SIOEN 18.100 € (+2.84 %)     ACACIA PHARMA 3.070 € (+0.99 %)     BARCO 159.200 € (+4.05 %)     ARGENX SE 189.100 € (-0.47 %)     SOLVAY 72.520 € (+1.71 %)     KBC 52.280 € (+1.55 %)     COLRUYT 53.880 € (+2.98 %)     PROXIMUS 19.050 € (+3.73 %)     AGEAS 32.670 € (+1.93 %)     AB INBEV 43.555 € (+2.76 %)     TELENET GROUP 36.340 € (+1.85 %)     UMICORE 40.240 € (+0.98 %)     UCB 86.580 € (-0.23 %)     WDP 24.200 € (+1.32 %)     CELYAD 9.320 € (+7.37 %)     ORANGE BELGIUM 14.760 € (-2.38 %)     GBL 74.000 € (+1.12 %)     ELIA GROUP 102.200 € (+3.13 %)     SOFINA 240.000 € (+3.45 %)     EURONAV 9.550 € (+4.09 %)     GIMV 51.500 € (+1.58 %)     AEDIFICA 96.600 € (+1.05 %)     RECTICEL 7.700 € (+6.06 %)     BPOST 5.925 € (+2.16 %)     TESSENDERLO 26.150 € (+1.95 %)     RETAIL ESTATES 58.600 € (+2.45 %)     ACKERMANS V.HAAREN 124.300 € (+0.73 %)     MITHRA 22.850 € (+10.92 %)     KINEPOLIS GROUP 38.450 € (+6.81 %)     MELEXIS 61.200 € (+2.86 %)     VGP 115.600 € (+1.40 %)     CRESCENT 0.036 € (-9.05 %)     BEFIMMO 38.600 € (+2.12 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 14.780 € (+2.64 %)     BEKAERT 19.870 € (+4.91 %)     OXURION 2.660 € (+3.50 %)     XIOR 44.350 € (+0.11 %)     IBA 7.710 € (+0.92 %)     CFE 66.300 € (+2.63 %)     D'IETEREN 53.300 € (+2.70 %)     ONTEX GROUP 14.180 € (+2.01 %)     IMMOBEL 64.800 € (0.00 %)     ASIT 0.230 € (+0.66 %)     ECONOCOM GROUP 1.882 € (+3.41 %)     FAGRON 21.280 € (+1.43 %)     EXMAR 4.095 € (+0.99 %)     COFINIMMO 123.400 € (+0.33 %)     WERELDHAVE BELGIUM 48.000 € (0.00 %)     BIOCARTIS 4.890 € (+1.14 %)     AGFA-GEVAERT 3.600 € (0.00 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.200 € (+1.37 %)     VOLKSWAGEN 152.800 € (+0.26 %)     MONTEA C.V.A. 82.500 € (+0.98 %)     CARE PROPERTY INV. 27.950 € (-0.18 %)     ATENOR 67.000 € (+0.30 %)     BREDERODE 72.700 € (+0.41 %)     JENSEN-GROUP 21.400 € (+0.94 %)     KBC ANCORA 31.720 € (+1.28 %)     SIPEF 43.600 € (-1.80 %)     NYRSTAR 0.103 € (+1.17 %)  
   NEOEN 33.400 € (-1.76 %)     PIXIUM VISION 0.726 € (+3.71 %)     SOLOCAL GROUP 0.153 € (+18.70 %)     RENAULT 22.955 € (+2.02 %)     LVMH 375.400 € (+0.41 %)     MICHELIN 95.440 € (+1.84 %)     SAINT GOBAIN 29.130 € (+2.97 %)     CRCAM PARIS ET IDF 82.250 € (-0.88 %)     THALES 71.260 € (+3.64 %)     PEUGEOT 14.030 € (+3.31 %)     NEXITY 28.380 € (+0.64 %)     CREDIT AGRICOLE 8.102 € (+1.35 %)     BNP PARIBAS ACT.A 33.915 € (+0.53 %)     EUROPCAR MOBILITY 1.699 € (+5.20 %)     TECHNIPFMC 7.416 € (+4.63 %)     REXEL 9.242 € (+1.34 %)     AIR FRANCE -KLM 4.495 € (+4.88 %)     ERAMET 31.570 € (+1.77 %)     CASINO GUICHARD 33.900 € (+2.32 %)     EUROFINS SCIENT. 573.600 € (+1.59 %)     UBISOFT ENTERTAIN 66.400 € (+0.09 %)     SANOFI 86.210 € (+0.03 %)     BIOMERIEUX 118.400 € (+2.33 %)     AXA 17.316 € (+3.01 %)     DANONE 61.660 € (+0.26 %)     PUBLICIS GROUPE SA 27.790 € (+0.91 %)     AIRBUS 62.380 € (+2.04 %)     WORLDLINE 64.580 € (+2.70 %)     2CRSI 3.640 € (+8.66 %)     SOCIETE GENERALE 14.386 € (+0.57 %)     STMICROELECTRONICS 22.580 € (+3.77 %)     MAUNA KEA TECH 1.238 € (+3.17 %)     VALLOUREC 35.860 € (+5.44 %)     FIGEAC AERO 3.665 € (+9.90 %)     GENFIT 4.970 € (+1.18 %)     EURAZEO 45.300 € (+0.67 %)     DERICHEBOURG 2.800 € (+3.32 %)     CGG 1.090 € (+4.46 %)     TOTAL 34.235 € (+0.57 %)     AIR LIQUIDE 116.600 € (+0.39 %)     EIFFAGE 82.480 € (-0.96 %)     TF1 5.290 € (+7.65 %)     AMOEBA 3.575 € (+2.29 %)     ELIS 12.050 € (+4.24 %)     EUROBIO-SCIENTIFIC 8.460 € (-3.64 %)     BIC 48.140 € (+0.71 %)     VEOLIA ENVIRON. 19.845 € (+1.04 %)     L'OREAL 251.900 € (+0.20 %)     LEGRAND 60.940 € (+1.13 %)     ORANGE 10.680 € (+2.20 %)     SODEXO 64.540 € (+1.57 %)     BENETEAU 6.625 € (+6.00 %)     ALPES (COMPAGNIE) 18.400 € (+5.87 %)     ESKER 116.800 € (+3.73 %)     DEVOTEAM 73.500 € (+1.80 %)     NACON 5.090 € (+2.41 %)     EUROPLASMA 0.001 € (-10.00 %)     PARAGON ID 28.500 € (+1.06 %)     INTRASENSE 0.984 € (-2.57 %)     EDF 8.060 € (+0.62 %)  

