COFINIMMO 124.000 € (+1.31 %)     KINEPOLIS GROUP 41.100 € (+1.99 %)     HYLORIS 10.600 € (+0.19 %)     AB INBEV 46.505 € (+3.63 %)     ATENOR 57.200 € (+1.78 %)     LEASINVEST 91.400 € (+0.88 %)     KBC 53.040 € (+3.31 %)     VAN DE VELDE 20.500 € (-0.49 %)     SOLVAY 73.280 € (+2.60 %)     VGP 116.600 € (+0.34 %)     RECTICEL 8.300 € (+1.72 %)     ONTEX GROUP 12.860 € (0.00 %)     WERELDHAVE BELGIUM 54.400 € (+1.12 %)     BREDERODE 77.800 € (+2.64 %)     ARGENX SE 210.600 € (+0.10 %)     AEDIFICA 99.300 € (+2.27 %)     TUBIZE-FIN 83.500 € (+0.72 %)     GBL 77.220 € (+1.93 %)     WDP 25.275 € (+1.42 %)     AGFA-GEVAERT 3.735 € (+1.77 %)     BONE THERAPEUTICS 2.400 € (-1.64 %)     SHURGARD 33.150 € (-0.30 %)     XIOR 50.400 € (+3.49 %)     AGEAS 32.600 € (+1.65 %)     COLRUYT 48.140 € (+0.12 %)     ELIA GROUP 98.300 € (+0.10 %)     QUESTFOR GR-PRICAF 5.760 € (+4.73 %)     KBC ANCORA 31.520 € (+3.01 %)     D'IETEREN 49.900 € (+1.32 %)     BEFIMMO 39.600 € (+1.41 %)     MELEXIS 70.300 € (+2.48 %)     BALTA GROUP 1.130 € (-1.74 %)     DECEUNINCK 1.345 € (-1.10 %)     SOFINA 242.000 € (+0.41 %)     CARE PROPERTY INV. 28.450 € (+0.18 %)     ASCENCIO 47.350 € (+1.28 %)     CELYAD 9.250 € (+0.43 %)     BARCO 23.250 € (+1.57 %)     ACKERMANS V.HAAREN 117.400 € (+1.82 %)     BIOCARTIS 4.505 € (+1.92 %)     TITAN CEMENT 10.800 € (-0.92 %)     UCB 107.000 € (+1.47 %)     SIEMENS 108.000 € (+2.37 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 16.500 € (+0.73 %)     CFE 59.500 € (-0.34 %)     MONTEA C.V.A. 90.400 € (+0.78 %)     BPOST 5.895 € (+0.60 %)     GREENYARD 5.400 € (-0.92 %)     TELENET GROUP 36.080 € (+1.29 %)     HOME INVEST BE. 117.000 € (-0.43 %)     BEKAERT 17.690 € (+3.27 %)     INTERVEST OFF-WARE 23.150 € (+0.65 %)     TESSENDERLO 27.100 € (+2.07 %)     GIMV 49.700 € (-1.19 %)     ECONOCOM GROUP 1.712 € (-3.28 %)     EXMAR 2.200 € (+2.33 %)     SIPEF 44.000 € (0.00 %)     UMICORE 44.020 € (+3.43 %)     TINC 13.500 € (+1.89 %)     MITHRA 18.940 € (+2.27 %)  
   TOTAL 35.085 € (+1.28 %)     NOVACYT 3.200 € (0.00 %)     AIRBUS 67.720 € (+3.18 %)     REMY COINTREAU 127.400 € (+2.33 %)     GROUPE GUILLIN 21.400 € (+3.38 %)     STEF 65.400 € (-9.17 %)     ASML HOLDING 343.550 € (+2.87 %)     EUROPLASMA 0.002 € (0.00 %)     EDENRED 41.540 € (+2.54 %)     SCOR SE 24.800 € (+1.14 %)     ASR NEDERLAND 28.080 € (+1.12 %)     TECHNIPFMC 6.690 € (+1.76 %)     BAM GROEP KON 1.440 € (+2.13 %)     LVMH 404.000 € (+1.84 %)     PHARMING GROUP 1.227 € (-2.58 %)     ORANGE 10.950 € (+1.96 %)     SANOFI 92.490 € (+1.64 %)     VALLOUREC 36.240 € (+2.59 %)     L'OREAL 290.300 € (+0.24 %)     ASSYSTEM 23.700 € (+3.95 %)     ABN AMRO BANK N.V. 8.396 € (+5.48 %)     INGENICO GROUP 145.500 € (+0.55 %)     ARCADIS 16.700 € (+0.48 %)     EUROPCAR MOBILITY 2.130 € (0.00 %)     SPINEWAY 0.004 € (+2.94 %)     PEUGEOT 14.700 € (+2.87 %)     AXA 19.222 € (+1.68 %)     ARKEMA 87.400 € (+1.63 %)     RENAULT 23.275 € (+4.40 %)     CREDIT AGRICOLE 8.962 € (+2.80 %)     BNP PARIBAS ACT.A 37.385 € (+3.05 %)     VIVENDI 23.600 € (+2.21 %)     ALSTOM 42.430 € (+1.31 %)     VISIATIV 17.500 € (-0.46 %)     ING GROEP N.V. 6.700 € (+4.25 %)     VASTNED 19.680 € (+1.65 %)     LYSOGENE 2.650 € (-2.21 %)     SOITEC 97.900 € (+0.15 %)     EUROBIO-SCIENTIFIC 8.500 € (+1.43 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 14.810 € (+1.27 %)     CHRISTIAN DIOR 392.200 € (+2.67 %)     GALAPAGOS 179.900 € (+1.07 %)     PHILIPS KON 43.575 € (+1.47 %)     UNILEVER 47.560 € (+0.42 %)     QUANTUM GENOMICS 2.850 € (-0.18 %)     SODEXO 64.500 € (+1.99 %)     NACON 5.590 € (+6.07 %)     ALBIOMA 37.800 € (+0.67 %)     DSM KON 126.300 € (+1.12 %)     KORIAN 33.320 € (-0.06 %)     ENGIE 11.405 € (+0.18 %)     THE BLOCKCHAIN GP 0.469 € (+9.21 %)     TF1 4.846 € (+1.38 %)     PIERRE VACANCES 16.200 € (-3.57 %)     JDE PEET'S 37.830 € (-0.71 %)     ADP 95.550 € (+0.74 %)     LAFARGEHOLCIM LTD 40.310 € (+1.43 %)     NEOEN 38.350 € (-2.42 %)     SOCIETE GENERALE 15.866 € (+3.96 %)     DANONE 61.560 € (-0.42 %)  

Nucléaire: nouveau retard pour l'EPR finlandais

08/11/2019 14:33
L'électricien finlandais TVO a annoncé vendredi que le chantier du réacteur EPR, construit par le consortium Areva-Siemens et qui accuse déjà dix ans de retard, avait pris au moins six semaines de retard supplémentaire sur le dernier plan de marche envisagé cet été.
En juillet, Areva disait tabler sur un chargement du combustible en janvier 2020, et non pas en juin 2019 comme espéré jusqu'alors.
Une première connexion au réseau, auparavant envisagée en octobre 2019, était attendue en avril 2020, et le démarrage de la production en juillet 2020 au lieu de janvier, soit six mois plus tard.
"Selon les renseignements fournis par le prestataire, le projet accuse maintenant un retard de six semaines" supplémentaires, selon un communiqué de l'opérateur finlandais qui ne fournit pas de calendrier actualisé.
"Bien que l'achèvement de l'unité d'installation soit encore retardé, nous sommes très près d'atteindre la phase de chargement du combustible et de mise en service" de l'EPR, a souligné Jouni Silvennoinen, directeur du projet OL3, cité dans le communiqué.
"Le nouveau planning va juste être ajusté de quelques semaines", a confirmé Areva de son côté.
"Nous sommes dans les vérifications finales des systèmes de contrôle commande, électrique et mécanique qui sont des opérations complexes et c'est ce qui justifie cet ajustement", a précisé le groupe.
L'EPR finlandais -réacteur de troisième génération- dans le sud-ouest du pays, devait initialement être mis en service en 2009, mais le chantier lancé en 2005 a connu d'importants retards et surcoûts.
TVO avait signé en mars un accord pour mettre fin au contentieux avec ses fournisseurs.
Selon les termes de cet accord, Areva va verser 450 millions d'euros à son client TVO "en compensation de sa responsabilité dans les retards".
Mais il prévoyait aussi un système de bonus-malus: Areva et ses partenaires pouvaient recevoir jusqu'à 150 millions d'euros si le projet était achevé avant fin 2019, mais ils peuvent payer jusqu'à 400 millions d'euros supplémentaires en cas de nouveau retard au-delà de cette échéance.
Ce système des bonus/malus devrait donc s'enclencher fin 2019. Areva avait précédemment évoqué un malus de 20 millions d'euros par mois de retard.
hdy-vac/tq/nas

(© 2019 AFP Finance)
© 2020 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière


Fil info