RECTICEL 8.130 € (-0.61 %)     ACACIA PHARMA 2.960 € (-2.79 %)     AB INBEV 69.990 € (-1.07 %)     KINEPOLIS GROUP 56.600 € (+0.35 %)     XIOR 53.700 € (-0.56 %)     GBL 95.000 € (-1.19 %)     MDXHEALTH 0.940 € (-0.95 %)     CARE PROPERTY INV. 30.500 € (+2.69 %)     SOLVAY 94.160 € (-0.44 %)     ARGENX SE 135.700 € (-2.93 %)     MONTEA C.V.A. 84.400 € (-0.24 %)     HOME INVEST BE. 113.500 € (0.00 %)     ASCENCIO 56.800 € (-0.35 %)     CELYAD 10.540 € (-4.70 %)     MITHRA 24.780 € (-1.35 %)     BEKAERT 24.500 € (-1.92 %)     SEQUANA MEDICAL 6.360 € (-11.91 %)     COLRUYT 44.880 € (+1.20 %)     TINC 14.050 € (0.00 %)     ONTEX GROUP 15.530 € (-2.45 %)     ACKERMANS V.HAAREN 147.400 € (-0.27 %)     EXMAR 5.250 € (-3.31 %)     KBC 67.940 € (-1.45 %)     TELENET GROUP 40.620 € (-0.78 %)     TUBIZE-FIN 71.600 € (-0.56 %)     RETAIL ESTATES 84.700 € (0.00 %)     TITAN CEMENT 18.760 € (-0.95 %)     PROXIMUS 25.530 € (-0.47 %)     GREENYARD 4.455 € (-5.41 %)     SHURGARD 33.400 € (-4.02 %)     BEFIMMO 53.900 € (-0.19 %)     CFE 101.200 € (-0.78 %)     AGEAS 51.400 € (+0.12 %)     BALTA GROUP 2.320 € (-4.13 %)     KBC ANCORA 45.660 € (-0.35 %)     FLUXYS BELGIUM D 29.100 € (-1.02 %)     LOTUS BAKERIES 2 770.000 € (+4.14 %)     INTERVEST OFF-WARE 26.850 € (-0.56 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 20.950 € (-1.18 %)     DECEUNINCK 1.990 € (0.00 %)     WDP 24.700 € (-0.40 %)     MELEXIS 66.600 € (+0.30 %)     EURONAV 9.905 € (-2.61 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 2 330.000 € (-0.85 %)     AEDIFICA 120.200 € (+0.67 %)     UCB 81.780 € (-0.27 %)     COFINIMMO 138.200 € (-0.29 %)     IBA 10.240 € (+1.99 %)     WERELDHAVE BELGIUM 87.600 € (0.00 %)     ECONOCOM GROUP 2.240 € (+1.73 %)     CIE BOIS SAUVAGE 382.000 € (+0.53 %)     GIMV 56.600 € (+0.53 %)     ORANGE BELGIUM 19.480 € (-0.31 %)     BARCO 227.000 € (+0.22 %)     VGP 89.400 € (-1.76 %)     FAGRON 20.100 € (-1.66 %)     AGFA-GEVAERT 4.572 € (-0.70 %)     SOFINA 213.500 € (+0.95 %)     UMICORE 41.850 € (-1.85 %)     OXURION 3.125 € (-2.34 %)  
   STMICROELECTRONICS 27.000 € (+6.47 %)     CROSSJECT 2.530 € (+16.06 %)     ADOCIA 14.880 € (+14.46 %)     ACCOR 37.730 € (-2.23 %)     IPSOS 31.700 € (0.00 %)     KERING 573.400 € (-3.17 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 25.805 € (-0.50 %)     ADP 171.600 € (-3.05 %)     GALAPAGOS 211.200 € (-1.40 %)     DANONE 73.320 € (+0.58 %)     ING GROEP N.V. 10.254 € (-1.31 %)     BOUYGUES 37.660 € (-1.49 %)     AEGON 3.830 € (-1.26 %)     HERMES INTL 704.200 € (-0.98 %)     GL EVENTS 23.950 € (-0.21 %)     PEUGEOT 19.120 € (-1.57 %)     VIRBAC 217.000 € (0.00 %)     FLOW TRADERS 20.520 € (-2.56 %)     AHOLD DEL 21.995 € (+0.23 %)     RENAULT 36.985 € (-5.06 %)     VERIMATRIX 1.920 € (-1.74 %)     TAKEAWAY 85.750 € (-0.92 %)     PHARMASIMPLE 5.220 € (-5.09 %)     MAISONS DU MONDE 11.000 € (-2.48 %)     ENVEA 107.500 € (-2.27 %)     ESKER 105.400 € (+0.38 %)     ICADE 97.900 € (-0.56 %)     MINT 5.500 € (+6.38 %)     VRANKEN-POMMERY 19.050 € (-2.56 %)     ALTICE EUROPE N.V. 6.176 € (-2.22 %)     BONDUELLE 21.050 € (-1.86 %)     ENGIE 15.500 € (+1.34 %)     VISIOMED GROUP 0.031 € (+14.81 %)     VEOLIA ENVIRON. 26.500 € (+0.57 %)     ATOS 77.600 € (-0.33 %)     CARREFOUR 14.620 € (+1.14 %)     SOCIETE GENERALE 30.175 € (-0.48 %)     CREDIT AGRICOLE 12.490 € (-1.11 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 131.350 € (+0.50 %)     VISIATIV 28.600 € (+0.53 %)     ALTRAN TECHN. 14.485 € (+0.42 %)     VALLOUREC 2.390 € (-2.85 %)     VINCI 101.350 € (+0.45 %)     SAINT GOBAIN 34.655 € (-0.99 %)     LAGARDERE S.C.A. 18.750 € (+0.43 %)     SES 12.750 € (-0.47 %)     CRCAM SUD R.A.CCI 232.850 € (+0.78 %)     TECHNIPFMC 16.645 € (-2.66 %)     CAPGEMINI 118.450 € (+0.64 %)     NEOEN 31.000 € (-2.97 %)     PERSHING 20.150 € (-1.23 %)     ARCELORMITTAL SA 13.984 € (-1.88 %)     PROSUS 67.570 € (-2.03 %)     EURONEXT 78.600 € (-0.44 %)     AUPLATA MINING GR 0.129 € (-9.15 %)     DSM KON 110.650 € (-1.60 %)     ROTHSCHILD & CO 25.850 € (+0.58 %)     NATIXIS 3.873 € (-0.21 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 92.520 € (-0.49 %)     LEGRAND 71.940 € (+0.08 %)  

Licencié après une photo de lui endormi, un agent de propreté poursuit son employeur

14/01/2020 14:55
Un agent de propreté, limogé en 2018 pour une photo de lui postée à son insu sur Internet alors qu'il était endormi en tenue de travail, conteste son licenciement mardi devant les prud'hommes de Créteil, a-t-on appris auprès de son avocat.
Depuis 2011, Adama Cissé, 37 ans, collectait les déchets des poubelles de rues à Paris.
En septembre 2018 pendant une de ses tournées, il s'est arrêté "pour faire une pause", explique son avocat Joachim Scavello, confirmant une information du Parisien. Souffrant de douleurs à un pied après une fracture, il enlève ses chaussures, poursuit son avocat.
Sur Twitter, une utilisatrice poste alors une photo où on voit Adama Cissé allongé sur un rebord de vitrine, dans sa tenue verte et jaune fluo d'agent de propreté, pieds nus et visiblement endormi.
"Voilà à quoi servent les impôts locaux des Parisiens à payer les agents de propreté à roupiller, on comprend pourquoi Paris est si dégueulasse", commente cette utilisatrice sous la photo.
Adama Cissé est convoqué par son employeur Derichebourg et en octobre 2018, il est licencié pour "faute grave", selon la requête devant le Conseil des prud'hommes que l'AFP a pu consulter. "Cette attitude révélant votre volonté de vous assoupir durant votre service a fait l'objet d'une sévère réclamation de notre client", justifie la société.
Derichebourg avait également répondu directement à l'utilisatrice sur Twitter : "Derichebourg Environnement ne cautionne pas ce type de comportement de la part de ses collaborateurs. La personne qui apparaît sur la photo fait l'objet d'une procédure disciplinaire".
L'employeur "tape très, très fort, pour pas grand-chose", dénonce l'avocat d'Adama Cissé. "On ne conteste pas la photo, mais il y a un contexte derrière tout ça. Il était en pause, pas en temps de travail", dit Me Scavello.
Outre "les proportions publiques pas très agréables" que l'affaire a prises en étant postée sur les réseaux sociaux, "la question qui se pose est : peut-on utiliser une photo prise à l'insu de quelqu'un pendant un temps de pause pour le licencier ?", demande-t-il aussi.
"Par notre décision, nous souhaitons ainsi protéger l'ensemble de nos collaborateurs impliqués au quotidien à rendre une qualité de service irréprochable auprès de nos clients", a réagi mardi Derichebourg, qui déplore "l'ampleur du traitement de cette situation exceptionnelle, plus d'un an après la survenance de l'événement".
La décision devrait être mise en délibéré à l'issue de l'audience mardi après-midi.

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info