ARGENX SE 219.800 € (-1.43 %)     AB INBEV 46.890 € (-2.98 %)     ONTEX GROUP 10.620 € (-4.50 %)     UMICORE 33.960 € (-2.41 %)     KINEPOLIS GROUP 22.000 € (-2.65 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 5.500 € (-0.72 %)     BARCO 14.420 € (-12.53 %)     BPOST 8.035 € (-2.01 %)     COFINIMMO 123.800 € (-0.16 %)     GREENYARD 4.970 € (-1.39 %)     SOLVAY 75.140 € (-1.96 %)     KBC ANCORA 26.500 € (-1.85 %)     CELYAD ONCOLOGY 7.190 € (-0.96 %)     SHURGARD 37.100 € (-0.27 %)     ELIA GROUP 87.300 € (-0.34 %)     GBL 75.400 € (-1.44 %)     MDXHEALTH 0.808 € (+7.73 %)     CARE PROPERTY INV. 26.300 € (-1.50 %)     BREDERODE 75.200 € (-0.92 %)     EURONAV 6.835 € (-2.70 %)     ACKERMANS V.HAAREN 110.400 € (-2.21 %)     ECONOCOM GROUP 2.390 € (+1.06 %)     SOFINA 234.000 € (-0.85 %)     COLRUYT 53.420 € (-0.04 %)     HAMON 1.370 € (-0.72 %)     TELENET GROUP 33.480 € (+0.66 %)     AGFA-GEVAERT 3.550 € (+0.57 %)     UNIFIEDPOST GROUP 22.000 € (-0.90 %)     TINC 13.300 € (-0.75 %)     IMMOBEL 64.200 € (-2.13 %)     AEDIFICA 86.800 € (-1.70 %)     KBC 44.280 € (-0.67 %)     BIOCARTIS 4.955 € (+0.10 %)     BONE THERAPEUTICS 3.250 € (-2.69 %)     NYXOAH 18.000 € (-2.47 %)     RETAIL ESTATES 54.200 € (+0.37 %)     HOME INVEST BE. 115.500 € (-0.43 %)     SIEMENS 109.300 € (-1.76 %)     BEFIMMO 36.150 € (-1.63 %)     BEKAERT 20.080 € (-0.79 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 12.740 € (-0.62 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.500 € (+1.81 %)     GIMV 45.450 € (-0.98 %)     UCB 89.800 € (-2.60 %)     FLUXYS BELGIUM D 28.500 € (-0.70 %)     FAGRON 20.160 € (-0.98 %)     WDP 29.820 € (-0.47 %)     EXMAR 2.310 € (-1.70 %)     RECTICEL 8.740 € (+1.16 %)     PROXIMUS 15.945 € (-1.85 %)     JENSEN-GROUP 20.500 € (+6.22 %)     XIOR 48.500 € (-0.21 %)     DECEUNINCK 1.485 € (-1.00 %)     D'IETEREN 49.300 € (-1.60 %)     IBA 11.280 € (-1.91 %)     ORANGE BELGIUM 14.120 € (-1.12 %)     MONTEA C.V.A. 97.200 € (+0.62 %)     WERELDHAVE BELGIUM 41.600 € (-1.19 %)     LOTUS BAKERIES 3 370.000 € (-2.88 %)     ACACIA PHARMA 2.120 € (-0.47 %)  
   TESSI 94.000 € (0.00 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 106.050 € (-1.62 %)     BE SEMICONDUCTOR 39.310 € (+1.26 %)     AMUNDI 61.900 € (-1.51 %)     NEXANS 44.140 € (+0.55 %)     OCI 10.730 € (-2.81 %)     CARBIOS 31.800 € (-2.15 %)     PERNOD RICARD 140.950 € (-1.43 %)     NOXXON 0.438 € (+1.04 %)     ORANGE 9.384 € (-0.95 %)     ASML HOLDING 324.500 € (-0.51 %)     EURONEXT 96.050 € (-1.08 %)     TELEPERFORMANCE 266.500 € (-0.97 %)     UNILEVER 51.460 € (-1.42 %)     JACQUET METALS 9.900 € (+2.06 %)     TKH GROUP 28.480 € (-2.60 %)     CABASSE GROUP 4.430 € (+10.74 %)     APERAM 25.340 € (-1.48 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 10.530 € (-1.79 %)     INNATE PHARMA 3.320 € (-1.78 %)     MKB Nedsense 0.119 € (+6.25 %)     SANOFI 83.360 € (-1.49 %)     EURAZEO 42.820 € (-1.61 %)     CYBERGUN 0.038 € (-14.67 %)     FUGRO 3.578 € (+3.77 %)     ALBIOMA 44.100 € (-2.97 %)     NAVYA 2.920 € (-2.99 %)     AHOLD DEL 24.730 € (-0.84 %)     DBT 0.171 € (-2.56 %)     ECA 23.900 € (-1.24 %)     ALTAREA 118.400 € (-2.31 %)     ELIOR GROUP 3.608 € (-2.17 %)     ADYEN 1 593.500 € (+0.06 %)     TRIGANO 128.300 € (+1.42 %)     UBISOFT ENTERTAIN 80.480 € (-1.06 %)     METABOLIC EXPLORER 1.840 € (+6.98 %)     SOLOCAL GROUP 0.022 € (+1.84 %)     INVENTIVA 11.960 € (-2.45 %)     KAUFMAN ET BROAD 33.200 € (+2.15 %)     EUROMEDIS GROUPE 14.600 € (-6.41 %)     FDJ 32.800 € (-3.22 %)     GENOMIC VISION 0.672 € (-14.94 %)     WORLDLINE 70.020 € (-1.74 %)     PATRIMOINE ET COMM 13.900 € (+2.21 %)     ALFEN 60.500 € (-4.27 %)     NOVACYT 10.860 € (+3.63 %)     AMG 16.310 € (-0.43 %)     AIR LIQUIDE 130.700 € (-0.49 %)     CELLECTIS 14.660 € (-2.14 %)     ELIS 10.690 € (-1.47 %)     GALAPAGOS 104.250 € (-6.75 %)     DSM KON 142.250 € (-0.45 %)     AXA 14.940 € (-0.94 %)     MAISONS DU MONDE 14.520 € (+1.75 %)     ABN AMRO BANK N.V. 7.340 € (-0.54 %)     SOMFY SA 135.400 € (+10.62 %)     GL EVENTS 6.870 € (-2.83 %)     ARKEMA 89.720 € (-3.15 %)     TOMTOM 6.030 € (-2.27 %)     HAL TRUST 111.200 € (-0.89 %)  

Mobilisation pour "repenser l'agriculture" et instaurer "un rapport de force"

17/10/2020 15:56
Une "mobilisation nécessaire" pour "négocier une nouvelle Politique agricole commune": une quinzaine d'organisations dont Greenpeace et la Confédération paysanne ont organisé des manifestations et événements dans toute la France samedi, avant des discussions la semaine prochaine sur la prochaine politique agricole commune (PAC).
Sur les marches de l'Opéra Bastille à Paris, Damien Londiveau, de l'association Combat Monsanto, appelle par mégaphone à "engager un changement global de société" via la négociation d'une "nouvelle PAC", devant une grosse centaine de personnes de tous âges. "La mobilisation est nécessaire" pour "un rapport de force" dans la négociation, explique-t-il.
Tom Baquerre, également de Combat Monsanto, se dit "satisfait" de cette mobilisation "malgré le contexte sanitaire très difficile". "On a dit de bien respecter les gestes barrière, l'épidémie est très grave, mais la PAC détermine les sept prochaines années de l'agriculture et de l'alimentation françaises, on ne peut pas laisser passer ce moment-là".
Un peu partout en France, des actions ont eu lieu sous le slogan "Notre assiette pour demain", à l'appel notamment d'Attac, Générations Futures, Terre Solidaire, Combat Monsanto, Objectif Zéro OGM ou encore la Fédération nationale d'agriculture biologique.
A Lille, une centaine de personnes étaient réunies. Drapeau de la Confédération paysanne sur l'épaule, Antoine Jean, producteur de lait sur une exploitation de 30 hectares à Nomain (Nord) a dénoncé au micro "la course permanente à l'agrandissement des fermes" à cause des aides à l'hectare de la PAC. "Je suis installé paysan depuis 30 ans et j'ai l'impression de vivre toujours le même combat", dit-il. "La PAC peut changer les choses de manière importante ces prochaines années".
"Nous demandons une réforme en profondeur de la PAC qui commencera en 2023 pour transformer la façon dont nous nous alimenterons demain", avait indiqué vendredi Mathieu Courgeau, paysan et président de la plateforme française "Pour une autre PAC" qui réunit 43 organisations, dont Les amis de la terre, la Confédération paysanne, Attac, Slow Food, WWF ou la ligue de protection des oiseaux (LPO).
Le conseil des ministres européens de l'Agriculture se réunit lundi et mardi pour tenter de trouver une majorité qualifiée sur un ensemble de trois textes cruciaux qui détermineront la prochaine PAC. Le Parlement examine les mêmes textes à partir de mardi.
Ensuite, le "trilogue" (conseil européen, Parlement et Commission) devra trancher entre la fin 2020 et le début 2021 pour définir les règles qui s'appliqueront à partir du 1er janvier 2023.
bj-cda-im/ak/pb

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info