D'IETEREN 54.300 € (+0.18 %)     UMICORE 35.330 € (+1.20 %)     MONTEA C.V.A. 96.800 € (+1.36 %)     INTERVEST OFF-WARE 21.850 € (+2.34 %)     ATENOR 58.000 € (-1.36 %)     UCB 98.640 € (+0.88 %)     COLRUYT 55.900 € (-0.18 %)     UNIFIEDPOST GROUP 22.010 € (-1.08 %)     CRESCENT 0.038 € (0.00 %)     SHURGARD 38.500 € (+0.79 %)     TESSENDERLO 32.550 € (+2.36 %)     BARCO 17.605 € (+4.76 %)     PROXIMUS 15.775 € (+2.50 %)     ACKERMANS V.HAAREN 112.700 € (+2.45 %)     AGEAS 35.970 € (+5.42 %)     WAREHOUSES 43.400 € (-4.19 %)     VAN DE VELDE 23.200 € (+0.87 %)     HOME INVEST BE. 116.000 € (0.00 %)     SOLVAY 75.000 € (+2.26 %)     VGP 118.600 € (+1.37 %)     ORANGE BELGIUM 13.940 € (+1.60 %)     ARGENX SE 217.600 € (+3.82 %)     XIOR 54.800 € (+0.74 %)     KBC ANCORA 27.460 € (+5.70 %)     VASTNED RETAIL BEL 20.500 € (-2.38 %)     BPOST 7.670 € (+0.66 %)     LEASINVEST 80.200 € (0.00 %)     GREENYARD 5.180 € (+0.19 %)     WDP 30.260 € (+0.93 %)     EXMAR 2.100 € (+1.94 %)     RECTICEL 8.600 € (+3.37 %)     MELEXIS 65.700 € (+2.74 %)     BIOCARTIS 4.540 € (+0.89 %)     NYXOAH 19.300 € (-1.04 %)     ECONOCOM GROUP 2.495 € (+3.31 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 14.140 € (+3.21 %)     TUBIZE-FIN 79.900 € (+0.63 %)     EURONAV 7.445 € (-2.36 %)     SIOEN 18.850 € (+7.41 %)     RETAIL ESTATES 53.800 € (+2.67 %)     CARE PROPERTY INV. 27.200 € (+1.12 %)     AEDIFICA 102.800 € (+1.58 %)     DECEUNINCK 1.500 € (0.00 %)     GBL 78.060 € (+3.53 %)     ONTEX GROUP 11.280 € (+2.55 %)     IBA 11.040 € (+4.94 %)     ELIA GROUP 86.600 € (-0.46 %)     TELENET GROUP 32.440 € (+1.00 %)     GIMV 47.400 € (+2.49 %)     ACACIA PHARMA 1.950 € (+1.56 %)     COFINIMMO 126.800 € (+2.09 %)     LOTUS BAKERIES 3 380.000 € (+2.74 %)     MDXHEALTH 0.790 € (+0.13 %)     TINC 13.350 € (+0.38 %)     FAGRON 21.640 € (+1.50 %)     CIE BOIS SAUVAGE 326.000 € (+0.93 %)     IMMOBEL 65.600 € (-0.61 %)     BREDERODE 78.000 € (+1.69 %)     SOFINA 236.500 € (+1.50 %)     KBC 43.770 € (+4.56 %)  
   VOPAK 48.740 € (-0.45 %)     PHILIPS KON 40.000 € (+3.71 %)     CREDIT AGRICOLE 7.578 € (+5.78 %)     VALLOUREC 17.132 € (+12.87 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 11.224 € (+0.86 %)     2CRSI 3.180 € (+2.91 %)     EUROPCAR MOBILITY 0.517 € (+3.40 %)     KAUFMAN ET BROAD 32.800 € (+5.81 %)     CRCAM NORD CCI 18.000 € (+0.06 %)     GENFIT 4.852 € (+30.85 %)     AIR FRANCE -KLM 2.979 € (+0.64 %)     UNILEVER 52.180 € (+2.23 %)     SANOFI 87.320 € (+0.82 %)     TARKETT 9.075 € (+5.16 %)     QUANTUM GENOMICS 2.700 € (+9.98 %)     INTERTRUST 14.760 € (+3.22 %)     MEDINCELL 7.480 € (+6.86 %)     GALAPAGOS 121.850 € (+3.00 %)     JUST EAT TAKEAWAY 95.500 € (+1.17 %)     KEYRUS 2.050 € (0.00 %)     ARCELORMITTAL SA 11.436 € (+10.92 %)     EUROFINS SCIENT. 673.800 € (+1.02 %)     ACCOR 24.410 € (+4.99 %)     ORAPI 5.500 € (-2.14 %)     STMICROELECTRONICS 25.700 € (+2.47 %)     AALBERTS NV 30.650 € (+4.50 %)     EIFFAGE 71.160 € (+3.25 %)     AMG 14.060 € (+1.41 %)     GENSIGHT BIOLOGICS 3.950 € (+17.56 %)     DRONE VOLT 0.350 € (-6.42 %)     AXA 16.098 € (+3.39 %)     CA TOULOUSE 31 CCI 87.400 € (-1.24 %)     NEWAYS ELECTRONICS 8.020 € (+0.75 %)     FERMENTALG 1.424 € (+0.99 %)     BASSAC 41.500 € (0.00 %)     THERACLION 1.820 € (+41.63 %)     RALLYE 3.740 € (+9.04 %)     VIVENDI 23.840 € (+1.32 %)     AKWEL 16.700 € (+7.74 %)     TOTAL 28.800 € (+2.64 %)     ING GROEP N.V. 6.168 € (+4.60 %)     GROUPE CRIT 52.000 € (+4.73 %)     BOSKALIS WESTMIN 17.000 € (+1.07 %)     SOCIETE GENERALE 11.452 € (+5.03 %)     CARREFOUR 13.975 € (+2.04 %)     ALSTOM 44.030 € (+2.16 %)     LVMH 405.900 € (+1.42 %)     ORANGE 8.996 € (+1.19 %)     BNP PARIBAS ACT.A 31.820 € (+5.19 %)     MAISONS DU MONDE 12.640 € (+4.55 %)     SES 6.050 € (+5.73 %)     NOVACYT 5.160 € (+7.95 %)     HAULOTTE GROUP 4.030 € (+0.12 %)     ADYEN 1 595.500 € (0.00 %)     OCI 10.490 € (+2.74 %)     DSM KON 135.350 € (+0.74 %)     ABN AMRO BANK N.V. 7.214 € (+6.68 %)     PEUGEOT 15.850 € (+4.28 %)     RUBIS 35.540 € (+3.43 %)     GL EVENTS 7.960 € (+0.38 %)  

