RECTICEL 8.130 € (-0.61 %)     ACACIA PHARMA 2.960 € (-2.79 %)     AB INBEV 69.990 € (-1.07 %)     KINEPOLIS GROUP 56.600 € (+0.35 %)     XIOR 53.700 € (-0.56 %)     GBL 95.000 € (-1.19 %)     MDXHEALTH 0.940 € (-0.95 %)     CARE PROPERTY INV. 30.500 € (+2.69 %)     SOLVAY 94.160 € (-0.44 %)     ARGENX SE 135.700 € (-2.93 %)     MONTEA C.V.A. 84.400 € (-0.24 %)     HOME INVEST BE. 113.500 € (0.00 %)     CELYAD 10.540 € (-4.70 %)     ASCENCIO 56.800 € (-0.35 %)     MITHRA 24.780 € (-1.35 %)     BEKAERT 24.500 € (-1.92 %)     SEQUANA MEDICAL 6.360 € (-11.91 %)     TINC 14.050 € (0.00 %)     ONTEX GROUP 15.530 € (-2.45 %)     COLRUYT 44.880 € (+1.20 %)     ACKERMANS V.HAAREN 147.400 € (-0.27 %)     EXMAR 5.250 € (-3.31 %)     TELENET GROUP 40.620 € (-0.78 %)     TUBIZE-FIN 71.600 € (-0.56 %)     KBC 67.940 € (-1.45 %)     TITAN CEMENT 18.760 € (-0.95 %)     PROXIMUS 25.530 € (-0.47 %)     RETAIL ESTATES 84.700 € (0.00 %)     GREENYARD 4.455 € (-5.41 %)     SHURGARD 33.400 € (-4.02 %)     BEFIMMO 53.900 € (-0.19 %)     CFE 101.200 € (-0.78 %)     BALTA GROUP 2.320 € (-4.13 %)     AGEAS 51.400 € (+0.12 %)     LOTUS BAKERIES 2 770.000 € (+4.14 %)     INTERVEST OFF-WARE 26.850 € (-0.56 %)     KBC ANCORA 45.660 € (-0.35 %)     FLUXYS BELGIUM D 29.100 € (-1.02 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 20.950 € (-1.18 %)     DECEUNINCK 1.990 € (0.00 %)     WDP 24.700 € (-0.40 %)     MELEXIS 66.600 € (+0.30 %)     EURONAV 9.905 € (-2.61 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 2 330.000 € (-0.85 %)     AEDIFICA 120.200 € (+0.67 %)     UCB 81.780 € (-0.27 %)     COFINIMMO 138.200 € (-0.29 %)     IBA 10.240 € (+1.99 %)     WERELDHAVE BELGIUM 87.600 € (0.00 %)     ECONOCOM GROUP 2.240 € (+1.73 %)     GIMV 56.600 € (+0.53 %)     CIE BOIS SAUVAGE 382.000 € (+0.53 %)     ORANGE BELGIUM 19.480 € (-0.31 %)     BARCO 227.000 € (+0.22 %)     VGP 89.400 € (-1.76 %)     FAGRON 20.100 € (-1.66 %)     AGFA-GEVAERT 4.572 € (-0.70 %)     SOFINA 213.500 € (+0.95 %)     OXURION 3.125 € (-2.34 %)     LEASINVEST 117.500 € (-1.67 %)  
   STMICROELECTRONICS 27.000 € (+6.47 %)     CROSSJECT 2.530 € (+16.06 %)     ADOCIA 14.880 € (+14.46 %)     ACCOR 37.730 € (-2.23 %)     KERING 573.400 € (-3.17 %)     IPSOS 31.700 € (0.00 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 25.805 € (-0.50 %)     ADP 171.600 € (-3.05 %)     GALAPAGOS 211.200 € (-1.40 %)     DANONE 73.320 € (+0.58 %)     ING GROEP N.V. 10.254 € (-1.31 %)     BOUYGUES 37.660 € (-1.49 %)     AEGON 3.830 € (-1.26 %)     HERMES INTL 704.200 € (-0.98 %)     GL EVENTS 23.950 € (-0.21 %)     PEUGEOT 19.120 € (-1.57 %)     VIRBAC 217.000 € (0.00 %)     FLOW TRADERS 20.520 € (-2.56 %)     AHOLD DEL 21.995 € (+0.23 %)     RENAULT 36.985 € (-5.06 %)     TAKEAWAY 85.750 € (-0.92 %)     VERIMATRIX 1.920 € (-1.74 %)     PHARMASIMPLE 5.220 € (-5.09 %)     ENVEA 107.500 € (-2.27 %)     MAISONS DU MONDE 11.000 € (-2.48 %)     ESKER 105.400 € (+0.38 %)     ICADE 97.900 € (-0.56 %)     MINT 5.500 € (+6.38 %)     VRANKEN-POMMERY 19.050 € (-2.56 %)     ALTICE EUROPE N.V. 6.176 € (-2.22 %)     BONDUELLE 21.050 € (-1.86 %)     VISIOMED GROUP 0.031 € (+14.81 %)     VEOLIA ENVIRON. 26.500 € (+0.57 %)     ATOS 77.600 € (-0.33 %)     CARREFOUR 14.620 € (+1.14 %)     SOCIETE GENERALE 30.175 € (-0.48 %)     CREDIT AGRICOLE 12.490 € (-1.11 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 131.350 € (+0.50 %)     ENGIE 15.500 € (+1.34 %)     VISIATIV 28.600 € (+0.53 %)     ALTRAN TECHN. 14.485 € (+0.42 %)     VALLOUREC 2.390 € (-2.85 %)     VINCI 101.350 € (+0.45 %)     SAINT GOBAIN 34.655 € (-0.99 %)     LAGARDERE S.C.A. 18.750 € (+0.43 %)     SES 12.750 € (-0.47 %)     CRCAM SUD R.A.CCI 232.850 € (+0.78 %)     CAPGEMINI 118.450 € (+0.64 %)     TECHNIPFMC 16.645 € (-2.66 %)     NEOEN 31.000 € (-2.97 %)     PERSHING 20.150 € (-1.23 %)     ARCELORMITTAL SA 13.984 € (-1.88 %)     PROSUS 67.570 € (-2.03 %)     EURONEXT 78.600 € (-0.44 %)     AUPLATA MINING GR 0.129 € (-9.15 %)     DSM KON 110.650 € (-1.60 %)     ROTHSCHILD & CO 25.850 € (+0.58 %)     NATIXIS 3.873 € (-0.21 %)     LEGRAND 71.940 € (+0.08 %)     DASSAULT SYSTEMES 160.600 € (+0.06 %)  

