EURONAV 9.960 € (-1.39 %)     ARGENX SE 103.700 € (-1.98 %)     COFINIMMO 129.800 € (-0.92 %)     AB INBEV 83.540 € (-0.07 %)     UCB 70.760 € (+0.37 %)     LOTUS BAKERIES 2 540.000 € (-0.39 %)     GBL 88.400 € (-0.23 %)     MDXHEALTH 1.030 € (+1.98 %)     GIMV 53.600 € (+0.37 %)     AGEAS 51.720 € (+0.23 %)     ORANGE BELGIUM 18.480 € (-0.75 %)     MONTEA C.V.A. 78.600 € (-3.68 %)     UMICORE 36.400 € (-0.08 %)     SOLVAY 96.360 € (-0.17 %)     BARCO 170.000 € (-4.71 %)     WERELDHAVE BELGIUM 79.600 € (0.00 %)     RECTICEL 7.970 € (-3.04 %)     WDP 166.200 € (-0.95 %)     AEDIFICA 104.400 € (-0.76 %)     VAN DE VELDE 24.000 € (+1.91 %)     CARE PROPERTY INV. 27.800 € (-0.36 %)     BEFIMMO 58.000 € (+0.69 %)     NYRSTAR 0.200 € (+1.52 %)     COLRUYT 50.680 € (-0.90 %)     ASCENCIO 57.200 € (-0.69 %)     KBC ANCORA 41.060 € (-1.72 %)     DECEUNINCK 1.790 € (+1.13 %)     LEASINVEST 119.500 € (-0.42 %)     GREENYARD 2.670 € (+1.33 %)     MELEXIS 58.800 € (-1.92 %)     EXMAR 5.360 € (-0.92 %)     CELYAD 8.570 € (-2.61 %)     HOME INVEST BE. 111.000 € (+2.78 %)     D'IETEREN 55.800 € (+0.36 %)     TESSENDERLO 29.300 € (-0.85 %)     SHURGARD 29.650 € (0.00 %)     FAGRON 16.860 € (+0.18 %)     FLUXYS BELGIUM D 27.800 € (-3.47 %)     ATENOR 74.000 € (-0.27 %)     BQUE NAT. BELGIQUE 2 150.000 € (0.00 %)     RETAIL ESTATES 86.600 € (-0.57 %)     CIE BOIS SAUVAGE 381.000 € (+1.06 %)     VGP 84.000 € (0.00 %)     PROXIMUS 27.060 € (-0.48 %)     BIOCARTIS 6.020 € (-1.47 %)     IMMOBEL 67.800 € (+0.30 %)     ECONOCOM GROUP 2.364 € (-0.42 %)     BEKAERT 26.000 € (+2.44 %)     INTERVEST OFF-WARE 26.900 € (-0.74 %)     SOFINA 202.500 € (-0.25 %)     KBC 61.660 € (-0.32 %)     BPOST 10.075 € (-0.93 %)     OXURION 2.585 € (-6.00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 139.100 € (-0.64 %)     JENSEN-GROUP 34.600 € (-2.54 %)     ACACIA PHARMA 1.500 € (-1.70 %)     SIPEF 42.250 € (-1.74 %)     CFE 86.000 € (-1.83 %)     XIOR 51.000 € (+2.62 %)     ONTEX GROUP 14.890 € (-0.40 %)  
   RENAULT 48.560 € (-11.48 %)     RANDSTAD NV 46.730 € (+0.67 %)     ACCOR 37.960 € (-0.89 %)     QUANTUM GENOMICS 3.320 € (-7.13 %)     BETER BED 2.120 € (+4.69 %)     AKKA TECHNOLOGIES 57.900 € (-0.52 %)     EUROFINS SCIENT. 423.600 € (-0.47 %)     AALBERTS NV 36.290 € (-1.47 %)     GALAPAGOS 141.700 € (-4.06 %)     GTT 88.150 € (+2.44 %)     SES 17.355 € (-0.66 %)     MAISONS DU MONDE 14.410 € (-0.89 %)     ASML HOLDING 228.000 € (-0.44 %)     AXA 23.930 € (+0.40 %)     KIADIS 2.500 € (-50.79 %)     FERMENTALG 1.730 € (-1.59 %)     INGENICO GROUP 91.340 € (+0.31 %)     TECHNIPFMC 20.740 € (+0.10 %)     EDENRED 44.340 € (+2.92 %)     MANITOU BF 16.500 € (-2.94 %)     NN GROUP 33.540 € (+0.63 %)     HERMES INTL 632.400 € (-0.41 %)     DANONE 71.960 € (-8.42 %)     CREDIT AGRICOLE 11.545 € (0.00 %)     CAPGEMINI 109.000 € (+0.32 %)     SAINT GOBAIN 37.685 € (-0.30 %)     LVMH 375.050 € (+0.08 %)     VINCI 96.540 € (-0.70 %)     PEUGEOT 23.660 € (-1.66 %)     EDF 9.272 € (+0.48 %)     ORANGE 14.925 € (+0.37 %)     ALTAMIR 16.600 € (+0.61 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 25.915 € (-0.80 %)     PHARMASIMPLE 6.020 € (0.00 %)     AIRBUS 120.400 € (+0.47 %)     ADOCIA 9.250 € (-3.34 %)     BASIC-FIT 28.200 € (+0.71 %)     THALES 89.980 € (-5.44 %)     SOPRA STERIA GROUP 121.600 € (-1.94 %)     IMCD 69.050 € (-0.36 %)     VIRBAC 226.500 € (-1.52 %)     ING GROEP N.V. 10.162 € (+0.12 %)     SOCIETE GENERALE 26.030 € (0.00 %)     BNP PARIBAS ACT.A 46.990 € (+0.02 %)     NATIXIS 3.964 € (+0.03 %)     TOTAL 46.335 € (+0.26 %)     EURAZEO 62.000 € (-9.42 %)     COFACE 10.020 € (-1.28 %)     PROSUS 67.000 € (-0.31 %)     TFF GROUP 34.500 € (+3.60 %)     KERING 469.650 € (-1.67 %)     JC DECAUX SA. 22.900 € (-0.69 %)     MCPHY ENERGY 3.360 € (+0.30 %)     CARREFOUR 15.355 € (-1.00 %)     VIVENDI 25.420 € (+0.99 %)     STMICROELECTRONICS 19.000 € (-0.13 %)     PLASTIC OMNIUM 23.570 € (+0.55 %)     BENETEAU 9.415 € (-1.36 %)     CGG 2.151 € (-0.69 %)     AUDIOVALLEY 4.340 € (-0.69 %)  