Bridgestone va fermer son usine de Béthune (863 emplois)

16/09/2020 08:01
Le manufacturier japonais Bridgestone a décidé de fermer définitivement son usine de Béthune (Pas-de-Calais) qui emploie 863 personnes dans la fabrication de pneumatiques pour voitures, a appris l'AFP mercredi auprès de la direction.
Invoquant une surcapacité de production en Europe et la concurrence des marques asiatiques à bas coûts, le groupe assure vouloir limiter au maximum le nombre de licenciements grâce à des mesures de pré-retraite, de reclassement interne ou externe des salariés, et la recherche d'un repreneur pour le site.
"Ce n'est pas une décision que nous avons prise à la légère", a déclaré à l'AFP Laurent Dartoux, président et directeur général de Bridgestone Europe Afrique et Moyen-Orient. "Des problèmes de marché structurels nous amènent à prendre des mesures structurelles pour préserver la viabilité des opérations de l'entreprise", a-t-il expliqué.
Cette annonce intervient près d'un an après la décision du concurrent français Michelin de fermer son usine de pneus de La Roche-sur-Yon (Vendée) qui employait 619 salariés et son site de Bamberg (858 salariés), dans le sud de l'Allemagne.
Le groupe Continental a par ailleurs annoncé mardi la fermeture de son usine de pneus à Aix-la-Chapelle (ouest de l'Allemagne) où 1.800 personnes sont employées.
Dans un communiqué, Bridgestone a précisé avoir informé les salariés mercredi matin qu'il envisageait "la cessation totale et définitive de l'activité de l'usine de Béthune", lors d'une réunion extraordinaire du comité social et économique. La fermeture pourrait intervenir à partir du "deuxième trimestre 2021".
Bridgestone se dit "pleinement conscient des conséquences sociales d'un tel projet et s'engage à mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour définir un plan d'accompagnement adapté à chaque employé". Des reclassements pourraient notamment être envisagés dans les activités commerciales et de distribution du groupe qui emploient 3.500 personnes en France.
Le manufacturier japonais, qui revendique le premier rang mondial sur le marché des pneumatiques, promet "un dialogue soutenu avec les représentants du personnel" et "un plan de revitalisation ambitieux pour l'emploi" dans la région.
L'usine de Béthune, qui produit des pneumatiques pour l'automobile sous les marques Bridgestone et Firestone, connaît des difficultés de longue date. Elle est "la moins performante" parmi la dizaine d'usines du groupe en Europe, affirme la direction.
En une décennie, ses effectifs ont chuté de 40%, au même rythme que ses volumes de production (passés de 8,5 millions d'unités à 5,1 millions) dans un marché stable.
Comme Michelin l'an dernier, Bridgestone invoque la concurrence de plus en plus forte des marques asiatiques à bas coûts, notamment chinoises. Il estime que leur part de marché est passée de 6% à 25% entre 2000 et 2018.
Cette situation contribue à comprimer les prix et les marges, mais aussi à créer des surcapacités. Le groupe japonais estime actuellement souffrir d'une "surcapacité structurelle" de production d'environ 5 à 6 millions de pneumatiques en Europe.
La crise sanitaire n'a rien arrangé. Le marché automobile européen a chuté de près de 40% au premier semestre et devrait rester en baisse de 25% sur l'année 2020, frappé par les conséquences de la pandémie de Covid-19.
aro/ak/sp

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info