Retraites: l'âge légal de départ évoqué pour "atteindre l'équilibre financier", selon le projet de loi modifié

14/01/2020 14:13
Le projet de loi sur les retraites autorisera le gouvernement à prendre par ordonnance "toute mesure (...) permettant d'atteindre l'équilibre financier" du futur "système universel", y compris en modifiant l'"âge d'ouverture des droits à retraite", selon la saisine rectificative envoyée au Conseil d'Etat et dont l'AFP a obtenu copie.
Ce document, qui ne porte que sur l'article 56 bis, prévoit qu'une "conférence des financeurs", réunissant syndicats, patronat et "représentants de l'État", propose "avant le 30 avril" des solutions "permettant d'atteindre l'équilibre financier de l'ensemble des régimes de retraite de base en 2027".
Quelle qu'en soit l'issue, le gouvernement légifèrera ensuite par ordonnance, dans les 3 mois suivant le vote de la réforme au Parlement.
Le champ de cette ordonnance sera toutefois limitée à certains "paramètres", à commencer par l'"âge d'ouverture des droits à retraite".
Pourtant, l'article 23 du projet de loi affirme clairement que "l'âge d'ouverture du droit à retraite est fixé à 62 ans", comme s'y était engagé Emmanuel Macron dès avant son élection.
Sont aussi susceptibles d'être modifiées les "conditions d'âge et de durée" de cotisation pour une pension à taux plein et les "modalités de décote et de surcote par rapport à ce taux plein".
Deux formules qui désignent "l'âge d'équilibre" (ou âge pivot), par ailleurs mentionné une quarantaine de fois dans le reste du texte, que le gouvernement envisageait initialement d'introduire dès 2022, avec une cible à 64 ans en 2027 et un "bonus/malus" censé "inciter les Français" à "travailler un peu plus longtemps".
Cela laisse aussi la porte ouverte à une accélération de l'allongement de la durée de cotisation dans le système actuel, qui doit augmenter jusqu'à 43 ans en 2035.
La liste des "paramètres" inclut aussi la "mobilisation du Fonds de réserve des retraites" et l'"affectation de recettes à l'assurance vieillesse", via des hausses de cotisations ou des transferts de ressources existantes.
Une fois l'ordonnance publiée, "un projet de loi de ratification (sera) déposé dans un délai de trois mois".

(© 2020 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info