EURONAV 9.960 € (-1.39 %)     ARGENX SE 103.700 € (-1.98 %)     COFINIMMO 129.800 € (-0.92 %)     AB INBEV 83.540 € (-0.07 %)     UCB 70.760 € (+0.37 %)     LOTUS BAKERIES 2 540.000 € (-0.39 %)     GBL 88.400 € (-0.23 %)     MDXHEALTH 1.030 € (+1.98 %)     GIMV 53.600 € (+0.37 %)     AGEAS 51.720 € (+0.23 %)     ORANGE BELGIUM 18.480 € (-0.75 %)     MONTEA C.V.A. 78.600 € (-3.68 %)     UMICORE 36.400 € (-0.08 %)     SOLVAY 96.360 € (-0.17 %)     BARCO 170.000 € (-4.71 %)     WERELDHAVE BELGIUM 79.600 € (0.00 %)     RECTICEL 7.970 € (-3.04 %)     WDP 166.200 € (-0.95 %)     AEDIFICA 104.400 € (-0.76 %)     VAN DE VELDE 24.000 € (+1.91 %)     CARE PROPERTY INV. 27.800 € (-0.36 %)     BEFIMMO 58.000 € (+0.69 %)     NYRSTAR 0.200 € (+1.52 %)     COLRUYT 50.680 € (-0.90 %)     ASCENCIO 57.200 € (-0.69 %)     KBC ANCORA 41.060 € (-1.72 %)     DECEUNINCK 1.790 € (+1.13 %)     LEASINVEST 119.500 € (-0.42 %)     GREENYARD 2.670 € (+1.33 %)     MELEXIS 58.800 € (-1.92 %)     EXMAR 5.360 € (-0.92 %)     CELYAD 8.570 € (-2.61 %)     HOME INVEST BE. 111.000 € (+2.78 %)     D'IETEREN 55.800 € (+0.36 %)     TESSENDERLO 29.300 € (-0.85 %)     SHURGARD 29.650 € (0.00 %)     FAGRON 16.860 € (+0.18 %)     FLUXYS BELGIUM D 27.800 € (-3.47 %)     ATENOR 74.000 € (-0.27 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 2 150.000 € (0.00 %)     RETAIL ESTATES 86.600 € (-0.57 %)     CIE BOIS SAUVAGE 381.000 € (+1.06 %)     VGP 84.000 € (0.00 %)     PROXIMUS 27.060 € (-0.48 %)     BIOCARTIS 6.020 € (-1.47 %)     IMMOBEL 67.800 € (+0.30 %)     ECONOCOM GROUP 2.364 € (-0.42 %)     BEKAERT 26.000 € (+2.44 %)     INTERVEST OFF-WARE 26.900 € (-0.74 %)     SOFINA 202.500 € (-0.25 %)     KBC 61.660 € (-0.32 %)     BPOST 10.075 € (-0.93 %)     OXURION 2.585 € (-6.00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 139.100 € (-0.64 %)     JENSEN-GROUP 34.600 € (-2.54 %)     ACACIA PHARMA 1.500 € (-1.70 %)     SIPEF 42.250 € (-1.74 %)     CFE 86.000 € (-1.83 %)     XIOR 51.000 € (+2.62 %)     ONTEX GROUP 14.890 € (-0.40 %)  
   RENAULT 48.560 € (-11.48 %)     RANDSTAD NV 46.730 € (+0.67 %)     ACCOR 37.960 € (-0.89 %)     QUANTUM GENOMICS 3.320 € (-7.13 %)     BETER BED 2.120 € (+4.69 %)     AKKA TECHNOLOGIES 57.900 € (-0.52 %)     EUROFINS SCIENT. 423.600 € (-0.47 %)     AALBERTS NV 36.290 € (-1.47 %)     GALAPAGOS 141.700 € (-4.06 %)     GTT 88.150 € (+2.44 %)     SES 17.355 € (-0.66 %)     MAISONS DU MONDE 14.410 € (-0.89 %)     ASML HOLDING 228.000 € (-0.44 %)     AXA 23.930 € (+0.40 %)     KIADIS 2.500 € (-50.79 %)     FERMENTALG 1.730 € (-1.59 %)     INGENICO GROUP 91.340 € (+0.31 %)     TECHNIPFMC 20.740 € (+0.10 %)     EDENRED 44.340 € (+2.92 %)     MANITOU BF 16.500 € (-2.94 %)     NN GROUP 33.540 € (+0.63 %)     HERMES INTL 632.400 € (-0.41 %)     DANONE 71.960 € (-8.42 %)     CREDIT AGRICOLE 11.545 € (0.00 %)     CAPGEMINI 109.000 € (+0.32 %)     SAINT GOBAIN 37.685 € (-0.30 %)     LVMH 375.050 € (+0.08 %)     VINCI 96.540 € (-0.70 %)     PEUGEOT 23.660 € (-1.66 %)     EDF 9.272 € (+0.48 %)     ORANGE 14.925 € (+0.37 %)     ALTAMIR 16.600 € (+0.61 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 25.915 € (-0.80 %)     PHARMASIMPLE 6.020 € (0.00 %)     AIRBUS 120.400 € (+0.47 %)     ADOCIA 9.250 € (-3.34 %)     BASIC-FIT 28.200 € (+0.71 %)     THALES 89.980 € (-5.44 %)     SOPRA STERIA GROUP 121.600 € (-1.94 %)     IMCD 69.050 € (-0.36 %)     VIRBAC 226.500 € (-1.52 %)     SOCIETE GENERALE 26.030 € (0.00 %)     ING GROEP N.V. 10.162 € (+0.12 %)     BNP PARIBAS ACT.A 46.990 € (+0.02 %)     NATIXIS 3.964 € (+0.03 %)     TOTAL 46.335 € (+0.26 %)     EURAZEO 62.000 € (-9.42 %)     COFACE 10.020 € (-1.28 %)     PROSUS 67.000 € (-0.31 %)     TFF GROUP 34.500 € (+3.60 %)     KERING 469.650 € (-1.67 %)     JC DECAUX SA. 22.900 € (-0.69 %)     MCPHY ENERGY 3.360 € (+0.30 %)     CARREFOUR 15.355 € (-1.00 %)     VIVENDI 25.420 € (+0.99 %)     STMICROELECTRONICS 19.000 € (-0.13 %)     PLASTIC OMNIUM 23.570 € (+0.55 %)     BENETEAU 9.415 € (-1.36 %)     CGG 2.151 € (-0.69 %)     AUDIOVALLEY 4.340 € (-0.69 %)  

Un peu plus de la moitié des Français (54%) opposés à l'idée de "travailler plus" (sondage)

20/04/2019 22:14
Une majorité de Français interrogés sur la possibilité de "travailler plus" y sont opposés (54%), selon un sondage Ifop pour le JDD qui montre d'importantes disparités selon les professions, âges ou opinions politiques des répondants.
Interrogés sur l'intention du président de la République, à l'issue du grand débat national, d'évoquer le principe de "travailler plus" en France, 46% des personnes interrogées se disent plutôt (32%) ou tout à fait d'accord (14%), contre 54% qui sont plutôt (28%) ou tout à fait (26%) pas d'accord.
Tandis que 75% des personnes proches de LREM et même 84% des répondants proches des Républicains (LR) sont d'accord avec l'idée de travailler plus, 62% des sympathisants du PS, 65% de ceux de La France insoumise et 67% de ceux du Rassemblement national y sont opposés.
Les disparités sont importantes également selon l'âge des répondants. En dessous de 35 ans, 56% sont opposés à l'idée de travailler plus, une proportion sensiblement la même que dans la population de 35 ans et plus (53% contre). Mais les différences s'accentuent au sein de ce deuxième sous-groupe: parmi les 50-64 ans, l'opposition à l'idée de travailler plus grimpe à 65%, tandis qu'à l'inverse parmi les 65 ans et plus, 67% des personnes interrogées sont pour.
Alors que 55% des artisans et commerçants sont favorables au fait de travailler plus, le taux tombe à 29% chez les ouvriers. Les dirigeants d'entreprises approuvent l'idée à 61%, mais ils ne sont que 39% parmi les salariés du privé, 35% parmi ceux du public et 26% parmi les chômeurs.
- "Nouvelle journée de solidarité" -
A la question de savoir, dans le cas où les Français seraient amenés à travailler plus, par quelles mesures cela passerait selon eux, les sondés citent en premier lieu le fait de travailler plus dans la semaine par l'abandon des 35 heures (41%).
Sur un total de 100%, viennent ensuite l'augmentation des années de cotisation pour bénéficier d'une retraite à taux plein (25%) et la suppression d'un ou plusieurs jours fériés dans l'année (14%), tandis que 20% ne privilégient aucune de ces solutions.
Interrogée par l'hebdomadaire sur le sujet, la députée LREM Aurore Bergé défend la proposition de son parti "d'une nouvelle journée de solidarité pour financer la prise en charge de la dépendance et du grand âge", se disant "persuadée que les Français sont d'accord pour travailler plus si on explique que 100 % des recettes de la journée de solidarité sont consacrées à la baisse de leurs impôts ou au financement des Ehpad".
Quant à Yves Veyrier, secrétaire général de FO, il estime dans les colonnes du JDD que rouvrir le débat sur les 35 heures serait "le retour des vieilles lunes" à l'heure où "nous avons 9 % de taux de chômage", et rejette la suppression d'un jour férié qui consiste à "penser qu'on doit travailler plus gratuitement, pour participer au financement de la solidarité".
Quant à la concertation sur les retraites, que FO vient de quitter, elle est "faussée", selon lui. "Nous ne serons pas caution de décisions prises dans notre dos", avertit M. Veyrier, pour qui "s'il faut appeler à la grève, nous sommes prêts à nous mobiliser".
Le sondage Ifop a été réalisé en ligne du 17 au 19 avril, auprès d'un échantillon de 1.009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

(© 2019 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière