KBC 59.200 € (+4.01 %)     AB INBEV 53.100 € (-0.13 %)     XIOR 51.200 € (0.00 %)     EXMAR 3.140 € (+2.61 %)     BARCO 16.155 € (-5.22 %)     UCB 88.680 € (+0.61 %)     ONTEX GROUP 9.355 € (+1.19 %)     SOLVAY 97.180 € (+1.36 %)     SIOEN 22.300 € (+0.90 %)     AEDIFICA 101.600 € (+2.63 %)     UMICORE 49.320 € (+2.37 %)     LEASINVEST 80.800 € (+2.28 %)     INTERVEST OFF-WARE 22.250 € (+1.37 %)     GBL 84.540 € (+1.73 %)     CELYAD ONCOLOGY 6.790 € (+2.11 %)     MITHRA 18.780 € (+1.29 %)     COLRUYT 51.160 € (-0.08 %)     BIOCARTIS 4.640 € (+1.75 %)     WDP 29.200 € (+0.55 %)     AGEAS 43.920 € (+2.21 %)     D'IETEREN 67.700 € (+0.74 %)     GIMV 49.350 € (+0.10 %)     CRESCENT 0.040 € (+2.58 %)     PROXIMUS 17.385 € (-0.06 %)     SOFINA 272.500 € (+0.55 %)     ASIT 0.350 € (-0.14 %)     SHURGARD 37.200 € (+1.64 %)     IBA 14.860 € (+1.78 %)     KBC ANCORA 34.100 € (+3.40 %)     BPOST 9.600 € (+1.00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 129.000 € (+0.23 %)     BEFIMMO 34.700 € (+0.87 %)     TITAN CEMENT 14.740 € (+2.08 %)     TELENET GROUP 36.920 € (-0.91 %)     CFE 83.200 € (+0.73 %)     DECEUNINCK 2.380 € (-1.65 %)     WERELDHAVE BELGIUM 42.300 € (+0.71 %)     EURONAV 6.630 € (+1.84 %)     ARGENX SE 258.400 € (+0.70 %)     MELEXIS 92.250 € (-0.49 %)     CARE PROPERTY INV. 26.000 € (+0.39 %)     BANIMMO A 2.700 € (+1.50 %)     BONE THERAPEUTICS 2.710 € (+0.74 %)     LOTUS BAKERIES 3 970.000 € (+1.79 %)     ECONOCOM GROUP 2.505 € (+0.60 %)     ORANGE BELGIUM 22.500 € (+0.22 %)     ATENOR 56.000 € (+0.36 %)     RETAIL ESTATES 60.900 € (+2.35 %)     RECTICEL 11.960 € (+2.22 %)     NYRSTAR 0.475 € (+1.06 %)     VOLKSWAGEN 177.000 € (+1.37 %)     SIPEF 45.650 € (-1.62 %)     FAGRON 20.700 € (+0.98 %)     ELIA GROUP 102.800 € (-1.15 %)     SIEMENS 130.940 € (+0.91 %)     TINC 12.700 € (+0.40 %)     TESSENDERLO 36.100 € (+1.55 %)     TUBIZE-FIN 82.800 € (-0.24 %)     ACACIA PHARMA 3.220 € (+0.63 %)     GREENYARD 6.340 € (+0.48 %)  
   AHOLD DEL 24.110 € (+0.04 %)     ARCELORMITTAL SA 18.656 € (+3.69 %)     ABN AMRO BANK N.V. 8.304 € (+4.16 %)     LVMH 506.300 € (+0.88 %)     AIRBUS 87.100 € (+2.63 %)     KLEPIERRE 17.430 € (+5.44 %)     APERAM 36.780 € (+1.80 %)     NOVACYT 13.040 € (-1.51 %)     CYBERGUN 0.002 € (-11.76 %)     POXEL 6.730 € (+1.97 %)     SUEZ 17.130 € (-0.15 %)     ONCODESIGN 13.800 € (+2.22 %)     FOCUS HOME INT 56.400 € (+4.83 %)     ING GROEP N.V. 7.583 € (+3.00 %)     WORLDLINE 72.240 € (+1.86 %)     SODEXO 75.980 € (+3.26 %)     PHILIPS KON 46.485 € (-0.44 %)     PROSUS 100.000 € (-2.63 %)     REMY COINTREAU 150.100 € (+1.69 %)     STELLANTIS NV 12.844 € (+1.89 %)     NOKIA 4.096 € (+7.63 %)     ASR NEDERLAND 33.130 € (+0.70 %)     SANOFI 81.500 € (0.00 %)     JUST EAT TAKEAWAY 92.680 € (-2.36 %)     ADYEN 1 866.500 € (-0.45 %)     LAGARDERE S.C.A. 19.700 € (+4.40 %)     TECHNIPFMC 9.116 € (+5.24 %)     HERMES INTL 872.800 € (+0.37 %)     STMICROELECTRONICS 32.820 € (+0.40 %)     AMG 28.250 € (+2.73 %)     ECOMIAM 17.650 € (+5.06 %)     ASM INTERNATIONAL 220.000 € (-0.32 %)     UNILEVER 50.170 € (-0.06 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 16.030 € (+2.13 %)     AKZO NOBEL 85.740 € (+1.32 %)     NANOBIOTIX 14.920 € (+5.07 %)     ROCTOOL 2.700 € (+20.54 %)     SOCIETE GENERALE 16.098 € (+3.09 %)     SBM OFFSHORE 14.705 € (+1.59 %)     FERMENTALG 3.655 € (+8.30 %)     SAFRAN 109.750 € (+3.39 %)     COVIVIO HOTELS 14.700 € (-0.68 %)     NOXXON 0.473 € (-12.82 %)     TELEPERFORMANCE 287.600 € (+0.35 %)     TOTAL 36.275 € (+2.62 %)     AIR FRANCE -KLM 4.818 € (+5.96 %)     ALSTOM 45.870 € (-0.41 %)     BASTIDE LE CONFORT 54.300 € (+2.45 %)     VALEO 31.020 € (+3.40 %)     ENGIE 13.050 € (+0.93 %)     ELIOR GROUP 5.765 € (+7.66 %)     CREDIT AGRICOLE 9.746 € (+2.59 %)     MEMSCAP REGPT 1.250 € (-1.19 %)     CARREFOUR 14.830 € (+0.03 %)     AEGON 3.468 € (+3.65 %)     FUGRO 8.980 € (+3.52 %)     GROUPE LDLC 50.600 € (0.00 %)     ASML HOLDING 462.150 € (+0.17 %)     GLOBAL BIOENERGIES 7.960 € (+5.29 %)     SCOR SE 25.980 € (+0.62 %)  