Repérer les déchets plastiques marins par satellite, une expérience en mer Egée

20/04/2019 20:47
Sur une plage de Lesbos, en mer Egée, des étudiants grecs, enfoncés dans l'eau jusqu'au genou, déposent délicatement des cadres en PVC de la taille d'un mur à la surface avant que des plongeurs ne les amarrent au large.
Attachés aux quatre cadres de cinq mètres sur cinq, des sacs et des centaines de bouteilles -- tels des radeaux de plastique flottants.
L'idée de cette expérience est de déterminer s'il est possible de détecter ces déchets, comme des "cibles" à repérer du ciel, grâce au satellite Sentinel-2 et des drones européens.
"Toutes les cibles ont été emportées en mer, les satellites sont passés au-dessus et nous sommes prêts à faire le premier rapport", explique à l'AFP le responsable du projet, le professeur Konstantinos Topouzelis, du département des sciences marines de l'Université de l'Egée, située à Mytilene, sur Lesbos.
Pour préparer l'expérience, l'équipe de l'université grecque a collecté quelque 2.000 bouteilles plastiques pour les attacher aux cadres. Y ont aussi été accrochés des sacs de plastique, plus difficiles à détecter dans l'eau et véritable menace contre les dauphins, les tortues et les phoques de la mer Egée.
Les résultats de l'étude -- qui se fonde sur l'observation satellitaire et la cartographie par drone des déchets plastiques marins en mer Egée ("Satellite Testing and Drone Mapping for Marine Plastics on the Aegean Sea") -- seront présentés le mois prochain à Milan à l'occasion d'un symposium de l'Agence spatiale européenne (ESA).
"Les déchets marins sont un problème global qui touche tous les océans du globe. Des techniques modernes sont nécessaires pour les détecter et les quantifier", relève le professeur Topouzelis, qui souligne que les agences spatiales se penchent déjà sur la façon dont satellites et drones pourraient contribuer au nettoyage des mers.
Quelque quatre à 12 millions de tonnes de plastiques sont rejetées en mer chaque année, dégradant la faune et la flore marines, mais seule une petite partie est visible à la surface.
En 2018, lors de la première phase de l'expérience, il avait été possible de localiser depuis l'espace des concentrations de déchets plastiques s'étendant sur quelque 100 m³.
L'ambition, cette année, est de réduire d'un quart la taille détectable de ces "décharges flottantes", et sous diverses conditions météo.

(© 2019 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière