AB INBEV 67.480 € (-1.06 %)     ELIA GROUP 99.500 € (-0.20 %)     MONTEA C.V.A. 96.800 € (-1.22 %)     XIOR 60.200 € (-1.79 %)     COFINIMMO 157.800 € (-0.75 %)     CIE BOIS SAUVAGE 384.000 € (-1.54 %)     UMICORE 44.570 € (+2.11 %)     KBC 70.140 € (-1.35 %)     TESSENDERLO 31.200 € (-0.32 %)     ARGENX SE 149.500 € (-1.52 %)     SHURGARD 35.300 € (+0.86 %)     CFE 101.800 € (+0.79 %)     AGFA-GEVAERT 4.450 € (-1.55 %)     EURONAV 9.055 € (-0.39 %)     GBL 93.660 € (-1.06 %)     SOFINA 221.500 € (-0.45 %)     BEKAERT 22.640 € (+1.52 %)     TELENET GROUP 39.600 € (-1.83 %)     RECTICEL 7.710 € (+0.39 %)     LOTUS BAKERIES 3 000.000 € (+0.33 %)     TEXAF 39.000 € (-0.51 %)     IMMOBEL 80.800 € (+2.02 %)     ACKERMANS V.HAAREN 146.400 € (-0.81 %)     GIMV 59.100 € (+0.85 %)     SIPEF 54.400 € (+1.30 %)     CRESCENT 0.027 € (-1.49 %)     ECONOCOM GROUP 2.770 € (-1.21 %)     GLOBAL GRAPHICS 3.430 € (-0.58 %)     KBC ANCORA 46.220 € (-1.66 %)     ATENOR 74.000 € (+0.27 %)     CELYAD 9.940 € (-1.58 %)     KINEPOLIS GROUP 62.000 € (+9.35 %)     PROXIMUS 26.160 € (-3.40 %)     COLRUYT 46.130 € (-0.58 %)     MELEXIS 71.700 € (+0.14 %)     GREENYARD 4.435 € (+0.80 %)     BALTA GROUP 2.420 € (+0.62 %)     DECEUNINCK 1.905 € (-3.05 %)     ONTEX GROUP 15.450 € (-0.64 %)     EXMAR 5.480 € (+2.43 %)     NYRSTAR 0.165 € (+0.61 %)     AEDIFICA 133.400 € (-1.04 %)     TITAN CEMENT 17.800 € (0.00 %)     INTERVEST OFF-WARE 28.600 € (-1.89 %)     SOLVAY 95.660 € (+0.95 %)     MITHRA 25.780 € (-2.42 %)     VAN DE VELDE 25.950 € (+0.19 %)     BREDERODE 84.000 € (-0.47 %)     UCB 92.280 € (+3.11 %)     BIOCARTIS 5.840 € (+0.69 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 2 330.000 € (0.00 %)     FAGRON 20.700 € (-0.48 %)     QRF 16.100 € (-0.92 %)     RETAIL ESTATES 82.900 € (+0.12 %)     VASTNED RETAIL BEL 44.500 € (-0.22 %)     WDP 28.600 € (-0.33 %)     MDXHEALTH 0.850 € (-2.30 %)     ASCENCIO 53.200 € (-0.75 %)     BPOST 8.694 € (+0.07 %)     TUBIZE-FIN 75.800 € (+3.84 %)  
   ABN AMRO BANK N.V. 15.000 € (-0.73 %)     NOVACYT 0.699 € (-50.91 %)     HEIJMANS 8.440 € (+7.52 %)     CYBERGUN 0.001 € (-8.33 %)     AIR FRANCE -KLM 9.390 € (-3.49 %)     DANONE 71.460 € (-0.20 %)     ADYEN 869.800 € (-2.69 %)     ARCADIS 23.880 € (-1.49 %)     JUST EAT TAKEAWAY 89.850 € (-1.80 %)     SOPRA STERIA GROUP 144.000 € (-1.30 %)     DASSAULT SYSTEMES 155.750 € (-1.11 %)     AIR LIQUIDE 138.500 € (-1.28 %)     HERMES INTL 699.800 € (-1.82 %)     ICADE 104.000 € (-0.48 %)     TELEPERFORMANCE 241.000 € (-1.31 %)     AKZO NOBEL 85.500 € (-1.65 %)     KORIAN 44.900 € (-1.32 %)     AMOEBA 1.202 € (-23.44 %)     KAUFMAN ET BROAD 40.900 € (+1.69 %)     KLEPIERRE 31.090 € (-0.80 %)     ENGIE 16.480 € (-0.99 %)     LVMH 409.800 € (-2.21 %)     EDF 13.405 € (-0.45 %)     CHRISTIAN DIOR 434.800 € (-2.42 %)     NATIXIS 4.333 € (-0.02 %)     CREDIT AGRICOLE 13.155 € (-1.35 %)     ING GROEP N.V. 10.052 € (+0.26 %)     SPIE 19.470 € (+0.88 %)     AXA 24.485 € (-3.47 %)     SANOFI 93.500 € (-0.53 %)     GALAPAGOS 242.700 € (-1.86 %)     S.E.B. 117.200 € (-1.51 %)     PERNOD RICARD 165.350 € (-2.19 %)     HYBRIGENICS 0.085 € (-5.24 %)     BNP PARIBAS ACT.A 53.260 € (-0.91 %)     FUGRO 10.965 € (+7.50 %)     EUROPCAR MOBILITY 4.094 € (-0.39 %)     PROSUS 71.470 € (-1.33 %)     REMY COINTREAU 103.100 € (-0.39 %)     AALBERTS NV 42.000 € (-1.43 %)     RANDSTAD NV 54.820 € (+0.48 %)     SODEXO 101.450 € (+0.90 %)     SOCIETE GENERALE 31.220 € (-1.81 %)     CROSSJECT 2.600 € (+4.00 %)     ASM INTERNATIONAL 116.950 € (-1.68 %)     WORLDLINE 75.450 € (-2.65 %)     VISIATIV 25.700 € (+0.19 %)     EIFFAGE 110.050 € (-0.86 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 23.175 € (-0.54 %)     SES 10.700 € (-3.30 %)     ARKEMA 86.500 € (+2.13 %)     VERALLIA 34.400 € (-1.63 %)     SII 26.900 € (+0.75 %)     CAPGEMINI 113.350 € (-1.69 %)     CELLECTIS 17.290 € (+3.53 %)     GTT 95.900 € (-0.72 %)     AMG 22.570 € (-1.87 %)     EOS IMAGING 2.115 € (+7.03 %)     ACCELL GROUP 29.050 € (-0.85 %)     ORPEA 125.800 € (-2.10 %)  