Retraites: bataille procédurale à l'Assemblée avant l'arrivée des textes

14/01/2020 13:37
Les oppositions de gauche comme de droite sont montées dès mardi au créneau à l'Assemblée nationale pour contester les conditions de l'examen prévu début février de la réforme des retraites, a-t-on appris de sources parlementaires.
En conférence des présidents de l'Assemblée, le chef de file des députés communistes André Chassaigne a indiqué qu'il s'opposerait à la constitution d'une commission spéciale, en amont des débats en séance à partir du 17 février.
Constituée dès la veille de la présentation en Conseil des ministre des textes le 24 janvier, cette commission spéciale de 75 membres devrait être présidée par Brigitte Bourguignon (LREM) et se réunir pour examiner un grand nombre d'amendements la semaine du 3 février.
L'adoption définitive des deux textes est prévue avant l'été.
La présidente du groupe socialiste Valérie Rabault a demandé si un corapporteur d'application des futures lois, issu des oppositions, pouvait être nommé dès à présent.
De son côté, le patron des LR Damien Abad a souligné la difficulté d'organisation des débats avec le volet financement remis à plus tard, du fait du retrait provisoire de l'âge pivot. C'est "un affaiblissement de l'Assemblée" alors que le Sénat lors de la première lecture devrait connaître les conclusions de la conférence de financement fin avril, selon lui.
Il a insisté lors d'un point de presse sur "un déni de démocratie" et "un irrespect des institutions", indiquant que son groupe réfléchissait à "des outils" pour "ne pas accepter cela". M. Abad a réclamé "un texte complet et financé" avec "un nouveau calendrier".
Le président de la commission des Finances Eric Woerth (LR) a abondé en conférence des présidents, déplorant des "débats tronqués", de même que Valérie Rabault pour qui "l'Assemblée se retrouve dans un rôle de spectateur". La responsable socialiste a aussi souligné qu'un tiers de la réforme était actuellement prévue par ordonnance, du jamais vu.
Devant la presse, Jean-Christophe Lagarde (UDI-Agir), qui soutient globalement la réforme gouvernementale, a vu "un jeu de rôles" dans la position de LR sur le financement.
Les députés communistes ont dénoncé de leur côté "le tour de prestidigitation dont Edouard Philippe a le secret", avec "le retrait provisoire" de l'âge pivot, Pierre Dharrévillle réclamant à nouveau le retrait de la réforme et dénonçant une absence de "volonté de discuter", notamment avec les députés.
En parallèle de la commission spéciale la semaine du 3 février, des débats auront lieu dans l'hémicycle sur le financement des retraites, à la demande du groupe LR, et sur la réforme elle-même, à l'initiative des socialistes.

(© 2020 AFP Finance)
© 2021 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info