Alibaba: le chiffre d'affaires résiste au 4T, mais le bénéfice net fond de 88%

22/05/2020 12:52
Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a vu son bénéfice net s'effondrer sur les trois premiers mois de l'année, alors que son chiffre d'affaires a au contraire résisté mieux qu'attendu face à la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé la consommation chinoise.
Le chiffre d'affaires du groupe de Hangzhou (est) a ainsi bondi de 22% sur un an au quatrième trimestre (janvier-mars) de son exercice décalé, à 114,31 milliards de yuans (16,14 milliards de dollars), sept points au-delà des attentes des analystes sondés par Bloomberg, selon des résultats publiés vendredi.
"Si la pandémie (du nouveau coronavirus) a pénalisé la plupart de nos activités centrales de vente en ligne à partir de fin janvier", sur fond de mesures de confinement et de paralysie des réseaux logistique, "nous avons connu une solide reprise depuis mars", a commenté la directrice financière Maggie Wu, citée dans un communiqué.
La fermeture prolongée des magasins et restaurants a poussé les consommateurs chinois à acheter davantage d'articles dits essentiels en ligne (produits alimentaires, d'hygiène...), au détriment des autres dépenses (habillements, meubles, décoration...) selon le groupe.
"La pandémie a modifié fondamentalement le comportement des consommateurs et les opérations de l'entreprise, rendant indispensable l'adoption (du commerce) en ligne. Nous pensons que nous émergerons renforcés de cette crise", a renchéri le directeur général Daniel Zhang.
Signe néanmoins de la pression subie par le géant chinois: son bénéfice net a fondu de 88% à 3,16 milliards de yuans (447 millions de dollars) sur les trois premiers mois de 2020.
Alibaba a indiqué avoir contribué à soutenir les vendeurs présents sur ses plateformes via des avances de liquidités et prêts préférentiels.
Si l'essentiel des revenus d'Alibaba (82%) viennent de ses plateformes de vente en ligne --sous forme notamment de recettes publicitaires et de commissions--, son activité de "cloud" (informatique dématérialisée) a vu ses revenus s'envoler de 58% sur le trimestre. En revanche, sa plateforme de livraisons de repas, Ele.me, a bu la tasse, compte tenu des fermetures de nombreux restaurants.
La santé financière d'Alibaba est considérée comme un baromètre de la consommation chinoise, à l'heure où Pékin s'efforce d'en faire un moteur de la croissance du pays.
Sur l'ensemble de l'exercice 2019-2020, terminé fin mars, Alibaba a engrangé un chiffre d'affaires de 509,7 milliards de yuans (71,98 milliards de dollars), en hausse de 35% sur un an, pour un bénéfice net de 149,3 millards de yuans (+70%)
En se fondant sur sa "prévision actuelle de la consommation intérieure chinoise", Alibaba anticipe des revenus de plus de 650 milliards de yuans pour l'exercice 2020/21 entamé en avril.
Alibaba s'est associé pendant la crise sanitaire à la fondation de son fondateur (et ancien patron) Jack Ma pour livrer et offrir des millions de masques, équipements de protection et tests, via ses propres avions à travers le monde, notamment en Afrique, incarnant une facette de la "diplomatie du masque" initiée par la Chine.
bur-jug/aue/etr

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info