La Bourse de Tokyo continue de faiblir, Nissan en déroute

14/02/2020 01:13
La Bourse de Tokyo poursuivait vendredi matin son mouvement de baisse entamé la veille sur fond d'une recrudescence des incertitudes mondiales autour du nouveau coronavirus, tandis que Nissan s'effondrait après avoir de nouveau sabré ses prévisions annuelles.
L'indice vedette Nikkei perdait 0,59% à 23.686,21 points à 10H00 heure locale (01H00 GMT), pendant que l'indice élargi Topix cédait 0,58% à 1.703,11 points.
Les valeurs japonaises étaient plombées par le repli général des marchés boursiers internationaux la veille, troublés par le bond inquiétant des chiffres de décès et de contaminations en Chine dus au nouveau coronavirus.
Ces données chinoises, bien que s'expliquant par une nouvelle définition élargie des cas de coronavirus, "ont déclenché un sentiment de méfiance vis-à-vis des statistiques officielles" de Pékin sur l'épidémie, commentait la maison de courtage Okasan Securities dans une note.
La province du Hubei, épicentre de l'épidémie, a annoncé vendredi 116 nouveaux décès, un net repli par rapport aux 242 morts annoncés la veille.
Du côté des valeurs
Tous les secteurs d'activité étaient dans le rouge sur le Nikkei, à l'exception des télécoms et des fournisseurs d'électricité et de gaz.
NISSAN EN PERDITION: le titre Nissan dégringolait de 8,83% à 518,3 yens. Le constructeur automobile japonais a encore abaissé jeudi ses prévisions annuelles après une chute marquée de ses ventes durant son troisième trimestre, et a renoncé à payer un dividende à la fin de l'exercice en cours, ce qui était mal accueilli par les investisseurs.
RAKUTEN MONTE APRÈS SES RÉSULTATS: le titre du groupe japonais d'e-commerce et autres services en ligne Rakuten s'appréciait de 3,43% à 904 yens. Le groupe est certes tombé dans le rouge en 2019 en raison de coûts liés à son activité de téléphonie mobile et de pertes sur des participations financières, selon des résultats publiés la veille, mais il a vu augmenter ses recettes dans son coeur de métier, les ventes en ligne, comme dans ses services bancaires.
Du côté des devises et du pétrole
Le yen était quasi stable face au dollar, lequel valait 109,84 yens vers 01H00 GMT, contre 109,81 yens jeudi après la clôture de la place de Tokyo, borne de référence des investisseurs nippons.
La monnaie japonaise continuait en revanche de s'apprécier sensiblement face à l'euro, qui s'échangeait vendredi pour 119,04 yens vers 01H00 GMT, contre 119,37 yens la veille après la fermeture de Tokyo.
Plombée par le pessimisme entourant les perspectives économiques de la zone euro, la devise européenne s'affaiblissait encore un peu face au dollar, à raison d'un euro pour 1,0837 dollar contre 1,0844 dollar jeudi à 20H00 GMT.
Le marché du pétrole restait dans le vert vendredi matin en Asie, après déjà une hausse des cours la veille grâce aux espoirs d'une réduction de la production des pays exportateurs (groupe Opep+) pour contrer l'impact du nouveau coronavirus sur la demande mondiale d'or noir. Vers 01H00 GMT, le prix du baril de brut américain WTI gagnait ainsi à 0,33% à 51,59 dollars.
etb/elm

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info