INTERVEST OFF-WARE 22.600 € (+2.26 %)     OXURION 2.690 € (-4.78 %)     RETAIL ESTATES 54.400 € (+0.74 %)     IMMOBEL 64.200 € (-2.13 %)     CARE PROPERTY INV. 26.400 € (-1.12 %)     ASCENCIO 44.000 € (+4.27 %)     CELYAD ONCOLOGY 7.110 € (-2.07 %)     MDXHEALTH 0.799 € (+6.53 %)     TUBIZE-FIN 77.600 € (-1.40 %)     BIOCARTIS 4.940 € (-0.20 %)     RECTICEL 8.730 € (+1.04 %)     LEASINVEST 72.600 € (+2.25 %)     ACACIA PHARMA 2.070 € (-2.82 %)     BREDERODE 75.200 € (-0.92 %)     FLUXYS BELGIUM D 28.500 € (-0.70 %)     LOTUS BAKERIES 3 400.000 € (-2.02 %)     SMARTPHOTO GROUP 19.500 € (0.00 %)     TINC 13.250 € (-1.12 %)     DECEUNINCK 1.490 € (-0.67 %)     WERELDHAVE BELGIUM 41.500 € (-1.43 %)     TITAN CEMENT 11.160 € (-0.18 %)     SIEMENS 108.760 € (-2.25 %)     SIPEF 43.000 € (+0.94 %)     GREENYARD 4.990 € (-0.99 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 12.900 € (+0.62 %)     VGP 120.400 € (-1.47 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 1 790.000 € (+0.28 %)     QRF 9.500 € (+2.15 %)     TER BEKE 99.600 € (-0.20 %)     ACCENTIS 0.048 € (0.00 %)     ATENOR 56.600 € (-2.08 %)     UNIFIEDPOST GROUP 22.100 € (-0.45 %)     AGEAS 36.380 € (-0.05 %)     KBC 44.250 € (-0.74 %)     AB INBEV 46.845 € (-3.07 %)     EURONAV 6.850 € (-2.49 %)     AGFA-GEVAERT 3.530 € (0.00 %)     COFINIMMO 123.800 € (-0.16 %)     NYXOAH 18.142 € (-1.70 %)     ORANGE BELGIUM 14.120 € (-1.12 %)     ELIA GROUP 87.400 € (-0.23 %)     SHURGARD 37.150 € (-0.13 %)     MITHRA 16.760 € (+0.36 %)     KINEPOLIS GROUP 21.950 € (-2.88 %)     SIOEN 17.950 € (-0.28 %)     COLRUYT 53.480 € (+0.07 %)     BARCO 14.365 € (-12.86 %)     BEKAERT 20.160 € (-0.40 %)     UMICORE 34.000 € (-2.30 %)     GBL 75.300 € (-1.57 %)     UCB 89.940 € (-2.45 %)     SOLVAY 75.420 € (-1.59 %)     CFE 56.500 € (-1.74 %)     ONTEX GROUP 10.600 € (-4.68 %)     PROXIMUS 15.945 € (-1.85 %)     VAN DE VELDE 21.150 € (+2.42 %)     TESSENDERLO 30.550 € (-1.13 %)     WDP 29.800 € (-0.53 %)     IBA 11.320 € (-1.57 %)     FAGRON 20.200 € (-0.79 %)  
   SOLOCAL GROUP 0.022 € (+2.30 %)     CROSSJECT 2.360 € (-2.68 %)     SYNERGIE 24.700 € (+2.07 %)     NEXITY 25.140 € (-0.08 %)     MAUREL ET PROM 1.346 € (+0.30 %)     NACON 7.230 € (-0.28 %)     GENERAL ELECTRIC 6.181 € (-0.23 %)     AMOEBA 2.670 € (-5.32 %)     TECHNICOLOR 1.181 € (+0.08 %)     VALBIOTIS 5.960 € (+2.41 %)     NOXXON 0.442 € (+1.96 %)     VASTNED 23.250 € (+1.31 %)     DEINOVE 0.564 € (-8.14 %)     GUERBET 28.600 € (+0.35 %)     CRCAM NORD CCI 15.000 € (-4.46 %)     HYBRIGENICS 0.202 € (-1.22 %)     FIGEAC AERO 2.740 € (-0.36 %)     GL EVENTS 6.910 € (-2.26 %)     EKINOPS 5.960 € (+0.85 %)     FORFARMERS 5.370 € (+2.87 %)     AXWAY SOFTWARE 21.100 € (+1.93 %)     LISI 15.160 € (-1.04 %)     NANOBIOTIX 6.500 € (+0.31 %)     MEDINCELL 7.660 € (-1.79 %)     AUBAY 30.650 € (-2.08 %)     STEF 68.500 € (+0.44 %)     HOFFMANN 24.000 € (-0.83 %)     GROUPE GUILLIN 21.300 € (0.00 %)     CARBIOS 31.800 € (-2.15 %)     THERANEXUS 9.400 € (-7.39 %)     INVENTIVA 11.880 € (-3.10 %)     XILAM ANIMATION 48.100 € (-1.43 %)     HIPAY GROUP 8.520 € (+1.43 %)     KENDRION 16.000 € (-3.61 %)     A.S.T. GROUPE 4.090 € (+1.24 %)     PIERRE VACANCES 11.300 € (-2.16 %)     WITBE 8.480 € (+3.41 %)     FOUNTAINE PAJOT 66.000 € (0.00 %)     GENSIGHT BIOLOGICS 4.750 € (+1.50 %)     NAVYA 2.935 € (-2.49 %)     GROUPE LDLC 31.100 € (+4.36 %)     ENERTIME 1.410 € (+4.06 %)     KIADIS 1.558 € (-1.02 %)     BIO-UV GROUP 5.900 € (-1.67 %)     ENGIE EPS 9.420 € (-2.89 %)     DRONE VOLT 0.304 € (-0.33 %)     THERMADOR GROUPE 59.000 € (+1.37 %)     CEGEDIM 25.000 € (-0.40 %)     AUDIOVALLEY 4.270 € (-3.83 %)     MAREL 4.520 € (+1.12 %)     ATARI 0.477 € (+22.94 %)     LUCASBOLS 7.700 € (-1.03 %)     BOOSTHEAT 2.450 € (0.00 %)     VERIMATRIX 2.405 € (-1.23 %)     MINT 9.650 € (-0.72 %)     ARGAN 83.200 € (-0.95 %)     FONCIERE LYONNAISE 57.600 € (-1.37 %)     ENENSYS 1.110 € (-2.63 %)     PERSHING 28.900 € (0.00 %)     ORAPI 8.700 € (+6.88 %)  

Automobile: le bonus électrique en baisse en 2021, le malus CO2 renforcé

28/09/2020 14:03
La prime à l'achat des véhicules électriques, de 7.000 euros en 2020, baissera au cours des années prochaines, tandis que le malus CO2 sera renforcé, a annoncé lundi le ministère de l'Economie lors de la présentation du projet de budget 2021.
"La prime sur les véhicules électriques des particuliers sera maintenue à 7.000 euros jusqu'à la fin de l'année 2020", a indiqué Bruno Le Maire. "Elle passera à 6.000 euros pour toute l'année 2021 et à 5.000 euros pour l'année 2022", pour un véhicule de moins de 45.000 euros, accompagnant le développement du marché de l'électrique.
Le gouvernement maintient également une prime de 2.000 euros pour tous les véhicules hybrides rechargeables jusqu'à la fin de l'année 2020. Elle passera à 1.000 euros en 2021.
"Nous maintiendrons une prime à la conversion généreuse de 3.000 euros pour les ménages modestes", a ajouté le ministre de l'Economie.
L'enveloppe totale pour ces dispositifs est d'environ 500 millions d'euros, sur un total de 1,9 milliard prévus dans le plan de relance pour soutenir la demande en véhicules propres.
Le gouvernement a également annoncé un renforcement du malus CO2, qui s'applique depuis le mois de février à tous les véhicules émettant plus de 138 grammes de CO2 au kilomètre, et monte jusqu'à 20.000 euros. Le seuil de CO2 sera abaissé à 131 grammes à partir du 1er janvier prochain, puis à 123 grammes en 2022.
La part de marché des véhicules électriques a quasiment quadruplé en un an, a souligné Bruno Le Maire, passant de 1,8% en 2019 pour les véhicules particuliers à 6,1% en 2020. Près de 55.000 véhicules électriques ont été vendus depuis le début de l'année. "Le soutien à la demande a fonctionné", s'est félicité le ministre.
Redoutée par le secteur, l'éventuelle taxe sur le poids des véhicules neufs n'a pas été intégrée au budget. Poussée par la Convention citoyenne sur le climat, elle pourrait être présentée dans un projet de loi mi-décembre, selon le ministère de la Transition écologique.
La Plateforme automobile (PFA), qui représente les entreprises du secteur en France, a regretté dans un communiqué "une très forte progression des montants de malus" et la baisse à venir des bonus écologiques.
"Si l'on voulait véritablement faire du dispositif de bonus-malus un instrument au service de la transition écologique, le montant des bonus suivrait au contraire la même progression - sauf à voir le malus se transformer en impôt déguisé", a souligné la PFA.
Le projet de loi de finances pour 2021 instaure également un crédit d'impôt spécifique en faveur de l'installation de bornes de recharge de véhicules électriques sur les places de stationnement résidentiel.
A la pompe, le tarif réduit de l'E10 (le carburant qui comprend jusqu'à 10% d'éthanol) va progressivement être supprimé, avec l'alignement sur deux ans des trois tarifs de taxe sur les carburants (TICPE), le SP95, le SP95 E10 et le gazole.

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info