au niveau national" mais avec la décentralisation, l'État "n'a pas les leviers pour agir concrètement (...) donc il faut agir avec les collectivités territoriales, avec les entreprises".
Mme Hidalgo s'est réjouie que les vaccins permettent d'envisager une "sortie du tunnel". Elle-même se fera vacciner mais juge qu'"on peut se passer d'une obligation en étant vraiment beaucoup plus fort sur la pédagogie et l'accompagnement".
Louis Aliot, maire RN de Perpignan, a souhaité sur TF1 qu'Emmanuel Macron annonce mardi la réouverture des commerces "parce que sinon derrière, au-delà de l'épidémie et de la maladie, il y aurait de la casse sociale, de la casse économique et elle serait tout aussi grave que la maladie elle-même".

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info